Battlestar Galactica Deadlock
Windows

Les séries télévisées Battlestar sont éloignées de pas mal d’années, assez pour ne pas forcément faire se rencontrer les fans de la première et de la seconde ère. Néanmoins, les deux séries ont repères temporels identiques et ce jeu de Black Lab Games joue la carte très intelligente du mélange des styles. Avec Slitherine en éditeur, on pouvait aussi s’attendre à autre chose que de simples gunfights spatiaux.



Cylon à démarrer…

Battlestar Galactica Deadlock est un jeu d’affrontements de vaisseaux, tactique, au tour par tour et en 3D. Je crois qu’avec ça, on a déjà un bon résumé de ce qu’est le jeu. Néanmoins, c’est aussi et surtout une grosse campagne faisant office de tutoriel massif pour ceux impatients de se battre avec leurs amis ou de sombres inconnus dans ce qui est le principal intérêt du jeu : des affrontements en un contre un dans l’espace.

La campagne solo se déroule pendant la Première guerre Cylon et nous narre l’épopée du chantier naval Daidalos qui tente protéger le Qorum et de libérer les douze colonies. Alors là, je viens de perdre un peu près tous les lecteurs n’ayant jamais regardé un seul épisode d’une quelconque série Battlestar… Ne fuyez pas, vu que même les fans risquent de se moquer pas mal du scénario. En effet, celui-ci est bavard, omniprésent et pourtant, sensiblement inintéressant. Vous avez vu comme je suis poli ?

En vrai, la campagne n’en finit pas de vous guider dans les menus, les tactiques, les choses à faire et ne pas faire. Gigantesque entraînement avant les batailles, il est malheureusement peu intéressant pour quelqu’un étant surtout intéressé par une véritable histoire, des batailles épiques et des situations variées. La campagne, c’est le tutoriel. Et c’est tout.



Enfin un bon jeu Battlestar Galactica ?

Venant de Slitherine on peut dire que Battlestar Galactica Deadlock est un de leurs plus accessibles jeux. En effet, les développeurs de Black Lab Games sont allés droit au but dans leur cahier des charges et leur titre est clairement un simulateur de batailles tactiques dans l’espace et en 3D. Je le répète pour que ce soit clair : pas vraiment d’histoire, pas d’épopée, pas de Kara Thrace, d’Adama père ou fils, de Baltar… Tout juste quelques références sont proposées, mais rien de vraiment marquant pour être réellement sympathique. C’est un jeu avant d’être une adaptation et en soi, on ne lui en veut absolument pas.

Il reprend la timeline de l’ancienne série et l’esthétique artistique de la nouvelle. A vous les zooms (dont vous vous occuperez) vers les vaisseaux tirant sur l’ennemis, les musiques aux tambours bien sentis, les tirs si percutants de Raptors annihilant des vaisseaux Cylons aux crissements particuliers… Visuellement, musicalement, c’est Battlestar Galactica façon Ronald D.Moore et c’est une totale réussite. Retranscrire aussi parfaitement la réalisation si particulière de la série en un jeu de tactique spatial est un beau défi relevé d’une main de maître dans ce jeu.

Concrètement : vous avez quelques vaisseaux, l’ennemi a les siens et vous vous faites face dans l’espace. Certains vaisseaux massifs peuvent lâcher de petits chasseurs et tout ce beau monde doit s’affronter pour qu’il n’en reste plus qu’un. On peut jouer avec la position des vaisseaux dans l’espace en leur demandant de « descendre » ou « monter » si tant est que cette notion existe au milieu d’un amas d’étoiles.

Le tout se joue au tour par tour : on donne ses ordres, on dirige un « spectre » de nos vaisseaux situant exactement où l’on veut qu’ils se dirige, qui veut-on qu’ils visent, ce qu’ils doivent faire ensuite… Puis on clique sur le bouton « finir le tour » qui fait se dérouler quelques secondes du temps de bataille. Chaque tour consomme un peu de temps, du temps precieux qui peut être revu ensuite pour apprendre de ses erreurs, savoir ce qui fonctionne ou non, pour adapter sa stratégie. C’est très facile d’accès, l’interface est efficace et cela fonctionne.


La tactique simplifiée

Il y a des abordages, du piratage, des vaisseaux aux armements, capacités et forces et faiblesses différentes. Tout cela a une logique tactique à comprendre, adopter et gérer au fil des missions, des réussites et des échecs. C’est un parfait jeu pour les tacticiens en herbe qui ont habituellement peur de mettre les pieds dans ce genre de titres.

La tactique fonctionne, c’est un fait. Evidemment, les affrontements sont simples et les batailles sont assez rangées pour ne pas sembler assez titanesques. Mais pour un premier jet, pour une adaptation réalisée par des studios aux faibles moyens face aux ténors du genre, force est de constater que la qualité est présente. On prend un malin plaisir à lancer un petit affrontement de temps en temps et oui : la campagne n’est pas folichonne, mais l’utilisation de la franchise est très intelligente.


Plutôt que de coller à ce que voudraient les fans (un scénario, des personnages connus, des séquences adaptées de celles déjà aperçues dans la série), les développeurs ne capturent que l’essence visuelle et sonore de l’univers pour proposer avant tout un jeu. Tactique de surcroît. Et accessible ! Ce n’est pas original, cela ne sort pas du lot, mais c’est une adaptation de qualité et une expérience extrêmement satisfaisante pour ceux qui débuteraient dans le genre. Bravo !


Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire