Stikbold! – A Dodgeball Adventure
Windows mac Linux PlayStation 4 Xbox One

Si comme moi en 5e tu as eu une prof de sport bien moins vieux jeu que les autres, tu as peut-être passé l’année à jouer à la balle au prisonnier au lieu d’aller courir comme un con autour d’un stade. Parce que oui, la balle au prisonnier c’est un sport ! La preuve on en a fait des films comme DodgeBall et même des jeux vidéo comme Stickbold ! Et c’est quand même vachement plus intéressant que de la course de fond tout ça.

ss_e35c4482f309aa095f7fb4eb1e69cd5ca0f7df6e.1920x1080That’s Stikbold show.

Björn et Jérome sont des joueurs professionnels de Stickbold, une variante imaginaire du Dodgeball, plus communément appelé en France « balle au prisonnier ».  Leur coach (visiblement en colère) leur passe un savon parce qu’ils ne sont arrivés « que second » à la compétition de l’année dernière. La faute revenant à Björn qui se déconcentre un peu trop dès qu’il aperçoit la demoiselle dont il est follement amoureux… Et par une étrange coïncidence c’est à ce moment précis que le diable en personne débarque pour kidnapper l’élu de son cœur. Nos 2 héros vont ainsi faire tout leur possible pour sauver la jeune femme avant le début de la compétition…

Le jeu prend place dans un univers tiré des années 70 particulièrement déjanté, on y affronte des hippies qui « fabriquent » du miel magique, une baleine blanche géante qui en veut à un vieux capitaine (presque) borgne et même Satan en personne. Pour combattre tout ce beau monde c’est bien sûr à match de Stikbold que ça se règle. Vous incarnez donc l’un des joueurs dans une arène fermée ou se trouve vos adversaires, votre/vos coéquipier(s) et bien sur un ballon. Au coup de sifflet c’est parti, on se déplace avec le stick de gauche, on esquive en plongeant sur la balle d’un coup de gâchette, on attrape la balle, on vise avec le stick droit et on tire avec l’autre gâchette. C’est simple et intuitif, au premier coup de ballon  l’adversaire est assommé, au second il est éliminé ! Il faut se débarrasser ainsi de tous les membres de l’équipe adversaire pour remporter le match.

Vous avez assimilés les bases ? Parfait alors on va pouvoir rajouter un peu d’animation pour dynamiser encore un peu plus tout ça. Les hippies vont conduire leur splendide combi  autour du terrain, côté plage des animaux tels que requins, crabes et méduses viendront se promener sur le sable chaud, etc. Je ne vous liste pas toutes les interactions possibles mais sachez que chacune des arènes apportera son lot d’originalité. Dommage cependant que ces différents niveaux soient si peu nombreux (seulement 5 disponibles).

L’ambiance des années 70 est clairement là, les musiques sont excellentes, l’histoire est très drôle, les univers variés et vivants avec de nombreuses interactions, bref un mode solo bien travaillé pour un jeu qui prend tout son charme en multi.

ss_641dd4e75b1d0a28969a6f682c5ea2b29a3b8a81.1920x1080La balle au prisonnier, un sport collectif.

Comme la plupart des jeux d’arène Stikbold permet avant tout de passer une bonne soirée entre amis, vautrés dans un canapé en buvant des bières et mangeant du miel magique des pizzas. Les parties se déroulent de la même façon qu’en solo et permettent jusqu’à 6 joueurs de se lancer des ballons au visage parmi plusieurs modes tel que le match en équipe ou le bien connu « chacun sa gueule ». C’est bien sûr en équipe que le jeu est le plus amusant car une fois l’un des joueurs expulsé il n’attend pas bêtement la fin de la partie mais prend le contrôle des éléments spécifiques à chaque niveau. Sur la plage un joueur éliminé oriente par exemple le requin, lance des freesbies ou encore des ballons de plage afin d’aider son coéquipier toujours en jeu. Le bouton servant à faire une passe (quasi inutile en mode solo) prend ici ton son intérêt pour peu que votre partenaire soit mieux placé que vous ou maîtrise à la perfection les effets de balle…

Mais (parce qu’il y a toujours un mais) si le jeu à la bonne idée de proposer un mode multi local pour jouer une soirée entre amis, il ne propose à l’inverse pas de mode online… Si jouer avec des étrangers et un classement en ligne me parait totalement inutile il aurait cependant été agréable de pouvoir rejouer avec mes amis une fois ceux-ci rentrés chez eux (en particulier si ils habitent loin).

Passé un peu inaperçu à sa sortie Stikbold ! A Dodgeball Adventure est pourtant un excellent jeu qui même si il est clairement axé multijoueur propose un mode histoire original et rigolo. Pour une dizaine d’euros seulement je peux vous assurer qu’il vous fera passer une soirée entre amis aussi drôle que si vous aviez trouvé un peu de ce fameux miel magique que les hippies protègent tant.

Chezmoa

Tous mes articles pour GSS sont sous licence Beerware.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.