Toby : The Secret Mine

Le studio Playdead avait frappé fort avec son jeu Limbo sorti en 2010. Rapidement considéré comme un chef d’œuvre, ce puzzle-platformer à l’ambiance glauque et dérangeante a forcément fait des envieux. Et voilà que cinq ans plus tard sort Toby: The Secret Mine, un jeu qui ne cache pas s’être inspiré du titre à succès de Playdead. Deux solutions s’offrent alors à nous : on peut avoir affaire à un jeu raté qui ne cherche à récolter des ventes qu’en misant sur la popularité de Limbo, ou on peut se réjouir que le développeur Lukas Navratil ait réussi l’exploit de nous livrer un jeu d’une qualité égale à ce dernier. Verdict tout de suite.

Toby, un Limbo du pauvre ?

Vous avez 10 secondes pour ce puzzle, après cela vous serez écrasés par les pics !
Vous avez 10 secondes pour ce puzzle, après cela vous serez écrasés par les pics !

Il y a inévitablement des pièges et énigmes dont on a déjà fait l’expérience dans Limbo tels que les lasers, des scies circulaires, des chariots, des caisses à tirer, des leviers à actionner…etc. Cependant Toby n’est pas pour autant une pâle copie de Limbo. On a quand même de très bonnes trouvailles telles que des petits puzzles qui parsèment l’aventure, très simples mais qui ont le mérite de faire varier le gameplay, des pièges originaux comme l’ajout de vers des sables qui sautent et nous transpercent si on les approche, des flèches qui se déclenchent si on pénètre dans un faisceau lumineux, des énigmes mêlant engrenages pour faire monter le niveau de l’eau, passages secrets, leviers cachés, ou encore des niveaux à faire rapidement parce qu’une avalanche est derrière nous et j’en passe.

Certaines mécaniques de jeu sont tirées de Nihilumbra, le second titre dont les développeurs avouent s’être inspirés. Vous savez ce petit jeu où vous progressez à l’aide de couleurs ? Eh bien non ce n’est pas cette mécanique de jeu-là que l’on retrouve dans Toby mais il y a plus subtilement quelques similitudes dans le design de certains ennemis ou dans le niveau avec l’avalanche qui n’est pas sans rappeler le mode Void de Nihilumbra dans lequel le vide nous pourchassait et effaçait tout sur son passage.

Toby se différencie de Limbo en cela qu’il ne présente pas un univers aussi morbide et glauque que ce dernier (pas de tête qui vole, d’araignée qui vous transperce, d’humains qui se suicident…etc). Ces environnements sont d’ailleurs très réussis et agréables à parcourir d’autant qu’ils sont très variés et nous entrainent à chaque fois dans un petit univers différent (forêt, désert, mine, grotte, plaine enneigée…). Pour ne rien gâcher l’ambiance sonore est bonne elle aussi, tantôt discrète tantôt entrainante avec des thèmes musicaux réussis.

Des défauts relevants du détail

Bien qu'inspiré de Limbo, Toby ne présente pas des environnements aussi glauques que ce dernier.
Bien qu’inspiré de Limbo, Toby ne présente pas des environnements aussi glauques que ce dernier.

Si je devrais citer quelques défauts de ce jeu ce seraient des défauts qui relèvent de l’ordre du détail comme le puzzle illustré ci-dessus et qui demande une trop grande rapidité d’exécution bien qu’il soit simple en soi, le fait que le niveau dans la neige était un peu moins réussi visuellement, on ne voyait pas vraiment où il était sûr de poser les pieds ou encore le fait qu’on aurait aimé pouvoir profiter du jeu un peu plus longtemps car il se termine en 3 à 5h maximum, une durée de vie toutefois correcte pour ce type de jeu. Sachez qu’il est possible de rejouer les 21 niveaux qui composent le jeu afin de libérer tous les petites bêtes gentilles qui sont en cage.

Quand on voit les premières images de Toby: The Secret Mine on pourrait penser directement à un manque d’originalité du fait de son inspiration clairement marquée de Limbo cependant je préfère ne pas voir Toby comme un prétendu plagiat mais plutôt comme un jeu qui sait s’inspirer intelligemment d’un titre à succès et qui parvient à ajouter sa touche personnelle pour nous présenter un titre abouti et très plaisant. On sent que les développeurs sont des fans de la réalisation du studio Playdead, on peut donc plutôt voir Toby comme un hommage, non ? Vraiment je ne pense pas me tromper en affirmant que ce jeu est très bon et que les fans de Limbo y trouveront leur compte !

Kitsune-Musume

Ancienne amasseuse compulsive de jeux boite, j'aime à me perdre désormais sur les terres fertiles de l'indépendant. Gameuse à tendance no-skill/casu/basheuse de la touche X, testeuse de résistance mentale aux low-framerates avec ma vieille (mais fidèle) brouette connectée, j'aime les armes lourdes et badass, les univers immersifs et les scénarios bien ficelés. A l'inverse, j'ai horreur des jumpscares (flipette de catégorie 3), je fuis les collectes poussives de piécettes et je recule devant mes devoirs de rédaction d'une biographie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.