The Adventure Pals

The Adventure Pals

Après un kickstarter réussi courant 2016, les deux développeurs anglais derrière Massive Monster ont enfin réussi à délivrer leur jeu. Dans un esprit clairement inspiré des dessins animé de Cartoon Network, Massive Monster nous propose une aventure pleine de plateforme, de bagarre, mais surtout d’amitié.
/
Minit

Minit

On ne compte plus les jeux nés en game jam et aboutis par la suite en une version commerciale. Ayant participé à la “Adventure Timed Game Jam” il y a de ça plusieurs années, les quatre co-créateurs Kitty Calis (Guerilla Games, RageSquid), Jan Willem Nijman (Vlambeer), Jukio Kallio (Vlambeer) et Dominik Johan ont décidé de nous proposer aujourd’hui leur lettre d’amour à The Legend of Zelda: Link's Awakening.
/
NSwitchDS_WorldneverlandElneaKingdom_04

WorldNeverland – Elnea Kingdom

Quand on regarde les premières images et vidéos de WorldNeverland - Elnea Kingdom, il en ressort deux choses : la laideur du titre avec un manque certain de personnalité et une atmosphère apaisante qui intrigue grandement. Surtout que le jeu nous propose une vie médiévale banale saupoudrée de donjons où l’on peut maraver du gros méchant. Une fois un personnage créé, on apprend que nous somme un·e voyageur·se fraîchement arrivé·e
/
Mulaka

Mulaka

Peu-à-peu le jeu vidéo ose être un médium documentaire, permettant d’éduquer, de transmettre des connaissances tout en racontant une histoire afin d’occuper les joueurs. Si Last Inua et Never Alone, sortie il y a déjà quelques années, permettait de découvrir la culture Inuit, Mulaka, du studio mexicain Lienzo, nous propose de découvrir l’histoire et surtout les croyances du peuple Amérindien des Tarahumaras.
/
Into The Breach

Into The Breach

Cinq ans et demi c’est long. C’est suffisamment long pour se faire oublier dans une industrie où nous sommes bombardés de titre en permanence et qui plus est dans le monde de l’indépendant. Sauf que (le fameux « mais » est bien là), un très très très faible nombre de studios / développeurs peuvent se reposer sur une aura incroyable, via un ou plusieurs succès passés, pour se permettre de prendre leur
/
The Red Strings Club

The Red Strings Club

Habitué de la méthode, le studio valencien (pas les valenciens de France mais d’Espagne) renoue de nouveau avec des projets de jams pour en réaliser une version bien plus complète, tout comme ils l'ont fait avec leur précédent titre: Gods Will Be Watching. Afin de ne pas être trop perturbé dans leur processus de création, le studio a de nouveau signé avec Devolver Digital (rien d'étonnant étant donné que le titre
/
I Fell From Grace

I Fell From Grace

Adapter un livre en jeu vidéo n’est pas chose aisée, autant à cause de la différence de rythme des deux médias que du point de vue de l’utilisateur (passif dans un livre, actif dans un jeu vidéo). Pourtant, cela n’a pas freiné ce créateur, Deep Taiga, qui décide d’adapter une nouvelle qu’il a écrit il y a plusieurs année de cela sur son métier aujourd’hui : développeur de jeu vidéo
/
Seven : The Days Long Gone

Seven : The Days Long Gone

Lorsque l’on est un joueur trentenaire ayant évolué sur PC, notamment avec des RPG et des jeux de stratégie, on ne peut qu’apprécier la vue en 3D isométrique. Alors lorsqu’un jeu sort en 2017 utilisant cette vue, notre curiosité ne peut qu’être attisée. Qui plus est, avec toutes les évolutions, aussi bien techniques qu’en game design, on ne peut qu’être attiré par un jeu qui nous vend de l’infiltration à
/
Cat Quest

Cat Quest

Les petits gars de The GentleBros sont des petits malins. En faisant incarner un chaton, les développeurs chinois savent qu’ils toucheront directement le coeur sensible de milliers d’internautes. Mélangé à toute cette tendresse, il fallait tout même justifier un jeu derrière tout les chatons présent dans cette oeuvre, du coup ils se sont dit : pourquoi pas un Zelda simplifié ?
/
My Time At Portia

