Mais Pourquoi ? – Histoire de fesses

C’est qu’il est un peu vener’ notre FrereT0c ! Non mais on le comprend… Voilà qu’une histoire de fesses vient s’immiscer dans le développement d’Overwatch de Blizzard alors que le jeu a encore quelques bons mois devant lui avant de se livrer au public. Quelles ont été les réactions de Blizzard ? Et si finalement, en tant qu’artistes, ils avaient le droit de faire absolument ce qu’ils veulent ? Vous reprendrez bien un peu de moutarde devant ces gens du GamerGate qui vous montent au nez ? Mais pourquoi ?

FrereT0c

Moine scribe Chaotique bon. Toujours là pour causer Blade Runner. Sait jongler avec des bananes.

7 pensées sur “Mais Pourquoi ? – Histoire de fesses

  • 11/04/2016 à 21:50
    Permalink

    Cette chute, j’étais pas prêt x)

    Bonne vidéo, sûrement la plus soft et la plus neutre que j’ai vu sur le sujet (et puis j’en ai appris un peu plus sur le GamersGate, je pensais pas que c’était ce genre de personne et j’avoue que je trouve leur prise de parti un peu stupide, on parle de JV les coupaings hein).

    Toujours est-il que je ne comprends pas que ça ait fait autant de bruit, c’est au mieux un débat résultant de la friction entre deux points de vue qui n’ont à priori rien avoir avec ce soft et encore moins avec le JV (enfin pas directement selon moi). Et le plus simple pour exposer ma vision du truc sur ce sujet tout en préservant l’intégrité de mon poil dans la main serait de c/c un commentaire que j’avais fait sur FB sur une illustration d’un dessinateur indé (Chris Mass pour ceux que ça intéresse :3 ) et qui se demandait lui aussi pourquoi ça avait fait scandale.

    Voici donc le bébé :

    Elle aurait une pose un peu trop sexualisée au goût de certains. Je peux comprendre que ça fasse débat et les gens ont raison dans un sens de se poser ce genre de questions ; j’ai en revanche du mal à comprendre que Blizzard puisse avoir l’idée de reculer ou que les gens ayant lancé la question (enfin, la polémique) s’entêtent à crier au scandale sexiste, c’est un jv action-arcade, pas une simulation balistique réaliste ou sociale, tout ce qui en ressort est du domaine de la fantaisie.

    A aucun moment Tracer ne se veut être un standard ou un modèle, c’est juste un personnage fictif dans un univers fictif mis en scène dans un référentiel ludique, on fait pas face à un essai paternaliste ou à un manuel du petit dictateur en herbe. Ou alors à ce moment là, qu’ils aillent jusqu’au bout de leur idée et qu’ils attaquent aussi (par exemple) les illustrations des livres de règles des jeux de plateau Wizard of the Coast, la majorité des dessinateurs et des scénaristes de comics également, les gens en charge du charadesign de beaucoup de mmo, etc… sauf qu’évidemment ça tiendrait pas la route étant donné que la plupart des gens et sociétés susceptibles d’être attaqués selon leurs critères n’ont jamais prôné quoique ce soit de répréhensible ou de définitif concernant leur vision de l’apparence ou de la place de la femme.

    Et puis je sais pas, dans la plupart de ces œuvres t’aura forcément d’autres exemples et figures de femmes (tant sur le plan graphique que culturel, musclée, cultivée, de telle ou telle origine, engagée, homosexuelle, trollesque, démoniaque, etc…), personne dans l’industrie vidéoludique ne se permettrait de proposer juste un seul type de femme à jouer ou à voir/écouter juste parce que ça nuirait à la diversité des situations et donc à l’intérêt ludique du soft. Ce qui signifierait que le jeu se vendrait fatalement moins.

    Et puis vu la dégaine de la pose, c’est pas non plus comme si elle nous faisait un lapdance ou un truc ultra-vulgaire. Je me permet de rappeler en outre qu’on a eu droit à bien pire, les critiques qu’a essuyé un certain épisode des Tomb Raider sont parfaitement recevables parce qu’il y a (dans une certaine optique) un côté malsain à certaines mises en scènes, mais là… pour Tracer ça s’appelle enc*ler les mouches je trouve.

