Lovely Weather We’re Having

Les jeux expérimentaux sont de plus en plus nombreux sur Steam, via Steam Greenlight et l’absence totale de contrôle de la part de Valve, il faut l’avouer. Le créateur de ce jeu, Julian Glander, affirme qu’il a été « pensé pour être joué en petites sessions de 10/20 minutes ». On confirme !

Monsieur Météo

Vous commencez le jeu sans menu, sans aucune explication. Vous êtes devant la porte de votre maison, dehors, et en fonction du moment où vous jouez à Lovely Weather We’re Having, le temps change. En effet, le jeu est lié très simplement à la météo de la ville où vous vous situez et retranscrit ce temps « in-game ». C’est très intelligent ! Sauf quand, comme moi, vous vivez dans l’Est de la France puisque sur 10 sessions de jeu, j’ai eu 8 fois de la pluie. Normal.

Cette météo n’est là que pour une seule chose : changer les discussions qu’il est possible d’avoir avec la petite dizaine de protagonistes à trouver dans votre quartier. L’endroit est assez petit et se visite entièrement en une dizaine de minutes, comme nous l’a promis son créateur. Le but du jeu ? Pourquoi voulez-vous un but ?! Il s’agit juste de discuter de la pluie, du beau temps et d’avoir des interactions sociales avec des protagonistes virtuels qui ont le sens de l’humour, par ailleurs.

Il fait frisquet, ma bonne dame !

Je ne peux m’empêcher de trouver beaucoup de charme et de poésie à ce jeu vendu 5 € et qui mériterait évidemment d’être gratuit pour ne pas avoir le droit à une horde de mécontents sur ces forums. Clairement, le jeu ne va pas vous plonger dans des nuits blanches, une quête incroyable ni même un but précis. Mais son envie de proposer des interactions virtuelles en fonction de la météo « réelle » rend la démarche plutôt étonnante.

Alors non, on ne va pas vous le conseiller et vous en parler comme du dernier chef-d’œuvre indépendant… Il faut l’avouer, le jeu n’est pas très beau (même si son look tout rose bonbon donne envie de poursuivre l’exploration), on en fait très vite le tour. Mais si vous vous le procurez, vous serez contaminé par une drôle de sensation. Cette envie soudaine, dès que le temps change chez vous, d’aller voir ce qu’en disent les villageois du jeu.

Vous qui êtes coincé chez vous, timide, intimement persuadé que le monde vous déteste et incapable d’avoir une conversation avec quelqu’un sans rougir et ni vous réfugier dans vos pensées les plus négatives… Posez-vous la question de savoir pourquoi vous êtes si enclin à converser avec de petits personnages virtuels. Une belle thérapie, voilà ce que propose ce petit jeu !

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire