Morphopolis

Morphopolis

Apparu sur tablettes et smartphones en 2013, Morphopolis est un jeu du type “trésor caché” à l’esthétique originale: dans un cadre quasi écologique, on dirige un insecte à travers les stades de sa vie, tout devant aider d’autres camarades à six pattes à trouver ce qui leur manque. Le tout dans des tableaux très colorés (ce jeu a reçu plusieurs prix relatifs à l’excellence de la direction artistique). Assez bien
/
Clicker Heroes

Clicker Heroes

Clicker Heroes comptabilise plus de 18 millions d’inscrits sur Kongregate et vient de faire son apparition sur Steam dans la catégorie “Gratuit”. Son gameplay, qui mêle des éléments de RPG au genre “idle game”, est-il à la hauteur de son succès ? Est-il une de ces pépites à clics comme Cookie Clicker ? Ou est-il juste un médiocre équivalent?…
/
GameStrip - Pushcat (PC, Mac)

GameStrip – Pushcat (PC, Mac)

Pushcat n’est-il qu’un jeu de plus pour les fans de puzzle-game casual ? Sous un look mignon, casual diront les mauvaises langues, il a la bonne idée de mixer Match-3 et Boulder Dash, et de proproser 60 puzzles aux modes de résolution assez variés. Bref, quelques traits originaux qui devraient satisfaire les amateurs du genre.
/
RefleX

RefleX

RefleX est le 2e volet de la trilogie “The Tale of Alltynex”, une série du studio japonais indépendant Siter Skain ; il évolue dans un genre, le shoot’em up, qui reste populaire au Japon depuis les années 1980. Grâce à Nyu Media, RefleX est distribué facilement en Occident sur Desura (il a été Greenlighté l’an passé) : on peut enfin apprécier un dōjin réputé, classique mais non dénué de personnalité.
/
GameStrip - 2x0ng (PC)

GameStrip – 2x0ng (PC)

2xong (prononcez “Too-zong”) tire son inspiration de certains hits de l’Atari 2600 (Revenge Of The Beefsteak Tomatoes, Tron Deadly Discs…). Le gameplay est aussi basique que ses modèles des années 80 : il se limite à parcourir des niveaux de plus en vastes, à se défendre d’une faune toujours plus agressive, et atteindre une sortie rendue de plus en plus inaccessibles par des tortueux lacis de murs destructibles. Autant de
/
The Revenge of Grodzilla

The Revenge of Grodzilla

On ne peut pas vraiment parler de jeu puisque la seule interaction possible ici est d’user du regard laser de Grodzilla (sic) pour détruire maisons et hélicoptères. Saluons juste l’effort de vidarn qui satisfera les nostalgiques rétro purs et durs puisque cette démo est jouable sur émulateur gameboy ainsi que sur le hardware original, la fameuse brique beige de Nintendo.
/
Catamari Meowacy

Catamari Meowacy

Où il s’agit de la terrible lutte du magicien Zorlax contre un pauvre petit chat affamé. Où un chat dévore pommes et rations de pâté, et atteint des proportions monstrueuses. Où vous apprendrez qui vous regarde quand vous prenez des douches. Où comment un bruitage réussi de miaulement sauve un jeu plombé par un talent graphique, disons, indisposé… Où l’on excusera SethR parce que c’est son premier jeu flash tout
/
Quest^3

Quest^3

Un rogue-like sur un rubik’s cube ? Voilà comment on pourrait sommairement Quest^3. La vue isométrique est de rigueur pour mieux apprécier un monde qui se modifie à chaque déplacement. Malgré la petitesse de l’aire de jeu, il y a des combats aléatoires, des villages/shops, des donjons, et du loot. Bref, tout ce qui rend un rogue-like addictif. A priori, le jeu n’a pas de fin, et la mort peut
/
These are your Friends

These are your Friends

Une charmante île pourvue d’un joli minois et aux cheveux verts veut à tout prix défendre ses deux protégés d’un terrible trio d’envahisseurs, qu’un cargo fait débarquer. Aider la donzelle serait un plaisir (j’ai déjà dit qu’elle était charmante?) si les contrôles n’étaient pas un peu ratés… Alors, on lui donne bien un coup de main, mais rapidement on se doit de l’abandonner après un ragequit de trop.
/
World Panic !

