Lost Winds 2

Lost Winds 2

Avec un grand sentiment de « c’est tout ? », j’avais bien peur de rester sur ma faim avec LostWinds, faisant presque office d’une démo technique. C’est un peu comme si l’utilisation d’une wiimote ou d’une surface tactile suffisait à justifier le fun que doit fournir un jeu hérité du monde du motion gaming – ce qui finit bien souvent par arriver sur ce genre de supports. Fort heureusement, LostWinds
/
Caravan

Caravan

La route de l’encens est probablement l’une des plus célèbres routes commerciales de l’Antiquité : reliant l’Égypte au Yémen et à l’Inde, ce vaste réseau de voies terrestres parcourant l’actuelle Arabie permit aux plus luxueuses ressources (encens, myrrhe, ébène, or, …) de fournir les régions méditerranéennes. Un placement stratégique qui fit donc des Nabatéens d’Arabie un riche peuple commerçant. C’est dans ce cadre que Caravan nous propose de vivre les
/
Victor Vran : Motorhead / Fractured Worlds

Victor Vran : Motorhead / Fractured Worlds

Victor Vran, c’était mon ARPG de l’année 2015, mon petit chouchou, celui qu’on n’avait pas vu venir avec ses bonnes idées qui nous changent de la formule vieille école : un système de personnalisation et une difficulté adaptables à la volée, des mécaniques de combat dynamiques qui valorisent le talent, un hybride arcade/RPG-light à l’humour pince-sans-rire bourré de mèmes et autres clins d’œil à la culture pop (saviez-vous que l’on
/
Lost Winds

Lost Winds

Ça m’a fait bizarre de voir LostWinds paraître sur Steam. Deux fois. La première, c’est quand je me suis rendu compte qu’il était possible de retrouver un titre wiiware (9 ans déjà !), pour nos PC carburant à la Vapeur ; la seconde c’est quand je me suis rendu compte que les papas de ce petit jeu à l’époque étaient derrière les actuels Planet Coaster et Elite Dangerous. Comme quoi,
/
Warhammer 40,000: Dawn of War III

Warhammer 40,000: Dawn of War III

Il n’y a rien de plus mystérieux que le concept de communauté dans le monde des gamers, surtout quand la sortie d’un jeu finit par diviser pourtant le public cible en deux. Si le concept d’évaluation dichotomique de Steam a pourtant ses limites, il révèle que Dawn of War 3 est le sujet de conflits d’intérêt parfois virulents.
/
RUMP! - It's a Jump and Rump !

RUMP! – It’s a Jump and Rump !

Les mots-valises c’est rigolo. Prenez par exemple « clavardage » : c’est un néologisme québécois qui soude de façon amusante deux termes pour caractériser un tchat très enthousiaste (clavier + bavardage). Vous aurez donc compris que dans Rump, on ne vit que pour run et pour jump.
/
Forgotten Tales : Day of the Dead

Forgotten Tales : Day of the Dead

Après moult versions de l’infatigable genre que représente le match-3 – dont un titre paru sur Steam – Green Sauce Games nous revient avec un autre genre du casual cette fois, mais un peu plus timide : le solitaire.
/
Wand Wars

Wand Wars

Antiquité : les Grecs inventent l’épostracisme et s’amusent à faire ricocher des coquillages à la surface de l’eau. 1972 : Bob Lemieux invente le air hockey, jeu de société consistant à faire ricocher des disques sur une table pneumatique jusqu’à un espace de marque. 2004 : le dodgeball, version sportive de la balle au prisonnier, est popularisé par un certain film du même nom. Le but consiste principalement à éliminer
/
Retour sur.... Ibb & Obb (sorti en 2014)

Retour sur…. Ibb & Obb (sorti en 2014)

Le jeu a été testé de bout en bout avec Kitsune-Musume - qui, malgré le manque d’expérience dans les jeux de plateforme difficiles, a su garder son sang-froid (ou pas).
/
Nintendo à Paris : Zelda et les autres...