My Time At Portia

Il faut croire que la vague “craft/survie/what else” est loin d’être terminée. Après Minecraft, Terraria, Don’t Starve et plus récemment Stardew Valley, le studio américain et chinois Pathea (Drains) s’est dit qu’il allait lui aussi titiller cette catégorie de jeu tout en le mélangeant à un autre, très asiatique, qu’est la gestion de magasin. Après une campagne kickstarter réussie, nous avons pu mettre nos main sur l’alpha 3 d’un titre
/
Culdcept : Revolt

Culdcept : Revolt

Il faut croire que les développeurs japonais refusent de voir mourir la 3DS malgré le fait que la nouvelle mouture de Nintendo pourrait parfaitement la remplacer. Ils sont tellement entêté, qu’ils refusent aussi de laisser mourir leur série de jeu fétiche en fournissant sur chaque génération ou presque, un nouveau volet de leur jeu à succès. C’est parfaitement le cas de Culdcept, qui avec l’épisode Revolt faite les vingt ans
/
Tooth and Tail

Tooth and Tail

Il y a des critiques qui sont simples à écrire, soit parce que le jeu est très bon (ou très mauvais), soit parce que ses points forts et faibles sautent tellement aux yeux qu’ils sont faciles à décortiquer. D’autres critiques sont bien plus complexes, notamment pour les jeux moyens qui ne racontent rien. Mais pour Tooth and Tail, la nouvelle production des de Pocketwatch Games (les créateurs de Monaco), le
/
Phantom Trigger

Phantom Trigger

Les maladies graves, ce n’est pas drôle. Alors si elles sont incurables et mortelles, ce l’est encore moins. Plutôt que de nous servir un jeu mélodramatique (un peu comme That dragon, cancer), les développeurs du studio Bread Team ont opté plutôt de nous parler du combat que mène les malades pour lutter contre cette maladie sous forme d’un slasher.
/
Distrust

Distrust

L’être humain est parfois un peu bizarre. Il faut l’avouer, vouloir construire une base en pleine antarctique, ce n’est pas vraiment être très “fute-fute”. D’un, parce qu’il fait froid, mais du genre vraiment froid, celui qui déconne zéro. De l’autre, parce qu’on sait tous que c’est l’endroit idéal pour qu’un alien s’y planque (ce dernier ayant tendance sous-estimer la stupidité humaine). Alors, si on vous appelle pour une mission de
/
Endless Space 2

Endless Space 2

Les 4X. Ces jeux mystiques qui ont le pouvoir de vous faire perdre la notion du temps grâce à une simple formule magique « un dernier tour et j’arrête ». Ne nous voilons pas la face, nous savons tous très bien que ce « dernier tour » en signifie au minimum une bonne dizaine. Avec un gameplay très profond et des parties tueuses de sommeil, on s’étonne presque de voir
/
Nongünz

Nongünz

On ne peut pas dire que le tout premier trailer de Nongünz nous ait laissé indifférent. Mélange d’images de guerre bien sales avec des images de gameplay montrant un shooter bien glauque, le tout accompagné d’une bande son folk très calme et très mignonne : il est impossible de rester stoïque face à l’efficacité d’une telle vidéo. Mais voilà, après des visionnages en boucle, on est dans l’incapacité de savoir
/
World to the West

World to the West

Après leur petit succès avec Teslagrad, sortie fin 2013, les petit gars de Rain Games ont pris leur temps pour nous délivrer un nouveau jeu. Plutôt que de faire une suite bête et méchante aux aventures du jeune teslamancien (personne capable de jouer avec l’électricité Tesla), le studio a préféré changer complètement la donne. Si World to the West est bien la suite directe de Teslagrad, les mécaniques de jeu
/
The Surge

The Surge

S’il y a une chose qui nous énerve à la rédaction, c’est de voir des “Dark Souls” partout. Une barre d’endurance dans le jeu ? C’est du Dark Souls. Une difficulté un peu trop élevée ? C’est du Dark Souls. Une roulade pour esquiver ? C’est du Dark Soul. Nous, on dit stop ! Sauf que voilà, les allemands Deck 13 arrivent avec… un Dark Souls qui a couché avec
/
Loading...