Casques XO THREE et Recon Chat de Turtle Beach

C’est bientôt Noël et qui dit Noël, dit “ce serait bien que j’achète un beau casque à mon/ma chéri.e”. Cela tombe bien, Turtle Beach nous a fait parvenir deux casques assez répandus, principalement axé sur une utilisation Xbox One mais tout a fait compatible PC. On vous fait un point, comme d’habitude moins “technique” mais plus “casual” sur l’utilisation de ces deux péripheriques aux publics et usages très différents. Concrètement : vous allez comprendre ce qu’on dit et aucun terme technique viendra gâcher votre choix d’achat. 


XO THREE

En hardware, je fais partie de ces gens qui se contentent de peu. Une souris basique à 5 boutons, un clavier standard et un casque/micro audio stereo avec un son potable. Jusqu’à ce que je découvre le XO THREE. Le temps où je n’entendait aucun détail, que je ne savais pas dans quelle direction venais les tirs dans les fps, ou encore quand je me faisais très mal entendre par mes coéquipiers en ligne, est enfin révolu.

Allo allo, Monsieur l’ordinateur

Le XO THREE a vraiment tout changé pour moi. À titre de comparaison, je suis passé du SteelSeries Siberia X300 qui m’allait déjà plutôt bien, à celui-ci. Pour commencer, malgré le fait qu’il soit destiné à être branché sur Xbox, il a été plutôt bien reconnu par mon PC. Niveau confort, je suis assez difficile avec ma petite tête et mes grosses branches de lunettes : si le casque est un peu gros, j’ai très vite mal à la tête. Il faut dire que ça m’arrive un peu de temps en temps avec le XO THREE, au bout de quelques heures de jeu, mais rien de bien alarmant, ceux qui ne portent pas de lunettes ou qui en porte de taille moyenne n’ont rien à craindre. La longueur du micro (qui peut s’enlever assez facilement) permet une bonne marge de manœuvre pour les réglages. Au niveau du branchement, le fil seul est assez court et l’extension pour brancher casque et micro à la fois n’est pas de trop pour une utilisation sur PC. Au moins on n’a pas 30km de fil qui traîne par terre. On déplorera quand même l’absence de connexion usb qui offrirait une bien meilleure qualité de son/micro. Encore une fois, le casque est destiné à une utilisation sur Xbox, les joueurs console n’auront donc pas de soucis à se faire au niveau du branchement.

Il viennent du Nord-Ouest !

Ce qui m’a vraiment changé la vie, c’est le son en jeu. La précision permet de déterminer précisément d’où viennent les tirs et les bruits de pas. En conséquence, je pourrais devenir une éclaireuse hors-pair sur PUBG, si j’avais la capacité d’avertir mon équipe autrement qu’en poussant des cris incompréhensibles. Les bruits extérieurs sont très atténués, à tel point qu’un retour micro n’aurait pas été désagréable pour entendre ne serait-ce que le volume de sa propre voix. Au niveau directionnel, on remarquera toutefois une grosses faiblesse sur la détection arrière, beaucoup plus flou et imprécise que le reste. Question micro, la qualité est au rendez-vous, sans être de la meilleure qui soit. On s’en contentera largement pour les parties multijoueurs, mais les joueurs qui aiment faire de bonnes videos ou du streaming préféreront sans doute quelque chose de plus haute gamme pour avoir un son bien plus clair.


Le XO THREE est au final un très bon casque, parfait pour jouer sur console et bien adapté pour une utilisation PC. Point de réglages manuels au sein du casque lui-même comme on peut le voir sur un casque type PX22. Cela permet à la fois un confort pour ceux qui, comme moi, se contentent des réglages de bases déjà très bon, mais qui entraîne aussi un manque d’options pour les plus pointilleux. Si vous cherchez quelque chose d’à la fois simple et de qualité, ce XO THREE a comme principal point fort un son en Surround plutôt convaincant. Pour les joueurs Xbox, n’hésitez pas à foncer : c’est très positif. Point bonus : son design sans fioritures n’est franchement pas déplaisant, et le vert c’est joli. (Oui, je fait preuve ici d’une grande objectivité)

Leenuyth


Recon Chat

Un seul écouteur, un micro… Curieuse bête que ce Recon Chat ! Après tout, se doit être bien pratique pour les rapides parties en ligne de ne pas se couper du monde d’un coté tout en étant plongé dans son jeu de l’autre. Moins pratique pour l’environnement, la détection des ennemis et tout le reste, mais pour un simple titre multijoueur, arcade, de course par exemple, nul doute que ce casque trouvera son public. Toutefois, il faut rapidement en préciser quelques points. Existe en version PlayStation 4.

Pour une utilisation simple

Inutile de demander la lune à ce Recon Chat : il est là pour vous proposer de parler au micro et d’entendre votre intervenant tout en faisant autre chose à coté. Il est pratique et remplace parfaitement le micro fourni avec votre console et ce, pour moins de 20 €. Commençons donc par ses points positifs : comme tous les casques Turtle Beach récent, il s’adapte aux lunettes ce qui est un confort non-negligeable. Aussi, le son est plutôt bon pour un casque à une seule oreille. Le micro n’est jamais parasité, on entend toujours ce qui en sort sans trop de souffle ni bruit génant.

Les points négatifs sont toutefois nombreux : n’espérez pas avoir un son propre pour de l’enregistrement vidéo (même si on a vu pire) et surtout, l’utilisation prolongée du casque est assez génante. En effet, l’arceau du casque est souple mais la fixation du coté de l’oreille sans écouteur est absolument génante sur le long terme. Une sorte de “poids” se ressent au bout de quelques minutes d’utilisation. C’est génant surtout pour les grosses têtes, que le casque n’arrivera déja pas à recouvrir au mieux.


A utiliser avant d’acheter donc ! Même si clairement, il est disponible à un prix très correct pour remplacer vos casques un peu moisis inclus dans votre console. Ce sera toujours mieux et peut-être même suffisant pour ce que vous voulez en faire.

Skywilly

La Rédaction

La Rédaction

Nom féminin (bas latin redactio, du latin classique redigere, ramener) - Ensemble des rédacteurs d'un organe de presse écrite ou audiovisuelle, d'un ouvrage collectif, d'une maison d'édition, d'une agence de publicité locaux où ils travaillent. - Source : Larousse
La Rédaction

Les derniers articles par La Rédaction (tout voir)

Laisser un commentaire