Hyper Sentinel
Windows PlayStation 4 Xbox One Nintendo Switch

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les shmups. J’ai eu la chance (?) de connaître ceux des années 80 / 90 dont Hyper Sentinel s’inspire. Gros pixels, bruitages stridents, tout y est ! Pour les plus vieux, le jeu propose même un affichage tube cathodique, ZX Spectrum et Commodore 64 !

Le but est très simple, vous pilotez un vaisseau pouvant se déplacer vers la gauche ou la droite de votre écran et vous devez éliminer toutes les cibles au sol pour faire apparaître le boss du niveau. Un système de scoring est présent, il faudra donc essayer si possible de laisser les défenses en vie, faire monter la jauge de combos, ramasser les bonus qui apparaissent, etc.

Le gros problème est que, vieux jeu oblige, l’action est vraiment zoomée et on ne voit quasiment rien. C’est simple, il est presque impossible d’esquiver un ennemi qui vous fonce dessus. Entre le moment où il apparait à l’écran et le moment où il est sur vous, vous avez à peine le temps de vous déplacer. Du coup on finit par tirer sans trop regarder ce qu’on fait, bouger de haut en bas en espérant ne pas prendre de tirs et évidemment tout plaisir de jeu disparaît en même temps. Un radar n’aurait pas été de trop.

On sent bien l’amour que les développeurs portent à leur titre mais pour ma part ça n’a pas fonctionné, je l’ai plus trouvé frustrant qu’autre chose. Au bout d’une heure ça allait un peu mieux mais à aucun moment je n’ai eu vraiment l’impression de pouvoir scorer dans de bonnes conditions.

Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.