    Répondre
    • FrereT0c
      11/04/2016 à 22:51
      Permalink

      Merci pour ton retour. Si la vidéo a l’air soft c’est qu’en fait j’ai pris le problème dans l’autre sens. Moi ce qui m’a posé problème dans cette histoire c’est que c’est une polémique qui n’aurait pas dû avoir lieu.

      Le vrai problème à mes yeux, c’est que les joueurs se permettent de mettre le nez dans le boulot des développeurs en leur foutant une pression supplémentaire (qui est présente de manière directe ou indirecte) : est-ce que ce que je fais va pas me retomber sur la gueule ?

      A la fin j’évoque très brièvement le cas Baldur’s Gate, et là on parle d’une personne qui a reçu des menaces de mort et des appels au meurtre sur internet. Donc les développeurs vont commencer à avoir une pression supplémentaire en bossant car – et ça me fait gravement chier de l’admettre – le jeu vidéo se politise de plus en plus. Mais autant il pourrait se politiser dans le bon sens, et dénoncer des choses (des jeux comme Deus Ex montrent les débordements que pourraient occasionner le trans-humanisme par exemple, et la réflexion est intéressante). Autant en ce moment le lobby Gamergate est en train de prendre le dessus sur d’autres aspects purement visuels (et là je l’explique par le fait qu’ils veulent pas de femmes ou de multi-culturalisme dans leurs jeux).

      Pour le coup j’ai mis la réponse de Jeff Kaplan au centre car elle rappelle qu’un jeu vidéo appartient à ses créateurs avant tout. Et ça, c’est à mon sens le plus important. Surtout que comme tu l’as dit dans ton commentaire : c’est pas non plus une pose hyper vulgos comme on peut le voir ailleurs.

      Sauf que du coup j’ai voulu traiter la question en 5 minutes (c’est le concept de mon émission) et expliquer que le soucis, c’est que les joueurs se mêlent de choses qui ne les regardent pas. Après je ne sais pas ce que ton “c’est la vidéo la plus soft et la plus neutre” sous-entend, mais je ne soutien pas le Gamergate, et je trouve qu’il y a des abus aussi dans les autres camps d’où ma non-prise de position. Il faut apprendre à nuancer tout ce qu’on entend, et internet n’est plus fait en nuances en ce moment. Sauf que dans ma vidéo je nuance justement, d’où l’aspect “neutre” qui se dégage peut-être. Je pense que ça vient de là :) . Mon vrai soucis c’est ce que j’ai expliqué plus haut et dans la vidéo.

      Et puis ça j’en fais part dans la vidéo, mais je trouve qu’Overwatch est très ouvert dans la galerie de personnages qu’il propose, et ça c’est super cool et personne n’en parle. C’est un univers fictif, mais en plus il y a vraiment de tout dans ce jeu et les personnages féminins sont forts et intéressants.

      Répondre
      • 12/04/2016 à 03:14
        Permalink

        Par soft et neutre, j’entendais nuancé, j’aurais d’ailleurs du directement écrire ça parce qu’effectivement le format permet pas vraiment autre chose si on se claque sur ton point de vue (ce qui n’est absolument pas une tare hein, c’est un parti pris). J’avais pas lu la réponse du monsieur de Blibli, ça relève en effet de la logique.

        Pour le GamersGate on est d’accord, je connaissais pas vraiment leurs motivations en fait, j’en avais juste vite fait entendu parler après diverses affaires (celle de Quinn, les vidéos de Sarkesian, etc) mais c’est vraiment pas une ligne intéressante, enfin pas dans un support comme le jv qui a, encore plus que les autres disciplines, besoin de se renouveler, de varier les points de vue pour ne pas mourir tout simplement. Si on était resté sur les exemples et les standards des anénes 70-début 80, on aurait que du jeu conceptuel avec des expériences très pauvres en terme de gameplay. Pour moi les deux évolutions (gameplay/contenu culturel) ne peuvent pas avoir lieu l’une sans l’autre.

