Interview – Indie Arena Booth 2017 (Jana Reinhardt)

La Gamescom approche et si vous suivez Game Side Story, vous savez que nous nous rendons tous les ans sur l’Indie Arena Booth. Centre névralgique du salon pour tous les passionnés de jeux indépendants, ce géant stand va, cette année, mettre les petits plats dans les grands. On vous ramenait déjà pas mal d’interviews de ce Booth et de présentations de jeux et de créateurs mais cette fois, pas sûr qu’on parvienne à tous les voir… Pour le plus grand plaisir des visiteurs, qui s’en donneront à cœur joie ! On a discuté avec Jana Reinhardt, l’une des nombreuses organisatrices de ce grand évènement…

Crédits Photo : Jana Reinhardt
Texte original

Hello Jana ! This year again, Indie Arena come to Gamescom. Can you explain the concept of Indie Arena to newcomers ?   We are basically supporting indie developers to bring their games to the gamescom. It is more expensive if a single developer would buy space for them alone – and also very loney. As Indie Arena Booth we acquire space from the Kölnmesse (who cater the gamescom) – this year about 1,000m² and built the infrastructure necessary to exhibit: From electricity to light set-up to booth building – we got everything covered alongside getting everyone excited and making business connections for our devs. Long answer short: we gather and celebrate indie games.

[collapse]
Bonjour Jana ! Cette année encore, Indie Arena débarque à la Gamescom. Peux-tu expliquer le concept ?

Nous aidons tout simplement les développeurs indépendants à apporter leurs jeux à la Gamescom. C’est plus cher pour un développeur seul d’acheter de l’espace pour lui seul et c’est aussi très solitaire. Avec l’Indie Arena Booth nous obtenons de l’espace du Kölnmesse (où est organisé la Gamescom) et cette année nous avons à peu près 1 000m² et avons créé l’infrastructure nécessaire aux stands. De l’électricité à la mise en place des lumières jusqu’à la construction de chaque stand. Tout cela dans le but de voir tout le monde motivé et voir nos développeurs parvenir à créer des liens professionnels. Pour faire plus court : nous rassemblons et célébrons les jeux indépendants.


Texte original

Can you introduce yourself and… What is your job in all this ? :)   My name is Jana Reinhardt. I’m a developer myself – like everybody in our team I have my own studio called RAT KING. For the booth I’m part of the organisation team since two years, doing press and social media for us.

[collapse]
Tu peux te présenter et nous dire quel est ton boulot dans tout cela ?

Je m’appelle Jana Reinhardt. Je suis moi-même développeuse, comme tout le monde dans notre équipe. J’ai mon propre studio nommé Rat King (NDLR : qui est le studio de TRI). Pour le stand je fais partie de l’équipe d’organisateurs depuis deux ans, je m’occupe de la presse et des médias sociaux.

Crédits Photo : Jana Reinhardt

Texte original

More than 80 games will be showing at the Indie Arena Booth. Who selected the games ?   We have a jury consisting of our team, team members from past years and developers we trust to bring a good taste and different opinion to the table. We separately watch the gameplay videos provided by the devs or play the titles and decide on playability, if the concept is interesting, unique and looks good.

[collapse]
Plus de 80 jeux seront montrés à l’Indie Arena Booth. Comment vous sélectionnez les jeux ?
Nous avons un jury au sein de notre équipe, des membres de l’équipe des années passées et des développeurs auxquels nous faisons confiance pour leurs bons gouts et leurs différents avis. Nous regardons séparément des vidéos de gameplay proposées par les développeurs ou nous jouons aux jeux puis nous décidons de leur intérêt, de si le concept est intéressant, unique et semble bon.

Texte original

From how many countries have you submissions for this Indie Arena Booth ? New countries come this year ?   From 26 countries (Check top of the page for more details: http://indiearenabooth.de/presskit.html). Brazil, South Africa, Indonesia, Singapore, Serbia and Estonia are first-timers at the booth.

[collapse]
Combien de pays sont présentés pour cette Indie Arena Booth 2017 et il y a-t-il des nouveaux venus ?

Il y a 26 pays. Pour le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Indonésie, Singapour, la Serbie et l’Estonie, c’est leur toute première fois sur le stand.


Texte original

It’s not difficult, every year, to find the time, the resources, to work on this big Booth full of independants developers ? It is! But we get better with planning every year, like knowing what works and how to automatize things more economically to make life easier dealing with 80 teams. Or by dodging things that are just time-consuming, but don’t help our developers. With every year we gained more trust from sponsors, press and our audience. People know our concept now, which makes pitching the concept to find partners for funding and sponsoring way easier. So hard work pays of, but we also try new concepts (like the 1.000m² or the streaming box) to stay fresh and deliver more options to boost our games.

