Cuphead

Cuphead

J'essaie toujours de terminer les jeux que je teste, pour en rendre une critique la plus complète possible. Parfois je manque malheureusement de temps, et parfois je manque surtout de talent, Cuphead fait parti de cette seconde catégorie.
/
Far from Noise

Far from Noise

Créé par George Batchelor, aidé principalement par le compositeur Geoff Lentin, Far from Noise se veut comme une expérience narrative significativement différente de ce qui se fait aujourd’hui. Au bord du gouffre, le joueur va devoir discuter de la vie, de la mort, avec un autre personnage très particulier. Pour en ressortir conquis et avec le sourire ?
/
The Evil Within 2

The Evil Within 2

Sebastian Castellanos est de retour pour la seconde fois dans la maison des fous. Sauf que cette fois-ci, on lui procure une motivation suffisante pour y replonger : retrouver sa fille qu’il pensait morte dans un incendie. Alors que le Stem lui faisait prendre des vessies pour des lanternes dans le premier volet, il est pour cette incursion pleinement conscient qu’il va plonger dans l’horreur d’une conscience partagée. Si le
/
Sonic Forces

Sonic Forces

Tout le monde lui crachait dessus depuis sa sortie mais à la dernière Gamescom, en y jouant, je lui ai trouvé un certain potentiel. La prochaine fois, sérieusement, faites-moi taire… Vous savez ce jeu Sonic en 3D qu’on a toujours peu de voir arriver complètement cassé et avec une floppé de Shitty Friends venu d’on ne sait où ? Et bien Sonic Forces, c’est exactement ça et plus encore.
/
BAFL - Brakes Are For Losers

BAFL – Brakes Are For Losers

J’ai beau ne publier sur GSS qu’une fois toutes les lunes de sang, cela n’empêche pas mon rédac’ chef préféré d’être toujours parfaitement à l’écoute de mes désirs. À peine ai-je évoqué « arcade » dans la liste des types de jeu qu’il me plairait de tester, qu’il m’a demandé direct si j’étais tenté par une distribution de BAFL. Eh oui, que voulez-vous, on est comme ça, entre lui et
/
Forma.8

Forma.8

Nous l’avions raté lors de sa sortie en début d’année sur la plupart des plateformes. Alors pour fêter son arrivée sur Nintendo Switch, voici notre critique d’un jeu vraiment complexe à prendre en main. Non parce qu’il est compliqué à jouer, mais surtout furieusement timide et peu bavard.
/
ECHO

ECHO

ECHO est l’œuvre d’un jeune studio composé d’anciens membres de IO Interactive. On ressent d’ailleurs dans le premier titre d’ULTRA ULTRA un zeste d’ADN extirpé à la série des Hitman. Il joue sur le registre de l’infiltration dans un contexte de science-fiction lorgnant un brin vers l’horreur avec son atmosphère angoissante. De son titre, il en tire sa respiration, l’écho se faisant aussi bien présent dans son gameplay que dans
/
West of Loathing

West of Loathing

Avant West of Loathing, il y a eu Kingdom of Loathing : une création d’Asymmetric Publications (Zack « Jick » Johnson et quelques aides extérieures) qui proposa un jeu de rôle multijoueur sous navigateur. Nous étions en 2003. Cinq ans plus tard, le jeu possédait entre 100 et 150 mille joueurs réguliers. Il aura fallu attendre le 10 août 2017 pour avoir le droit à un nouveau jeu « of Loathing », cette fois-ci entièrement
/
Culdcept : Revolt

Culdcept : Revolt

Il faut croire que les développeurs japonais refusent de voir mourir la 3DS malgré le fait que la nouvelle mouture de Nintendo pourrait parfaitement la remplacer. Ils sont tellement entêté, qu’ils refusent aussi de laisser mourir leur série de jeu fétiche en fournissant sur chaque génération ou presque, un nouveau volet de leur jeu à succès. C’est parfaitement le cas de Culdcept, qui avec l’épisode Revolt faite les vingt ans
/
Rapides Critiques #Octobre 2017