        Pour Overwatch, j’attends une clef beta histoire de découvrir le tout mais je pense que je vais finir par céder et aller mater des vidéos ou des streams, ça a vraiment l’air “rafraichissant” ouais :p

        Répondre
  • 10/01/2017 à 18:43
    Permalink

    Bonsoir Frère Toc !

    J’écris ce commentaire, mais ce dernier est très personnel donc ça veut dire que le problème que je vais souligner me touche plus que d’autres personnes.

    Donc, voilà c’est tout con je n’ai rien à redire sur Overwatch et son personnage féminin, (j’avoue que je ne connais pas le jeu et je n’ai pas plus envie de le connaître non plus), mais j’aimerais t’informer que les dernières secondes de ta vidéo où tu cites un personnage trans de Baldur’s Gate peuvent être un peu offensives… Et je pense que ce n’est pas ta volonté, enfin du moins je l’espère.

    En effet, le fait que tu utilises un gif animé et avec du son (je ne sais pas comment on appelle ceci, il faudra excuser mon inconnaissance) peut être offensant auprès des personnes trans. Je m’explique tu dis que le personnage avait fait débat et *GIF*, ce que certain.e.s pourrait interpréter comme offensant car le gif dit “No” et par conséquent on pourrait croire que ce dernier dit “Non aux Trans” et là encore je pense que ce n’est pas ton but, car à ta façon de parler on comprends bien que tu respecte la population Transgenre.

    Je relève ce problème car je suis moi-même trans, je suis présidente d’une association et évidemment je cherche mon but est de faire en sorte que toutes les populations quelque soit leur genre, leur ethnie ou ce que tu veux soit respectées. Et je suis sûre et certaine que tu partages mon but.

    J’espère que j’aurais réussi à me faire comprendre car il faut avouer que ce que j’ai écrit est très déconstruit et un peu fouilli.
    Merci de ta compréhension.
    Bonne soirée.

    Elorwen

    Répondre
    • Skywilly
      10/01/2017 à 20:56
      Permalink

      Bonjour Elorwen,

      Pour commencer je tiens surtout à dire que FrèreT0c ne travaille plus sur Game Side Story. Du coup je lui linkerais ton commentaire sans soucis :) Si tu veux le retrouver, il est sur Factornews.com :)

      Je me permet d’écrire cette réponse car Steve Carrell qui crie un “No ! No ! Nooooo” c’était plus ou moins mon inspiration amusante et elle n’a jamais, en aucun cas, été destinée aux personnes trans.

      Tout simplement, la vidéo entière est tournée vers les gens ” de peu d’esprit ” qui ennuient les créateurs, les joueurs et ne défendent pas les clichés à dénoncer. Voir même les défendent honteusement. Le but du “Nooo !” de fin de vidéo est clairement de dire qu’il y en a assez des polémiques “normales” qui sont utilisées par de mauvaises personnages (GamerGate, si tu me lis…) pour des idées nauséabondes en pleine récuperation… et surtout, que certains se prennent bien trop la tête à trouver des polémiques là ou il n’y en a pas forcément, juste de très mauvaises interprétations.

      Je ne parle pas à la place de FrèreT0c (il passera peut-être y placer une petite réponse) mais je voulais juste assumer ce dernier passage amusant que tu n’a pas forcément saisi dans le bon sens (et c’est sans aucun doute davantage de ma faute que de la tienne ;)) et je veux surtout te féliciter pour ton combat, pour ton association et ce que tu défend. Et je suis très content que tu ai pris le temps d’écrire ce commentaire car si de mon point de vue, je sais quel “sens” j’ai voulu donner à ce dernier passage, tu met le point sur une interprétation légitime que ton commentaire met très bien en avant (et qui me permet, en plus, de répondre le plus honnêtement possible à ce sujet). Donc merci !

      Répondre
    • FrereT0c
      10/01/2017 à 21:13
      Permalink

      Salut Elorwen !

      Etant l’auteur de la vidéo et ayant eu malgré tout le clap final, je tiens à apporter ma précision également.