[collapse]
Ce n’est pas difficile, chaque année, de trouver le temps, les ressources, pour mettre en place de stand géant ?
Ça l’est ! Mais nous devenons chaque année bien mieux organisés, nous connaissons le travail et comment automatiser certaines choses, économiser du temps pour nous rendre la vie plus simple lorsque l’on traite avec les 80 équipes. Ou en évitant les choses qui prennent trop de temps mais semblent pas vraiment aider nos développeurs. Chaque année, nous gagnons en confiance envers nos sponsors, la presse et le public. Les gens savent quel est notre concept désormais, ce qui rend plus simple le fait de présenter ce concept à de nouveaux partenaires ou sponsors. Notre dur labeur a payé, mais nous essayons aussi de nouveaux concepts (comme les 1 000m² de cette année, ou la “Streaming Box”) pour se renouveler et proposer plus d’options permettant de booster la visibilité de nos jeux.

Texte original

Can you hype us a little bit with some new titles & ideas we can discovering at the booth, this year ?   I guess a large space as big as 1.000m² full of indie games that you can play – instead of watching trailers only, accompanied by their creators – is a highlight for itself. With all 80 games you can pretty much just stay for three days with us and definitely take home some interesting titles with you. One of the biggest highlights for all of us is 11 Bit with their freshly announced title Frost Punk, premiering at our booth. Normally I don’t like to point out single titles, but you are from France and so are many games from our line-up. The super-slick designed rogue-like platformer Dead Cells by Motion Twin is highly addicting and fun to play. I also look forward to the successor of “A Normal Lost Phone” by Accidental Queens. Away: Journey of the Unexpected by Aurélien Regard looks like a great journey with quirky characters. And fans of colorful platforming action might lookout for Pankapu by Too Kind studios. All of our games can be found here: http://indiearenabooth.de/presskit.html

[collapse]
Tu peux nous en dire un peu plus sur ce qui nous attend cette année, avec quelques titres et idées nouvelles à découvrir sur les stands ?

Je pense qu’un espace aussi grand que 1 000m², rempli de jeux indépendants auxquels vous pouvez jouer plutôt que de regarder des trailers, accompagné par les créateurs, est déjà bien accrocheur. Avec ces 80 jeux vous pouvez au moins rester pour trois jours avec nous et rentrer à la maison avec quelques titres intéressants.

L’une des plus grandes mises en avant pour nous est 11 Bit Studios et leur tout fraichement annoncé Frost Punk, qui fera sa première sur notre stand. Normalement je ne pointe pas des titres en particulier, mais vous êtes en France et il y a plusieurs de vos jeux dans notre line-up. Le design brillant du rogue-like plateforme Dead Cells de Motion Twin est très addictif et amusant à jouer. J’ai aussi regardé du côté du successeur de “A Normal Lost Phone” d’Accidental Queens. Away : Journey of the Unexpected d’Aurélien Regard semble être une grande aventure avec d’excentriques personnages. Et les fans de plateformes et d’action très colorée devrait guetter Pankapu de Too Kind Studios.

La liste des jeux est disponible en ligne.

Crédits Photo : Jana Reinhardt

Texte original

All this good stuff it’s possible with the help of volunteers. If i want to help you, how can i become volunteer for the Indie Arena Booth ?   Arround March 2018 we will be looking for volunteers, again. Just follow us on social media or write us via info@indiearenabooth.de when the time comes.

[collapse]
Tout cela est possible grâce aux volontaires. Si on veut vous rejoindre et vous aider, comment faire ?
Nous rechercherons des volontaires autour de Mars 2018. Il vous suffit de nous suivre sur les réseaux sociaux ou de nous écrire à info@indiarenabooth.de lorsque le temps sera venu.

Texte original

What is future plans for Indie Arena Booth? Can we hope to see you in France, in a near future ? :) First we have to experience how 1,000m² feels for ourselves – last year’s area was 620 m², and to decide if bigger is better for us and the devs. Continuing to make a sustainable business from the booth for us is quite important, too. But I don’t think that this leads to expanding the booth to other countries. The Indie Arena Booth is so good, because we have a great support from Kölnmesse, the B.I.U. (Association of Interactive Entertainment Software) and the Ministry of Traffic (who is also supporting the German Computer Games Award). To scout new contacts while creating your own games is why we like to keep the Indie Arena Booth something that we celebrate once a year, only. Yet….

[collapse]
Quels sont les plans futurs de l’Indie Arena Booth ?
Tout d’abord, nous allons voir ce que cela fait d’avoir 1 000m². L’année dernière le stand faisait 620m² et nous avons décidé de le rendre plus grand et meilleur pour nous et les développeurs. Continuer d’obtenir un business durable autour du stand et très important pour eux, aussi. Mais je ne pense pas étendre le principe du stand à d’autres pays. L’Indie Arena Booth est bon parce qu’il a le support de Kölnmesse, de la B.I.U (Association of Interactive Entertainment Software) et du Ministry of Traffic (qui aide aussi les German Computer Games Award). Trouver de nouveaux contacts pendant que vous créez vos propres jeux et l’objectif de l’Indie Arena Booth et c’est quelque chose que l’on célèbre une seule fois par an.
Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire