Gamescom 2016 – Preview : Farming Simulator 2017

Il faut avouer qu’à la rédaction personne n’est vraiment absorbé par l’univers de Farming Simulator, mais avec l’annonce d’un stand immense à la Gamescom et la grande communauté du jeu, j’étais très curieux de savoir pourquoi cette série est si populaire.



Tut tut les rageux.

Je dois avouer que même en étant un grand fan de jeux de gestion et de simulation, je n’avais jamais vraiment compris tout l’engouement autour de la série des Farming Simulator, mais pourtant cette courte présentation m’a vite fait comprendre de quoi il s’agît. En effet, Giants Software est à 100% à l’écoute de sa communauté chaque année, et leur attention aux détails fait vraiment envie. La liste des nouveautés issues de recommandations faites par les joueurs dans cette édition 2017 ne s’arrêtait plus et autant vous dire qu’il y en a encore bien d’autres dont je ne pourrai pas parler dans cette preview.

L’avalanche de chiffre déjà, cette année ce seront 75 marques réelles qui seront présentes dans le jeu, le tout avec plus de 250 nouveaux véhicules, peut être pas tous aussi différents, mais ça reste une excellente touche pour le choix et la personnalisation, d’autant plus que chaque partie, de chaque véhicule, pourra être entièrement modifié comme on le souhaite. On peut ajouter à cela de nouvelles plantation (dont des tournesols qui suient le soleil, killer feature) et une nouvelle carte qui va drastiquement changer des paysages Européens puisque cette année les joueurs pourront également cultiver une ferme Américaine.


screenshot07_en


Un jeu remorquable.

Mais qu’en est-il du gameplay ? Lui aussi se voit offrir pas mal de nouveautés attendues, en plus de pouvoir écouter la radio en jeu (comme dans un Euro Truck), la ville dans laquelle évolue notre ferme sera également beaucoup plus vivante et contiendra 2 lignes de train que l’on pourra également conduire soi même. Viennent également s’ajouter les forêts et la collectore des arbres, ainsi que le transport d’animaux (auxquels viennent s’ajouter les cochons cette année).

Enfin, autre détail très important, dans Farming Simulator 2017 les joueurs pourront enfin incarner une femme (ce qui n’était apparemment pas le cas avant). Le transport de cargaison se voit également retravaillé, puisqu’il faudra maintenant attacher ce que l’on transporte afin de ne pas en perdre la moitié au premier virage. Enfin, les mods arriveront également sur les versions console, et le multijoueurs jusqu’à 16 sera toujours présent.


Cette présentation m’a vite montré pourquoi Farming Simulator a une telle communauté derrière lui, rares sont les jeux qui sortent chaque année et peuvent proposer autant de nouveautés, surtout en établissant une liste de tout ce que les joueurs attendaient. Je ne pense pas encore que ce sera mon truc, mais pour les fans, cette édition 2017 a l’air d’être impossible à manquer.


CosmosDash

CosmosDash

Game Dev Wannabe. Je fais de l'art parfois. Torcheurs de jeux de gestion & de RTS depuis 1992.
CosmosDash

Laisser un commentaire