Blood Alloy : Reborn

Après une campagne kickstarter ratée en 2013 pour ce qui devait être un metroidvania, Blood Alloy revient aujourd’hui de façon allégée et entièrement dédiée au scoring. Vous y incarnez une héroïne en armure devant survivre le plus longtemps possible contre des hordes d’ennemis.

Un jeu vraiment speed

Le tutorial vous le montre assez rapidement, Blood Alloy Reborn donne la part belle à l’action et vous n’aurez aucun moment pour vous reposer. ZQSD pour se déplacer, la souris pour viser, clic gauche pour l’arme à distance, clic droit pour donner un coup d’épée, shift pour glisser contre une surface (sol, murs et plafonds) et enfin E pour esquiver un danger, ce qui a pour effet supplémentaire de ralentir le temps durant une ou deux secondes pour vous permettre de choisir votre prochaine cible (le gamepad est également géré).

Aucun effet de mise en scène n’a été fait, vous pouvez uniquement choisir l’environnement, votre arme, un passif et une armure parmi une poignée que vous débloquerez au fur et à mesure. L’action commence alors directement et les ennemis arriveront de partout pour vous attaquer.

Eliminer chaque cible permet de faire monter une jauge de combo et une fois celle-ci à x10, une flèche apparaitra pour vous indiquer un soldat à délivrer pour récupérer un bonus de points et un peu de vie.

Un autre jauge sera dédiée au style et augmentera si vous variez la façon dont vous éliminez les ennemis. Pour marquer un maximum de points, vous devrez donc alterner entre votre arme, votre épée, les glissades, etc. Trois sous-objectifs sont également disponibles à chaque partie (éliminer 5 adversaires avec le laser en maintenant la touche de tir, ne pas se faire toucher pendant 1 minute…).

Vos premières parties seront expéditives et vous passerez la première heure à enchaîner les échecs car le jeu est plutôt difficile et il vous faudra un moment avant de bien prendre l’héroïne en main et faire apparaître le boss.

A la fin de chaque partie votre score sera envoyé au leaderboard (pour vous comparer aux autres joueurs) et converti en expérience pour vous faire progresser et débloquer environnements, musiques et autres joyeusetés.

Je termine ce paragraphe par la bande-son du jeu qui est tout simplement excellente (Perturbator, Dan Terminus, Gost…).

Early access ?

Malheureusement, tous ces bons points sont purement et simplement ruinés par la réalisation globale du jeu.

Je vais commencer par les menus qui sont à la limite du honteux, ils n’ont pas été testés, ce n’est pas possible autrement. Je vous parlais précédemment du contenu se débloquant avec l’expérience, en fait ce n’est pas obligatoire. Je vous donne « l’astuce », vous vous placez sur un objet non débloqué, vous appuyez sur échap et c’est bon, le jeu considérera qu’il est équipé. D’ailleurs j’ai l’impression que plus globalement le jeu a du mal avec la touche échap. Si vous lancez par exemple une partie et qu’au moment de choisir votre environnement vous décidez de revenir en arrière, la fenêtre de sélection restera au centre et le menu général apparaîtra… hors de l’écran. Oui oui, et si vous cliquez au hasard il réapparaîtra en se superposant à l’autre.

En fin de partie vous aurez le choix entre rejouer ou changer d’équipement. Cette dernière option vous enverra suivant l’environnement au menu principal ou vous fera recommencer…

Je passe sur les textes alignés de façon hasardeuse ou se superposant pour parler de mon chouchou, l’interface. Tout est raté ! Les barres de vie et d’énergie sont par exemple des parallélogrammes et lorsqu’elles diminuent, vu que les développeurs les ont uniquement redimensionné en largeur, elles se transforment peu à peu en rectangles, du travail de pro ! Les jauges circulaires de combo et style sont évidemment mal faites avec des raccords ratés et des couleurs qui débordent.

Il y a encore du travail

Je suis vraiment déçu que la réalisation et l’enrobage soit autant raté car le scoring sur le jeu aurait pu être plaisant. L’héroïne bouge bien, l’action est vraiment dynamique et une fois qu’on a un peu l’habitude des commandes il est vraiment grisant d’évoluer sur toutes les surfaces, tirant et découpant à tout va.

Mais honnêtement, le jeu est tellement bourré de bugs et crashs en tous genres pour le moment que je ne peux décemment pas le conseiller. Je n’ai pas parlé de la caméra un peu trop vive car j’ai vu que le développeur était en train de travailler dessus mais il est probable qu’elle donne de maux de tête à certains.

Si vous aimez le scoring, jetez-y un coup d’oeil d’ici quelques semaines pour regarder si les problèmes ont été réglés mais en tout cas, heureusement qu’ils ne sont pas partis sur un metroidvania car ça aurait été un carnage total !

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.