SteelSeries Rival 300 CS:GO Fade Edition

J’ai changé de souris. Je jouais à Overwatch et souvent, les DPI, la précision, me faisaient défaut. Alors il a fallu tenter quelque chose de nouveau et on m’a proposé de tester cette bien curieuse Rival 300 aux couleurs de… Counter Strike Global Offensive. Alors que je n’ai jamais aimé jouer au jeu.


Une belle robe

Jaune et rose en dégradé, la souris choque un peu dans son look quand on découvre son style visuel de toute originalité. Et puis on la prend en main : tout de suite, on s’y sent bien (et pourtant mes grosses paluches sont exigeantes). La coque de toute beauté fait donc l’originalité de ce produit, même si elle reste assez fragile pour les brutes. Il est certain qu’à l’usure, le rose et le jaune vont disparaître au profit d’un gris délavé. À côté de ça, c’est surtout une SteelSeries Rival 300 et c’est en cela que nous allons la juger.

Exclusivement pour droitiers (coucou Crim !), la Rival 300 est surtout très agréablement bombée pour un confort maximum. Les petits grips de chaque côté donnent de bonnes impressions de prise en main. C’est d’ailleurs le premier gros bon point de cette souris : elle est très confortable et se manie avec beaucoup de facilité.


Face à la Rival 100

Il y a deux ans nous avions testé la Rival 100 de SteelSeries. Pour la petite information qui ne sert à rien : cette Rival 300 est nommée ainsi à cause de la sortie de la Rival 100. Avant, elle se nommait juste « Rival ». Et elle est l’exact contraire de sa petite sœur : plus large, déconseillée aux petites mains, elle est aussi plus lourde, beaucoup moins discrète. Mais elle fait son maximum pour plaire et y parvient très bien.

Seulement 6 boutons sont disponibles, molette comprise. C’est le minimum syndical pour une souris à utiliser en jeux. Un petit bouton placé sous la molette permet le changement de DPI entre deux choix, que vous pouvez configurer dans un logiciel à télécharger sur le site officiel de la firme. Très pratique et détectant automatiquement le périphérique, ce logiciel permet aussi de changer les couleurs (et leur cadence) des effets néon affichés autour de la molette et sur le logo CSGO. Accessoire.



Ce qui plaît le plus, finalement, dans cette Series 300, c’est son capteur. En 6500 dpi, soit au maximum de sa cadence, le capteur est très efficace et permet de ne pas faire de grands gestes inutiles pour effectuer son retournement de situation à base de Déluge de la Justice bien senti dans Overwatch. Car oui, c’est sur ce dernier que j’ai expérimenté au mieux ce produit et je dois dire qu’il a totalement changé ma façon de jouer. C’est dans ces moments-là qu’on se rend compte qu’un bon contrôle, ça vous change votre expérience de jeu de façon positive.


On résume ? Au-delà de sa robe de toute beauté (mais qui ne plaira pas à tout le monde) dans sa version CS :GO, la Rival 300 de SteelSeries est une excellente souris pour grandes mains. Confortable, pratique, elle propose aussi un capteur de qualité et une configuration facile et rapide.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Laisser un commentaire