[GC15] Preview – Epistory (PC, Mac, Linux)

Au milieu du pavillon belge de la Gamescom, Epistory s’est distingué à mes yeux pour sa beauté plastique et son concept assez peu courant. Fishing Cactus, son développeur, n’avait jusque-là réalisé que des projets de commande et avait le désir ardent de faire quelque chose qui soit bien à eux. Epistory est donc un projet très personnel et important pour le jeune studio.

On y suivra une jeune fille ayant pour monture un renard géant à trois queues qui n’est autre que la muse d’un écrivain en mal d’inspiration. En aidant se dernier à écrire son histoire, elle permettra ainsi à tout un monde d’éclore au grand jour. Bien que bercé par l’onirisme, des monstres feront irruption qu’il faudra terrasser à l’aide de mots que l’on tapera au clavier. C’est cela le gros de notre action.

Derrière ce concept intéressant, se cache un jeu qui semble plein de poésie, ou plus exactement de prose tant et si bien il verse dans le verbe, le complément d’objet et toutes les autres jolies choses du langage. On y accompagne par conséquent cette jeune héroïne parcourant des plaines faites de papier, d’encre et de couleurs aux tons pastels.

L’esthétique est un mélange de papier mâché et d’origami. Les petites figures fragiles s’animent avec joliesse tandis que nous devrons aider la demoiselle à combattre les obstacles se dressant sur sa route en tapant les mots se présentant à l’écran.

Les ennemis pointeront le bout de leur nez surmonté d’un mot qu’il faudra reproduire ainsi avec l’aide des touches de votre clavier. A certaine occasion des mots types comme ICE (glace en français) pourront être utilisés pour lancer une attaque spéciale, comme ici la possibilité de figer vos adversaires pendant quelques temps. Certains mots exigeront également de votre part certaines conditions, comme de taper sans faire de fautes pour ouvrir une porte ou rapidement pour faire fonctionner certains objets.

On y dénote alors un zeste de stratégie voulant pousser le joueur à faire preuve d’ingéniosité et de rapidité de réflexion et d’exécution. Cela sera plus que nécessaire pour que la jeune fille poursuive son chemin et que l’histoire puisse se raconter comme il se doit. Car à mesure qu’elle avance, derrière elle des mots se dessineront pour mieux nous conter le récit de son aventure.

Epistory a quelque chose de magique. Son concept est vraiment original, même si des typing games comme on les appelle existent déjà, notamment au Japon . Il arrive néanmoins à se démarquer non pas seulement par sa jolie plastique faite de papier, mais aussi par ses mécaniques qui apparaissent élaborées et intéressantes.

Il devrait très prochainement être disponible en Early Access sur Steam.

Vasquaal

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.
Vasquaal

Les derniers articles par Vasquaal (tout voir)

2 pensées sur “[GC15] Preview – Epistory (PC, Mac, Linux)

  • Crim
    19/09/2015 à 21:41
    Permalink

    J’ai pu mettre mes mains dessus pendant les indie game play, le jeu débarque en early access le 30 septembre. C’est tout mignon en tout cas.

    Répondre
  • Bestio
    21/09/2015 à 09:05
    Permalink

    Etrange ce choix de combats via des mots à taper, mais la plastique du jeu me donne vraiment envie de l’essayer :)

    Répondre

Laisser un commentaire