Nintendo Switch (3/3) : Qualités et défauts

On ne peut pas dire que ce ne soit pas tendu dans les bureaux du géant japonais. La prochaine console Nintendo, la Switch, va devoir réinstaurer la firme dans les chaumières après une WiiU qui ne s’est pas vraiment bien vendue. Aux soucis habituels d’absence d’éditeurs tiers s’ajoute désormais la crainte d’un Online plus qu’en retard. Mais finalement, qu’en pensent vraiment les développeurs des jeux de demain que Nintendo courtise sans cesse ?



Les questions étaient très simples : Que pensez-vous de la console après sa présentation ? Est-ce pour vous une console interessante et quels sont ses qualités et défauts principaux. On vous a compilé cela au mieux et cela nous semble assez passionnant. Jugez par vous-même.

Quels sont pour vous les plus gros défauts et qualités de la console ?

David Elahee (Double Kick Heroes) : Faut voir si niveau processeur graphique et autonomie, ça tient la route. Le rapport qualité/prix de l’écosystème est aussi questionnable…

Thomas Casamento (Overdriven) : L’idée de jouer partout à mon jeu de salon me plait, mais hélas, nous auront des jeux de salon à peine plus détaillé que sur PS3 ? Il y a surement beaucoup de rééditions à prévoir, Skyrim en est probablement un avant-goût.

Concernant le dock, c’est un objet “familial” , une console de salon, mais une fois dans les mains, c’est un objet individuel, comme une console portable … Donc au final, ça ne sera qu’une console “individuelle” comme une portable ou un mobile. Au sein d’une famille il faut pouvoir justifier un achat de 329eu sans jeu, qui ne sera que pour une seule personne (celui qui l’emmènera en vacances, en sortie, dans les transports). Bref, nous ne sommes pas sur l’aspect “party game” qu’a fini par symboliser la Wii et qui a fait son énorme succès.

Miryam Houali (A Normal Lost Phone) : Les qualités sont pour moi l’innovation dont tente toujours de faire preuve Nintendo pour explorer de nouvelles façons de jouer, de créer de nouvelles interfaces au service du gameplay. L’inconvénient majeur me paraît être son prix, prohibitif pour une semi console portable qui ne dit pas son nom.

Christophe Galati (Tasukete Tako-San) : Au niveau des défauts, j’ai peur qu’elle ne soit au final pas très portable, je me vois moins l’avoir toujours dans mon sac comme une 3DS, et l’autonomie est plus faible. J’ai aussi un peu peur qu’elle soit fragile, que les parties où on switch se cassent avec le temps, ce qui serait génant pour passer en mode portable. Mais sinon, la puissance me semble suffisante, les manettes sont originales, et en plus elles possèdent des nouvelles techno (leur truc des glaçons la). Hâte de voir les nouveaux gameplay que ça pourrait donner. Je trouve le retour aux cartouches sympa aussi. Le prix est un peu élevé, mais c’est en encourageant la créativité que nous pourrons en faire une console légendaire.

Vincent Metallo (Koloro) : Pour moi la plus grosse force de la console est son originalité dans le fait qu’elle soit à la fois portable et console de salon. C’est aussi une console qui s’annonce très conviviale et familiale. Je n’ai pas eu l’occasion de l’avoir en mains mais ce qui me fait un peu peur c’est l’ergonomie des différentes manettes de jeu. Aussi, la puissance de la console risque d’être un peu juste pour jouer sur un écran de salon, mais c’est inévitable avec une console qui se veut aussi portable. Reste encore à espérer que les éditeurs suivront et que les seuls jeux disponibles ne seront pas uniquement un énième Mario, Zelda, Mario Kart, Super Smash Bros, etc… Pour conclure, je dirai qu’encore une fois Nintendo fait fort et sait bien faire parler de sa console !

Marion Bareil (Oniri Islands) : Personnellement il est encore trop tôt pour me faire une idée, j’espère juste qu’ils vont privilégier les nouveaux titres plutôt que de faire des tonnes d’anciens titres remasterisés… je n’ai rien contre en soit, mais c’est l’équilibre entre les deux qui me fait peur.

Romain Claude (Splasher) : Techniquement je me suis encore assez peu renseigné mais j’ai cru comprendre que la puissance était à peu près équivalente à celle de la WiiU, ce qui renforce mon sentiment de « refaire la WiiU en mieux sur le plan de l’ergonomie et de l’aspect nomade ».

