Rogue Islands

Des îles, de la génération aléatoire, des ressources à collecter, de la gestion de nourriture, pas de doute, Rogue Islands est un jeu récent ! Sorti en accès anticipé mi-mai sur Steam, faisons un premier bilan.



Je les imaginais plus pacifistes les druides

Vous incarnez dans Rogue Islands un druide nain bien décidé à anéantir toutes les hordes démoniaques apparues récemment dans son monde. A bord de votre bateau, vous allez voyager d’île en île pour accomplir à chaque fois un objectif particulier (détruire un portail d’invocation, trouver un arbre magique, éliminer un boss…). Chaque nouveau « niveau » est généré aléatoirement et offrira une phase de découverte très sympa.

Graphiquement le jeu fait évidemment penser à Minecraft / Cube World et autres titres du genre avec une direction artistique colorée et un univers constitué de blocs. S’il est possible de tout casser, vous ne pourrez par contre rien construire ici. Seules certaines ressources sont récupérables et il faudra donc rapidement perdre l’habitude de vouloir placer des cubes pour se balader (pour créer par exemple un pont entre deux collines).

Les bruitages sont quant à eux insupportables, sorte de bruits de casino à chaque ennemi éliminé. J’imagine que ce n’est que temporaire, mais un petit effort n’aurait vraiment pas été du luxe !



Récolte et amélioration

Vous aurez principalement deux types de choses à collecter durant l’aventure. Je vais tout d’abord parler de la nourriture. Assez peu présente sur les îles (sauf si vous avez de la chance) elle permet évidemment de ne pas mourir de faim et offre également un bonus temporaire suivant le fruit / légume consommé (suppression des dégâts de chute, augmentation de la vitesse de déplacement, etc.). Si cette gestion est assez logique dans un jeu d’exploration / survie, dans Rogue Islands ça m’a réellement gonflé. Je n’ai pas chronométré combien de secondes on peut tenir avec une ressource, mais une chose est sûre, ce n’est clairement pas assez ! Si vous n’avez pas de chance, vous aurez l’impression de passer votre temps à parcourir les îles en espérant trouver de quoi vous restaurer, oubliant quasi tout le reste, rien de mieux pour tuer l’immersion…

Parallèlement à ça vous pourrez récolter des diamants, cristaux et autres en détruisant certains blocs, ainsi que de la poussière d’esprit en éliminant les ennemis. C’est d’ailleurs dommage que le bestiaire ne soit pas plus varié car mis à part des squelettes, des têtes volantes et des fantômes qui apparaissent la nuit, vous ne verrez pas grand chose d’autre. En fusionnant les différentes ressources, vous pourrez par exemple générer de l’essence pour passer à l’île suivante et surtout améliorer vos sorts.

Vous pouvez de base lancer des boules électriques, en montant ce sort au niveau 2 il ne vous coûtera plus de mana et au niveau 3 sa cadence de tir sera augmentée. Vous pourrez également débloquer d’autres pouvoirs, ainsi que deux écoles de magie supplémentaires si vous trouvez les baguettes magiques correspondantes. Cette partie là est bien pensée et amusante, je vous conseille d’ailleurs d’améliorer votre arsenal le plus vite possible car les îles sont blindées d’ennemis, parfois même dès la première rendant la progression très difficile.

Trois modes de difficulté sont disponibles. Le plus simple offre quelques jokers avant une mort définitive, alors que le plus corsé ne vous laissera pas de seconde chance et vous fera affronter encore plus d’ennemis. J’ai un peu honte mais même en facile j’ai vraiment galéré.


Je suis un peu partagé sur Rogue Islands. Le jeu est intéressant, avec des îles générées aléatoirement, des objectifs à accomplir et un système d’amélioration de sorts qui fonctionne bien, mais à côté de ça l’équilibrage est pour le moment raté, la gestion de la nourriture infâme et les bruitages insupportables. Je vous conseille donc de le laisser de côté et d’y rejeter un coup d’oeil d’ici quelques mois pour voir comment il a évolué car le potentiel est là c’est indéniable, il faut juste que les développeurs arrivent à l’exploiter !


Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.
Bestio

Les derniers articles par Bestio (tout voir)

Laisser un commentaire