World Panic !

Un bullet-hell qui a l’originalité suivante (et c’est la seule hélas): vous n’avez aucune arme! Il faut donc slalomer au sein de patterns de boulettes de plus en plus sophistiqués. Pour satisfaire au thème, ce shoot qui s’apparente à un boss-rush (un shmup où il n’a que des boss) se déroule au sein du système solaire ; Les boss correspondent aux planètes, et nous contrôlons une Terre prise d’une folle
/
The Big Bang

The Big Bang

Grosso modo vous êtes une sorte d’inséminateur galactique (une profession pas banale) chargé de transférer des gamètes mâles et femelles d’une planète à l’autre, via des explosions qu’il faut doser très (trop) finement. Le concept a du potentiel, hélas la prise en main n’est pas du tout évidente….
/
Tiny Visitor

Tiny Visitor

Se crasher sur une planète hostile lorsqu’on voyage dans une fusée est courant ; en explorer la surface et son sous-sol, et affronter ses habitants agressifs l’est encore plus. Bref, du classique pour ce Tiny Visitor qui nous sort l’arsenal du plateformer 2D rétro. Le tout est un peu dépouillé et manque un peu de vie, mais 01010111 est excusé au vu des graphismes 16bits plus qu’honnêtes.
/
Kill Drill

Kill Drill

Pourquoi cette jeune donzelle très courtement vêtue fait du jogging sur un astéroïde? Pourquoi est-elle attaquée par des robots-foreuses volantes? Oui, pourquoi? Sans aucune réponse évidente, on se contentera des animations plus que décentes de ce jeu dont on aura vite fait… le tour!
/
Kumiho

Kumiho

Difficile d’innover lorsqu’on réalise un bullet-hell vertical (un shoot’em up où les boulettes sont si nombreuses qu’elles ont tendance à remplir l’écran), un genre abondamment présent au sein de la scène indépendante (sans mentionner les dounjins japonais….). Christina a combiné des graphismes élégants et une arme originale pour se distinguer : en plus d’être armé d’un laser classique, le vaisseau peut se téléporter sur une courte distance pour échapper aux grappes massives de boulettes ennemies.
/
Ancestor's Sword

Ancestor’s Sword

Nous incarnons ici un jeune personnage, titillé par l’ennui et qui se met à explorer les alentours du village idyllique où il vit. Son monde à l’originalité d’être doté d’une gravité et d’une topographie bien particulière: on peut marcher sur toutes les parois (même verticales), et grâce à des bonds de géants on peut atteindre des parois situées loin au-dessus (ou en dessous c’est selon) de sa tête. Mais il
/
Lady Bug!!!

Lady Bug!!!

La mission de l’héroïne, une pacifique coccinelle, est de collecter les centaines de coeurs disséminées à travers des niveaux vides, à l’aide d’un double-jump un peu mal fichu. Les graphismes 16bits sont assez réussis, et on se plaît à rêver ce que donnerait cet univers étoffé d’un gameplay au niveau, si son concepteur n’avait pas eu la limite de 48h de la Ludum Dare.
/
Dusty's Adventure

Dusty’s Adventure

Au cours d’une micro-aventure, il faudra aider Dusty, une boulette de poussière, à rejoindre son “home” afin qu’elle continue à paresser de tout son soûl. Hélas, son périple dans l’arrière-cour sera aussi court que dangereux (souvenez-vous de “Cherie, j’ai rétréci les gosses!”…). Trop court, aux interactions avec l’environnement très limitées (Dusty se meut pourtant comme Gish) mais les animations appliquées sont encourageantes pour un premier jeu.
/
Scape

Scape

Un puzzle-game à la mécanique simple mais astucieuse par l’auteur de Super Puzzle Platformer : vous êtes un astronaute qui terraforme peu à peu des astéroïdes en plantant des arbres. Des obstacles (rochers, terre stérile…) viennent compliquer une progression classique en case par case. Le level-design est bien équilibré, au cours d’une douzaine de niveaux. Bref, une entrée solide !
/