Rapides Critiques #Octobre 2017

Aucun changement pour nos critiques les plus rapides, qui sont dédiées à tous types de jeux. Bons ou moins bons, ils sont ici juste parce qu'ils n'engagent pas à écrire un long pavé, s'expliquent très vite ou qu'il n'est pas nécessaire d'y passer des heures pour vous donner envie (ou non) de vous y plonger. L'occasion d'en rater encore moins, malgré un nombre de sorties toujours plus énorme alors qu'il
/
Stellaris – Synthetic Dawn DLC

Stellaris – Synthetic Dawn DLC

Sous la forme d’un story pack, Paradox introduit une nouvelle civilisation robotique au sein d’une multitude d’autres jusqu’à lors exclusivement organiques. Vous pourrez contrôler des machines assez intelligentes pour s’être débarrassé de l’asservissement de leurs constructeurs. Qu’elle sera votre place dans l’univers ?
/
88 Heroes (98 Heroes Edition)

88 Heroes (98 Heroes Edition)

Souvenez vous, en ce jour funeste du 8 août 1988, à 8h08, le terrible et maléfique Dr H8 (de l’académhuit, peut-être ?) a déclaré la destruction de la terre. Il demandait 88 octillions de dollars sinon il ferait exploser 88 armes nucléaires atomiques explosives dangereuses. Heureusement, veillaient ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il n’est plus capable de trouver une solution à ses problèmes, quand il ne reste plus
/
Minos Strategos

Minos Strategos

BrainGoodGames est un petit studio canadien spécialisé dans les jeux de stratégie aux graphismes simples. Avec Minos Strategos, leur petit dernier, ils ne dérogent pas à leurs habitudes.
/
A Hat in Time

A Hat in Time

Une petite fille à chapeau qui n’a pas de nom à part se faire appelé « kid » par tout ceux qui oseront la prendre de haut, aura fort à faire dans A Hat in Time, un jeu dont le titre parle de temps alors que hormis les quinze et quelques heures que j’y aurais investi, jamais il ne sera question de voyage dans le temps. Rejoignant la cohorte de
/
Super Hydorah

Super Hydorah

Si vous ne connaissez pas Locomalito, je vous invite très fortement à aller jeter un coup d’oeil sur son Site Internet pour découvrir ses jeux. Shmup, plate-forme, fps, il y en a pour tous les goûts ! Le point commun entre eux ? Un amour pour les vieux jeux et l’envie de retrouver d’anciennes sensations. De temps en temps, un de ses titres sort en version commerciale. Ca avait été
/
Journey Down : Chapter Three

Journey Down : Chapter Three

Jamais deux sans trois. Journey Down, la petite série de jeux d’aventure venue du froid suédois mais emplie de la chaleur de ses influences afro-caribéennes, revient avec son troisième et dernier chapitre venant clôturer l’histoire de Bwana, Kito et Lina. Nos trois héros ont cette fois-ci eu recours au financement participatif sur la plateforme Kickstarter, et en totale transparence, j’y ai participé. Ayant beaucoup apprécié le premier mais surtout le
/
Hob

Hob

Fondé par d’anciens employés de Blizzard Nord (qui ont pour certains bougé depuis), le studio Runic est surtout connu pour la série des Torchlight, des hack’n slash colorés qui ont rencontré un joli succès. Hob, leur dernier titre, lorgne plutôt du côté de Zelda avec une grosse part dédiée à l’exploration et à la résolution de puzzles.
/
Sylvio 2

Sylvio 2

Sylvio premier du nom nous proposait de nous mettre dans la peau de Juliette Waters, une chasseuse de fantômes qui se servait d’un dispositif d’enregistrement audio pour capter les voix des morts. Imparfait mais novateur, le jeu compensait ses lacunes techniques par la qualité de sa bande-son qui permettait sans mal d’immerger le joueur dans le rôle de Juliette. Malgré tout, le jeu restait très bancal lorsqu’il s’agissait de résoudre
/
Loading...