[GC 15] Preview – Eitr (PC, PS4)

Dernière perle en devenir récupérée par l’éditeur qui monte dans tous les sens, Devolver nous a présenté le très intriguant EITR (prononcez éther). Il est un action RPG que ses développeurs se plaisent à décrire ainsi : prenez une partie de Darks Souls et mélangez-là avec une partie de Diablo.

Les combats dans Eitr se déroulent en temps réel à la manière de Dark Souls. Ils requièrent patience et une observation minutieuse de l’ennemi. Si vous avez déjà joué et apprécié le titre culte de From Software, vous devriez retrouver vos marques très rapidement avec Eitr. Vous devrez jauger l’ennemi, attaquer, parer, vous défendre et ce parfois contre des boss immenses. Son côté Diablo semble vouloir s’exprimer sur d’autres sphères comme le loot généré aléatoirement.

L’une des originalités de Eitr se trouve dans son système de faveurs. Les faveurs sont une ressource que l’on gagne en combattant. Elle peut être utilisée pour débloquer des compétences permanentes ou gardée pour obtenir des améliorations bien plus puissantes encore. Le souci, c’est que la mort ramènera votre compteur de faveurs à zéro. Il faudra donc peser le pour et le contre. Garder ses ressources pour fortement augmenter vos capacités aura par exemple plus d’importance si vous avez fait le choix de jouer avec la permadeath (mort permanente).

La jouabilité de Eitr est très bonne manette en main. On reconnaît de suite la marque d’un Dark Souls avec la gestion d’une barre d’endurance. Les affrontements ont ce rythme assez lent et posé nécessitant pour autant de rester vigilant.

L’inspiration de son histoire lorgne très fortement du côté de la mythologie nordique. L’arbre divin Yggdrasil est rongé par un mal du nom de Eitr, un poison qui a recouvert ce monde de ses ténèbres et dont seule notre héroïne, une shieldmaden (guerrière dans les légendes nordiques), semble avoir été épargnée. Son rôle sera alors de purger les terres souillées par ce mal.

Ses niveaux ne seront pas générés aléatoirement excepté les étages d’une tour spécifiquement créée dans ce but. Ils ont été au contraire conçus avec le plus grand soin afin d’offrir une expérience unique. Ce premier contact fut des plus réjouissants faisant de Eitr l’un de mes coups de cœur du salon teuton. Il est prévu sur PC et PS4 pour l’année 2016.

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

2 pensées sur “[GC 15] Preview – Eitr (PC, PS4)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.