Linelight

Qui a dit que les graphismes étaient une nécessité absolue dans le jeu vidéo ? Sûrement pas le studio My Dog Zorro qui a poussé le concept encore plus loin que Mike Bithell et son Thomas Was Alone. Encore plus dingue, Linelight a pour ambition d’être un puzzle game… relaxant.

Lire la suite...

Diluvion

Cherche quelqu’un pour reprendre sous-marin en très bon état, assez peu servi. De légères éraflures sur le flanc droit pour raison de torpilles. Modèle Iron Minnow, équilibré entre vitesse et puissance de feu. De style d’inspiration 19ème, façon “Vingt mille lieux sous les mers”. Confortable et suffisamment spacieux pour y accueillir un équipage entier. Occasion à ne pas rater.

Lire la suite...

Rapides Critiques #Février 2017

Nouvelle année mais aucun changement pour nos critiques les plus rapides, qui sont dédiées à tous types de jeux. Bons ou moins bons, ils sont ici juste parce qu’ils n’engagent pas à écrire un long pavé, s’expliquent très vite ou qu’il n’est pas nécessaire d’y passer des heures pour vous donner envie (ou non) de vous y plonger.

Lire la suite...

Along the Edge

Nova-box n’est pas à proprement parler un studio dédié au jeu vidéo, mais une agence web & mobile qui touche un peu à tout. Après s’être essayé au jeu avec Echoes (sur iOs), la société française, basée à Bordeaux, récidive avec Along the Edge, un visual novel sur mobile, PC et Mac. Qu’est-ce que ça donne ?

Lire la suite...

Splasher

Lorsque j’ai vu pour la première fois Splasher lors du Stunfest 2015, je suis immédiatement tombé sous le charme. Avec son look cartoon, son gameplay rappelant Super Meat Boy qui aurait décidé d’ajouter le système de peinture de Portal 2 et sa fluidité donnant des envies de speedrun, je l’ai mis tout en haut de ma liste des titres à suivre. Maintenant qu’il est disponible, il est temps de vérifier s’il tient toutes ses promesses.

Lire la suite...

Gunnihilation

Gunnihilation n’a pas seulement un nom d’une sacré longueur et difficile à orthographier. Il est aussi un mélange de Contra et Metal Slug plongé dans les entrailles d’un Bullet Hell. Encore uniquement disponible en accès anticipé sur Steam, il arrive déjà à proposer de sérieuses intentions pour un jeu se débrouillant au final assez bien sur tous les tableaux.

Lire la suite...

Heavy Metal Machines

On me dit Free to Play, musique de bourrin et voitures, forcément je pense à un gros jeu de course nerveux et un peu quelconque au fond. Mais quand la vidéo du projet se lance et que finalement, il est question d’une sorte de MOBA sur quatre roues avec une caméra à la MicroMachines, là ma curiosité est piquée. Donc, c’est quoi ce truc en fait ?

Lire la suite...

Knee Deep

Après une sortie passée totalement inaperçue sur PC, mi 2015, Knee Deep des américains Prologue Games débarque fraîchement sur consoles de salon. Le jeu se présente comme une pièce de théâtre, mettant en scène une enquête policière au fin fond des Etats Unis. C’est une idée rarement utilisée. Bienvenue dans la ville de Knee Deep.

Lire la suite...

Kingdom Hearts HD 2.8 : Final Chapter Prologue

S’il y a bien une série de jeux vidéo que les gens adorent critiquer pour sa (fausse) complexité et ses noms à rallonge, c’est bien Kingdom Hearts. Il faut dire que Tetsuya Nomura tend la Keyblade pour se faire battre tant il force sur les redites, les compilations et autres « non mais en fait, c’est plus compliqué, attend je t’explique ». A la base, on voulait juste un crossover Final Fantasy et Disney !

Lire la suite...

Yakuza Zero

Ryu Ga Gotoku de Sega, plus connu sous nos latitudes en tant que série des Yakuza, revient avec son épisode zéro près de deux ans après sa sortie au Japon, nous racontant des événements fondateurs pour deux de ses personnages les plus importants. Les Yakuza n’ont malheureusement pas toujours eu de chance avec le public occidental, alors qu’ils rencontrent un heureux succès en Asie, et plus spécialement dans leur pays d’origine.

Lire la suite...

Ginger : Beyond the Crystal

Le jeu de plateforme en 3D, camera à la troisième personne, double saut et petits cris mignons en bonus, fut plus que populaire au début des années 2000. Et puis plus rien. La guerre a remplacé les décors tout en couleurs, rendant malheureux tout un public amateur de jolis mondes à parcourir, d’objets à collecter par centaines, tout cela pour un sombre concept nommé « le progrès ». A l’heure ou des projets kickstarter tentent de remettre en avant le genre, voici que Ginger sort sur Steam, sans prévenir, pour jouer sur la fibre nostalgique.

Lire la suite...