SteelSeries Siberia X300 pour Xbox One

Si sur PlayStation 4, concrètement, n’importe quel casque à jack peut être branché directement sur la manette, ce n’est pas le cas de la Xbox One. C’est pourquoi il nous a semblé intéressant de tester quelques produits dédiés à cette machine, histoire d’en faire une sélection. Aujourd’hui, on a testé le Siberia X300 de SteelSeries qui est un milieu de gamme à 150 €…

SteelSeries300 (1)Xbox One dans les oreilles

La grosse boite qui enveloppe le casque est bien vide au déballage. En même temps on ne s’attendait pas à y trouver maintes fioritures mais cela étonne. Le casque est livré avec son petit guide rapide, un petit gadget à brancher en USB sur le bas du pad Xbox One pour pouvoir faire le lien et un fil de deux bons mètres permettant de passer d’une à deux Prises Jack pour tenter d’utiliser ce casque sur PC et autres périphériques compatibles.

Le casque est très passe-partout. Entièrement noir et sans style particulier, il fait mine d’être quelconque. Pourtant, posé sur votre tête, les écouteurs sur vos oreilles, le confort est bien là : aucune pression, une armature absolument pas gênante, on en profite allègrement. Le casque sait se faire invisible ou en tous les cas, absolument pas gênant pour le joueur. Un micro est disponible, qu’il suffit de rétracter manuellement sur la gauche du casque. Enfin, un interrupteur On/Off pour ce micro est disponible directement sur le casque, toujours à gauche. C’est tout aussi pratique que discret !

Le petit gadget à brancher en USB sur la manette (vous obligeant par ailleurs à réaliser une rapide mise à jour de celle-ci avec votre console connectée) m’a fait un peu peur, je vous l’avoue. Généralement ce genre d’ajouts “constructeurs annexes” sont de mauvaises surprises. Force est de constater que ce n’est pas le cas ici : ce petit gadget est souple, ne gène en aucun cas la prise en main de la manette et se révèle fort pratique à l’utilisation. Parcouru par plusieurs boutons de volume, de “Mute” et autres options pratiques, il est réellement facile d’accès en jeu. En multijoueur, il remplit parfaitement sa mission.

Le micro, lui, est correct. Ne vous attendez pas à quelque chose d’incroyable, on reste dans du milieu de gamme. Mais pour le prix on s’attendait forcément à beaucoup et si la déception n’est pas grande, on note quelques défauts : certes, le micro fonctionne bien, la voix est claire, mais n’importe quel bruit extérieur même un peu lointain à tendance à venir interférer avec vos discussions. On retrouve ce même problème “d’isolation du son” avec le casque par ailleurs, qui paye son côté confortable en laissant beaucoup de votre son “sortir” de ses écouteurs. Pour certain c’est un vrai défaut, surtout quand on sait que le casque a été pensé pour du FPS avant tout.

SteelSeries300 (2)En fonction du genre…

Comme je vous le disais, le casque vante ses mérites surtout en plein FPS. On a lancé Halo Anniversary Collection et… d’accord, c’est plus que correct ! Le 7.1 fait des merveilles et les Covenants envahissent votre appartement. Chaque petit son, de tir, de grenade, d’appel de vos coéquipiers, est retranscrit et localisé à la perfection dans votre espace sonore. Même en pleine discussion au micro, le casque propose une expérience auditive d’exception.

Dans des jeux plus scénarisés, plus posés, il en est tout autrement. J’ai essayé l’Episode 1 de Game of Thrones de TellTale Games, juste pour voir… Et il m’a semblé que les musiques étaient très éloignées face au reste des sons produits par le jeu. Après avoir lancé d’autres jeux à ambiance, je peux vous garantir que ce n’était pas qu’une impression. Le casque fonctionne toujours excellemment bien pour l’ambiance sonore, mais les musiques sont toujours en retrait. Pas de quoi abandonner l’idée d’en faire son casque de chevet, mais tout de même… Tout dépend du type de jeu auquel vous jouez le plus !

SteelSeries300 (1)Compatible PC ?

Même s’il est estampillé Xbox One avec son beau vert Microsoft, le casque peut très bien fonctionner sur PC. Dans la boite, vous trouverez une extension faisant passer à deux le nombre de jacks disponibles, pour brancher cela sur les prises Casque et Micro de votre ordinateur. Ensuite, c’est un peu le hasard. Sur quatre PC (dont deux portables) essayés, l’un ne retranscrivait pas correctement le son, l’un des portables ne voulait pas faire fonctionner le micro, alors que les deux autres bécanes n’ont posé aucun soucis. En fonction de vos configurations, des petits bugs peuvent survenir. La faute à un casque réellement dédié à la Xbox One et qui, du coup, oublie de proposer ses drivers.

Tous les casques de SteelSeries proposent un petit logiciel permettant les réglages. Malheureusement, le Siberia X300 n’est pas reconnu par celui-ci. Dommage car cela aurait corrigé ces quelques soucis de configuration ! On notera aussi que sans le petit gadget Xbox One, il manque terriblement un outil à ce casque : un controle du volume. Il n’y en a pas, ni sur le casque ni le long du fil. Pour baisser le volume, il faut le faire directement en jeu. C’est franchement pénible et dommage…

Au final, que dire ? Si vous avez une Xbox One, c’est pratiquement parfait ! Surtout si vous aimez les jeux qui explosent dans tous les sens et que vous jouez en multijoueur. Même s’il faut mettre 150 € pour se le procurer, ce casque semble les valoir sur cette plateforme. Par contre, attention ! Le verdict n’est absolument pas le même si vous voulez vous en servir aussi sur PC, où les choses y sont plus hasardeuses.

Néanmoins, c’est marqué “pour Xbox One” sur la boite, vous êtes prévenus dès l’achat. Mais si on peut clairement pester sur quelques défauts, plus ou moins important, le casque fait bien son travail et vos nuits seront d’un seul coup beaucoup moins calmes avec ce Siberia X300. Pour cette console, ce casque commence fort et nous allons avoir du mal à lui trouver un concurrent sérieux, malgré son prix un peu élevé. On cherche, promis !

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire