Preview – Dungeon Souls – PC, Mac, Linux

Je suis vraiment content ces derniers temps. Les top down shooter ont le vent en poupe et ça tombe bien car j’adore ça ! Malheureusement, tous ne sont pas de bonne qualité et c’est fébrile que je lance chaque nouveauté, redoutant de tomber sur un jeu sans âme. Alors, bonne pioche ce Dungeon Souls ?

Choisissez votre personnage et entrez dans le donjon

Dungeon Souls propose huit classes différentes : archer, nécromancien, prêtre, guerrier… il y en a vraiment pour tous les goûts. Chacun possède un tir spécifique ainsi que deux compétences spéciales à débloquer via l’expérience acquise en jeu.

Le but de chaque niveau est d’activer un certain nombre de portails qui font apparaître des monstres puis d’utiliser celui de sortie pour se rendre à la zone suivante. Évidemment, le tout est truffé de pièges et plus vous serez loin dans le jeu, plus il sera difficile de rester en vie.

Pour corser le tout, le temps disponible pour activer ces portails est assez restreint et si vous flânez un peu, la mort apparaîtra et vous pourchassera, absorbant assez rapidement votre vie.

Tout de pixels vêtu, le jeu est plutôt joli (il rappelle pas mal Hammerwatch) mais je vous conseille très fortement de désactiver le glow qui est une horreur pour les yeux et ruine la lisibilité du jeu.

Des objets, plein d’objets

Détruire les ennemis vous permettra non seulement d’avancer dans le jeu, mais également de récupérer des pièces d’or à dépenser au magasin pour acheter des potions (plein de types différents : vie, coups critiques, résistance…) et surtout des objets.

La vraie progression de votre personnage ne se fera pas vraiment via les caractéristiques que vous pourrez augmenter à chaque passage de niveau, mais, comme dans Risk of Rain, grâce à tout ce que vous achèterez et récupérerez. Sphères électriques tournoyantes, lasers lorsque vous frappez, vol de vie, bouclier, au bout d’une dizaine de minutes votre héros sera totalement différent et pour peu que vous ayez un peu de chance, il deviendra surpuissant ! Une cinquantaine de bonus sont actuellement présents.

Les environnements sont assez variés et se terminent par l’affrontement de boss plutôt balèzes qui vous récompenseront par des loots intéressants. De temps à autres, vous pourrez trouver des accès vers des niveaux spéciaux qui vous permettront de débloquer l’ensemble des personnages jouables.

Acheter en l’état ?

Pour être honnête, ma rencontre avec Dungeon Souls avait mal commencé. Peu de compétences, j’ai testé en premier l’archer, le gloom ruinait la lisibilité… ça n’allait pas. Pourtant, après une ou deux parties et une meilleure compréhension du jeu et surtout la découverte des objets, j’ai commencé à réellement m’éclater.

Le jeu est plutôt difficile, mais chaque essai permet de récolter des pièces d’or qui permettent de gonfler les statistiques de base des personnages pour les parties suivantes. Pour rester sur la difficulté, le jeu est très mal équilibré pour le moment, il y a vraiment un fossé entre les classes de corps-à-corps et les classes à distance. J’espère sincèrement que les développeurs réussiront à homogénéiser tout ça avant la sortie.

Pour le reste la version actuelle est déjà bien plaisante et propose un contenu fourni. J’ai vu qu’ils comptaient ajouter un mode multi-joueurs mais pour le moment c’est uniquement solo. Si les développeurs de Mike Studios continuent à améliorer Dungeon Souls, ce sera un bon jeu à sa sortie !

Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.
Bestio

Les derniers articles par Bestio (tout voir)

Laisser un commentaire