Personnellement je trouve plusieurs des titres annoncés très alléchants malgré la technique en retrait sur la course aux polygones et aux gros shaders. Du coup je pense que cette puissance moindre (et un prix de lancement élevé) sera un frein pour une frange de joueurs surtout portés PC/PS4/Xbox One, afin de rentabiliser le plus possible leur acquisition d’un écran 4k. Côté joueurs plutôt « core », et notamment ceux qui suivent assidument Nintendo depuis les années 90 et même avant, la switch risque de rencontrer à peu près le même public que la WiiU. Bémol : pour Nintendo c’est trop peu d’acheteurs, d’où la tentative de retourner vers de la « bougeotte wiiesque» pour essayer de rameuter de la masse, une masse que la WiiU n’a pas réussi à attirer …

Je pense que la WiiU et la Switch sont une sorte de double tentative qui ne fera pas tellement mieux qu’un Gamecube en son temps (toute proportion gardée). La prochaine révolution de Nintendo n’est pas pour demain. Donc pour moi, peut être que le défaut de Nintendo sur ce coup-là est de vouloir reproduire un succès pas si vieux que ça mais pourtant bien révolu, dans le but maladroit de se remettre du semi-échec de la WiiU. C’est un poil précipité, cet entre-deux générations.

Guillaume Martin (Wild Sheep Studio) :

  • Les Qualités :

– Elle change de nom !  Pour moi le nom de “Wii” U restera un grand mystère qui a bien semé la confusion. C’était un concept nouveau avec un nom basé sur un truc existant. Un peu comme le nom de 3DS avait pu semer le trouble dans une moindre mesure. Le concept est plus simple à intégrer : c’est une console portable qui a un dock pour la relier à la télé. Je pense que Nintendo communique autour comme s’il s’agissait d’une console de salon mais je pense que c’est une erreur. C’est une console portable qui peut afficher sur la télé est plus réaliste. C’est ce que les gens s’attendait de la WiiU avec son WiiU Gamepad. On voulait pouvoir l’emmener partout pour jouer, et maintenant c’est le cas ! C’est ce qu’aurait du être la Wii U selon moi. 

– J’espère que la Switch signe l’unification des consoles de salon et des portables chez Nintendo ! Ca voudrait dire que toutes leurs équipes bossent sur la même plateforme (exceptés les petits jeux mobiles comme Super Mario Run). Ca voudra donc dire des licences unifiées et des licences comme Mario Kart avec des versions bien différentes selon la plateforme (j’ai rien contre Mario Kart 7 mais je lui préfère le 8 !). Idem pour Pokémon, pas mal de gens aurait voulu un Pokemon sur WiiU. Bref, si ils font ça (une plateforme unique), c’est un mouvement très rationnel de leur part, plus de personnes pourront travailler sur des jeux qui avant aurait eu 2 versions ou itérations. La qualité et la fréquence des sorties seront surement améliorés !

– Jouer n’importe où à des jeux “salon”, c’est vraiment le pied. Les Joycon qui se transforme en mini manette c’est marrant, à voir si c’est utilisable. Mario Kart en sera le meilleur ambassadeur je pense. Un Mario Kart 8 dans le train avec un collègue avec un seul hardware (pas 2 Nintendo 3DS) : yay !

– Un système qui semble basé sur Android ! J’ai cru comprendre que l’OS de la console est basé sur un Android. Ce qui voudrait dire des portages de jeux Android facilités… ce qui veut dire plus de jeux ! Portabilité des jeux facilités aussi du fait que l’écran est aussi tactile (mais du coup un gameplay se basant uniquement sur du tactile sous entend une utilisation en mode “tablette” et pas console de salon) Peut être aussi que l’interface sera plus réactive que les autres consoles de Nintendo (notamment les stores).

  • Les Défauts :

– Le motion gaming est de retour ! Nintendo a pas pu s’empêcher de mettre en avant des jeux motions gaming. Je ne pense pas que cette tendance sera suivie.  Par contre, c’est malin d’avoir bardé leurs controlleurs de capteurs parce que ça les rend compatible avec un potentiel casque VR qui serait un équivalent de Gear VR : il contiendrait juste les lentilles, l’image proviendrait de la tablette et les mouvements seraient détectés par ces JoyCon.  Après vu la puissance de la tablette, faut pas s’attendre à des niveaux visuels de fous niveau VR. Mais la force de Nintendo est ailleurs… j’imagine déjà un Wario Ware VR ! Ahaha.