Nintendo à Paris : Zelda et les autres…

Ce fut par une chaleureuse journée du mois de juin, dans la Villa Emerige à Paris, que Nintendo présenta ses nouveaux titres 3DS et Wii U pour les mois à venir. Oui, on a joué à Zelda : Breath of the Wild.
/
Meltdown

Meltdown

Ce jeu a été co-testé avec ma sœur d’arme Kitsune-Musume, qui fait définitivement preuve de plus de skill dans le bourrinage que votre serviteur. Meltdown n’est pas le jeu de l’année, mais un portage mobile honnête sur Steam – une fois n’est pas coutume ; à commencer par la jouabilité. Du menu au jeu, la manette s’y prête ici parfaitement bien – il faudra toutefois sauter sur le clavier pour écrire
/
Dead Effect 2

Dead Effect 2

Le FPS « looter », c’est le truc qui a le vent en poupe et qui récolte un certain succès chez ses amateurs. Ces légères composantes RPG et aléatoires viennent faire l’atout de marque de nombreuses séries : Borderlands, Warframe, Dead Island et Destiny sont régulièrement des références évoquées quand il s’agit de mentionner ces shooters aux influences diverses (Hack and Slash et MMO notamment). Alors que les thèmes et
/
Dragon's Wake

Dragon’s Wake

Le travail de deux ans d’un homme passionné – qui apparemment adore particulièrement les dragons. Un moteur de jeu bien connu désormais que l’Unity. Un développeur criblé d’angoisse à la sortie de son jeu sur une plateforme communautaire qui regroupe des millions de joueurs. Bref, un scénario qui semble devenir chose commune, où le jeu vidéo indépendant est devenu une réalité aussi bien financière qu’une chance de produire un jeu
/
Refunct

Refunct

C’est formidable comme le temps est quelque chose d’élastique mais aussi contradictoire. Si on s’ennuie le temps qui s’écoule semble long parce que chaque minute est déplaisante. Si on s’éclate le temps semble avoir été long – et c’est là toute la nuance – parce que cognitivement et émotionnellement parlant, l’expérience éprouvée fut riche. Après avoir terminé le jeu, j’ai pensé que le compteur Steam allait m’indiquer un temps de
/
Pythagoria

Pythagoria

Je ne suis pas diplômé de CAPES mais j’ai une forte expérience dans l’enseignement des mathématiques de niveau secondaire dans le domaine privé. De plus, je suis actuellement étudiant en Sciences de l’Éducation. Enfin, je me permets ici aussi de porter ma casquette de joueur en plus de celle de pédagogue. Sur tous ces plans, je ne peux que recommander d’éviter l’achat de Pythagoria, pour son inconsistance d’une part, et
/
Grim Dawn

Grim Dawn

Édité et développé par respectivement feus THQ et Iron Lore en 2006, Titan Quest marqua de nombreux joueurs d’ARPG/Hack & Slash. On eut là le beau retour du thème de la Mythologie antique mais aussi un moteur 3D impressionnant (les cadavres qui restaient au sol, les effets de ragdoll) et un aspect RPG et customisation assez profond (la possibilité de mixer deux classes, des tables de loot qui dépendaient réellement
/
Message Quest

Message Quest

J’ai vraiment beaucoup de mal à me faire aux Point & Click. Trop verbeux, trop tirés par les cheveux (« défoncer un matelas avec un compas, récupérer un ressort et fabriquer une microfusée avant de parler au garde 3 fois, puis finir de mentionner le déjeuner de la belle-tante ») et qui donnent cette impression de déjà-vu (pourquoi doit-on utiliser presque systématiquement du papier toilette ? Pourquoi mon personnage est-il
/
A Druid's Duel

A Druid’s Duel

Franchement, j’avais envie de l’aimer ce jeu. Des druides, un jeu de tactique épuré d’éléments de RPG et des graphismes tout “meugnons”. Eh bien, figurez-vous qu’à l’image de sa campagne et de son mode multijoueur, il est totalement aride. On pourrait décrire le gameplay d’ADD comme un mélange élégant entre les échecs (pions à patterns mais dont les mouvements sont plus permissifs ici), le jeu de go ou l’Othello (les cases
/
Loading...