Apotheon

La mythologie antique est un univers qui a déjà été exploité dans le jeu vidéo avec des titres plus ou moins connus tels que God of War ou Rise of the Argonauts. Le studio indépendant Alientrap à l’origine du jeu Capsized dans lequel on se retrouvait dans la peau d’un voyageur intersidéral s’essaye à son tour à cet univers riche et ancien en nous livrant Apotheon, un RPG en 2D qui invite le joueur à vivre un voyage épique.

La direction artistique est certainement l'atout majeur du titre.
La direction artistique est certainement l’atout majeur du titre.

Le courroux des Dieux s’abat sur l’humanité

Plus de poissons dans les océans, plus de fruits sur les arbres, plus de récoltes sur les sols. Les Dieux se sont détournés des humains qui se retrouvent alors livrés à eux-mêmes et plongent dans le chaos. Nikandreos ne veut plus voir les siens subir le courroux des Dieux, il décide de partir à la conquête du mont Olympe afin de les affronter et sauver l’humanité.

Promenons-nous sur des fresques antiques

Ce qui saute aux yeux immédiatement, c’est la direction artistique très originale du jeu. On a l’impression de se promener sur d’anciennes fresques ou des amphores gréco-romaines comme on en a déjà tous vues derrière les vitrines d’un musée. Ici, ces fresques prennent vie et les environnements sont très agréables à explorer, tout cet univers est très cohérent et chaque niveau est un plaisir pour les yeux.

À la conquête du Mont Olympe

Voici le mont Olympe, votre terrain de jeu.
Voici le mont Olympe, votre terrain de jeu.

Si vous démarrez le jeu sur Terre en plein combat c’est assez rapidement que vous partirez à l’ascension du mont Olympe pour confronter les Dieux. Ils seront 6 au total : Artémis, Athéna, Arès, Poséidon, Apollon et Déméter, sans compter Zeus. Vous pourrez atteindre leurs repères au départ des deux villes du jeu, Agora et Acropolis.

Pour vaincre les Dieux, il vous faudra passer des épreuves avant de les atteindre, comme battre des gardiens ou obtenir des objets. Le jeu n’est pas répétitif et les épreuves seront variées, on aura droit à une séquence dans un labyrinthe circulaire mouvant ou encore à une bataille à dos de cheval.

Allez voir les marchants en ville afin de faire le plein de provisions.
Allez voir les marchants en ville afin de faire le plein de provisions.

Les niveaux sont plutôt vastes voire assez labyrinthiques parfois et on aime les explorer à fond car il y a toujours des objets à trouver comme des armes, des provisions de santé et d’armure ou encore des clés qui vous ouvriront des caches à leur tour remplies de trésors. Pas de véritables quêtes secondaires mais de nombreuses heures d’exploration sont à prévoir si on veut absolument tout trouver. Un système de craft facile d’utilisation vous permettra d’ailleurs de fabriquer des bombes, des kits pour réparer votre armure ou encore des nectars de guérison pour peu que vous ayez déjà acheté la recette.

Tout cela était bien trop parfait…

Pour utiliser l'inventaire (en-bas à droite) il faudra choisir la catégorie d'objets que vous voulez chercher puis scroller jusqu'à trouver le bon objet.
Pour utiliser l’inventaire (en-bas à droite) il faudra choisir la catégorie d’objets que vous voulez chercher puis scroller jusqu’à trouver le bon objet.

C’est au niveau du gameplay que ça pêche un peu car celui-ci est assez lourd. Ceci est voulu je pense, pour accentuer le côté sculpture des personnages et les animations sont donc saccadées. Dommage que cet aspect du jeu ne vienne entacher le gameplay puisqu’il faudra faire preuve de précision lors des combats car votre personnage sera assez lent à frapper alors que l’ennemi ne cessera de courir tout autour de vous. On frappera donc souvent dans le vide, sans atteindre sa cible. De même, si vous jouez à la manette, la précision de l’arc est désastreuse lorsqu’on cherche à viser, heureusement que le ciblage est automatique sur les ennemis.

À la longue, on se fait à ce gameplay et on apprend à anticiper les déplacements des ennemis pour frapper mais autre problème, l’ergonomie de l’inventaire est mauvaise et le rend inutilisable dans le feu de l’action. Impossible de réparer son armure alors que cet aspect est essentiel à la survie, il aurait fallu mettre une pause active pour utiliser ces objets depuis l’inventaire.

Au final, Apotheon réussit avec brio à nous faire voyager dans un monde antique empreint de mythologie grâce à une réalisation artistique de grande qualité. Faisant preuve d’inspiration, le titre nous sert des scènes variées et des épreuves jamais répétitives dans des niveaux vastes invitant à l’exploration. Le jeu n’est cependant pas parfait pour autant et la lourdeur des déplacements de notre personnage nous fera pester lors des combats de même que l’inventaire qui a clairement été mal pensé. Ce sont des défauts qu’en fin de compte nous pouvons pardonner à ce jeu qui ose, qui surprend et qui émerveille le joueur grâce à ses nombreuses qualités.

Kitsune-Musume

Kitsune-Musume

Ancienne amasseuse compulsive de jeux boite, j'aime à me perdre désormais sur les terres fertiles de l'indépendant. Gameuse à tendance no-skill/casu/basheuse de la touche X, testeuse de résistance mentale aux low-framerates avec ma vieille (mais fidèle) brouette connectée, j'aime les armes lourdes et badass, les univers immersifs et les scénarios bien ficelés. A l'inverse, j'ai horreur des jumpscares (flipette de catégorie 3), je fuis les collectes poussives de piécettes et je recule devant mes devoirs de rédaction d'une biographie.
Kitsune-Musume

Les derniers articles par Kitsune-Musume (tout voir)

2 pensées sur “Apotheon

  • Bestio
    01/12/2015 à 08:38
    Permalink

    Perso je n’ai PAS DU TOUT le même ressenti avec ce jeu :)

    Je trouve que la physique est absolument infâme avec des sauts flottants, peu précis, des mises en orbite soudaines sans raison, on touche une fois sur dix en combat, etc. Et ça pour ma part, dans un jeu de plate-forme c’est rédhibitoire !

    Pour le reste par contre je suis d’accord, le jeu promettait une belle aventure.

    Répondre
    • Kitsune-Musume
      03/12/2015 à 23:47
      Permalink

      Oui Bestio j’avais compris que tu ne portais pas ce jeu dans ton cœur haha :D
      J’évoque tout de même les problèmes de gameplay surtout lors des combats, en revanche ça n’a pas été rédhibitoire pour moi d’où l’avis globalement positif :)

      Répondre

Laisser un commentaire