– Le lineup de sortie ! La console est prévue pour bientôt et le seul gros nouveau jeu est… Zelda Breath of the Wild. Certes c’est une killer app, mais c’est bien la seule
Certes le line up est un peu meilleur que celui de la Wii U en son temps. Là, le seul jeu qui illustre le côté “multi joueur local nomade” c’est… Bomberman ! Et même les illustrations de cette manière de jouer chez Nintendo que son Mario Kart 8 et Splatoon 2 (multi joueur en réseau nomade), sont prévus pour plus tard ! What ?! Le lancement repose sur le kiffe de pouvoir jouer au prochain Zelda “canonique” dans ses toilettes, dans son lit, dans le métro… et j’avoue que ça suffit pour moi. Mais je doute que ça en soit de même pour tout le monde.

– Pas de grosse annonces de rétrocompatibilité
J’aurais aimé qu’ils annoncent au moins un truc genre “tous les jeux Wii U de Nintendo seront peu à peu portés sur Switch et seront téléchargeables gratuitement pour les possesseurs des jeux Wii U originaux”. Ou encore “tous les jeux Virtual Console que vous aviez sur Wii ou Wii U seront dans votre librairie de jeux Switch !” Mais RIEN, à part “on va vous mettre un abonnement payant au online avec un jeu Virtual Console gratuit par mois, mais vous ne le posséderez que pour le mois de gratuité, après faudra payer”. Super.

– Pas de jeu inclus avec la console
Certes y’a pas de bundle de prévu… mais ils auraient au moins pu fournir un jeu gratuit avec la console !
1, 2 Switch semblait le parfait candidat. Ce jeu aurait du être gratuit avec la console… au lieu de ça ils vont le vendre au prix fort (40~50 euros si j’ai bien compris). C’est vraiment le pire choix qu’ils pouvaient faire selon moi. Si ils veulent que les gens apportent leur Switch dans des soirées pour jouer en mode “la Switch est l’arbitre et le jeu se passe pas sur un écran”, alors il faut fournir “1, 2 Switch” avec la console mince !

– Pas de grosse licence Nintendo (à part Zelda). La Wii U avait quand même un Mario (certes en 2D), un Pikmin et un Wario Ware (Game & Wario).
J’aurais bien vu que Arms soit un Punch Out, et que 1, 2 Switch soit un Wario Ware, ça aurait eu un autre impact !

– Le prix de la console ?! C’est quoi ce prix ? Surtout le prix Européen. Pour moi le “juste” prix ça aurait été 299 euros MAX avec un jeu inclus !

– Les prix des accessoires. Les JoyCon semble être de tout petits trucs… mais qui coûtent bien trop chers ! 80 euros !  Ils paient le prix de trop de capteurs dans leurs petites manettes je pense. 50 Euros les 2 aurait été cool (ou 59 pour qu’ils s’alignent sur les prix des autres manettes). Là si on veut une manette complète, il faut rajouter un “Support de recharge” qui vaut… 30 euros ! Une “vraie” manette supplémentaire revient à 80 + 30 = 110 euros. Le délire.

– L’ergonomie salon. J’ai un gros doute sur l’ergonomie de leur manette carrée en mode “console de salon”. Autant l’ergonomie en mode portable semble bonne, autant la version manette console de salon semble avoir été fait très rapidement. Je ne parle même pas de l’ergonomie “mini manette” avec un JoyCon horizontal, même si la dragonne semble grossir la taille de la chose et rehausser les boutons L et R. Ce mode à par l’air le plus joyeux, surtout que selon la manette qu’on a, on a le bloc joystick + bouton qui est plus à droite ou plus à gauche. Bref, mode nomade pour des parties rapides !

Bref, j’ai bien envie de l’acheter, mais le prix et les quelques incertitudes restantes (la chauffe, le bruit, l’autonomie de la batterie sur Zelda) me feront attendre ! Si la version de Zelda sur Wii U est pas catastrophique, je pense que l’attente sera moins longue.


Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Une pensée sur “Nintendo Switch (3/3) : Qualités et défauts

  • 05/03/2017 à 09:07
    Permalink

    Sympa cette série d’articles sur l’avis des indés.
    Je pense que c’est pas encore gagné pour Nintendo.

    Répondre

Laisser un commentaire