      Comme l’a souligné Skywilly, la fin était surtout pour marquer un ras-le-bol sur les polémiques amenées par les personnes néfastes du milieu du jeu vidéo (en l’occurrence ici c’était sous l’égide du GamerGate), en aucun cas une attaque directe ou indirecte envers une communauté particulière. Comme tu l’as dit, j’ai de la bienveillance envers la communauté LGBT et justement au travers de cette vidéo j’ai voulu relever des choses qui m’agaçaient lors de certaines polémiques qui font couler beaucoup d’encre.

      D’ailleurs j’ai appris assez amusé que Blizzard avait publié un comics sur le personnage de Tracer montrant ouvertement son homosexualité (comics dispo à cette adresse : https://comic.playoverwatch.com/fr-fr/tracer-reflections en page 8). Ça a dû agacer les attardés du Gamergate et c’est tant mieux. Pour le coup je n’en démords pas, c’est à Blizzard qu’appartient la décision finale dans le choix de design d’un personnage (que ce soit son look ou son background), et ils se sont pas laissé démonter par cette histoire… C’est plutôt une bonne chose que le plus gros acteur du milieu sache s’ouvrir vers un autre public. J’imagine que pour les jeunes personnes qui jouent à des jeux, ça permet de s’identifier à des héros vraiment attachants pour le coup. Après je ne fais que spéculer, mais voilà.

      Donc merci pour ton commentaire, mais pas de panique, tu en as juste eu une mauvaise interprétation (pour moi ça me semblait assez clair, mais peut-être qu’à ce moment je n’avais pas le recul nécessaire pour me rendre compte que ça pouvait être mal interprété ?). Je respecte ces communautés et en aucun cas je ne me serais permis de les critiquer/enfoncer dans une vidéo.

      Bon courage pour ton combat en tout cas, par les temps qui courent il me semble nécessaire et si tu es aussi mesurée dans tes paroles que pour ce commentaire, tu dois être quelqu’un de très cool ! Bonne soirée :3

      Répondre
  • 11/01/2017 à 14:17
    Permalink

    Bonjour !

    Déjà, je vous remercie d’avoir pris de votre temps pour avoir répondu à mon commentaire !

    Au contraire de ce que vous pensez j’ai pris la fin de cette vidéo dans le sens que vous décrivez. Mais j’ai juste voulu vous dire qu’il était possible de l’interpréter comme je l’ai décrit dans mon commentaire juste au-dessus.

    Mais je suis quand même rassurée quelque part de savoir que vous défendez une cause pour laquelle vous n’êtes pas forcément sensibilisés et c’est vraiment très très chouette de constater que sur certains sites parlant de jeux vidéos (même si ce n’est que de l’indépendant) on peut avoir un comportement qui soit comme le votre, qui accepte. Ce qui n’est en général pas le cas (je ne citerais pas la source à laquelle je pense, mais lorsque vous lirez ces lignes vous penserez forcément à celle-ci) et donc je tenais à remercier Skywilly tout comme les autres contributeurs de GameSideStory.

    Merci de vos compliments et de votre soutien, ça m’a touchée et fait chaud au coeur, sincèrement.

    (-> FrereT0c)

    Déjà, excuse-moi d’avoir mal orthographié ton pseudo dans mon commentaire précédent j’étais un peu fatiguée.

    Pour en revenir au personnage de Tracer, vu que tu en reparle je trouve comme toi qu’il est chouette de voir que le monde du jeu video s’ouvre de plus en plus. En espérant que ça continue d’aller dans ce sens-là. Et que ça soit un gros acteur du milieu ou non cela fait toujours plaisir de voir des personnages différent.e.s, racisé.e.s, trans, etc. Mais là pour le coup c’est Blizzard et comme tu l’indique c’est le plus gros acteur dans le JV, il est forcé que ça aura un impact sur les jeux et personnages de cette entreprise comme d’autres. En espérant que là aussi ça aille vers le positif.

    Dommage que tu ne sois plus sur GSS, je te souhaite une bonne continuation !

    ———

    En vous remerciant une nouvelle fois tout les deux !
    Bonne journée !

    Elorwen

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.