N++

N++

Quel est le point commun entre l’emmental français et l’emmental, le gruyère français et le gruyère, un jeu de plateforme quelconque et N++ ? Quand vous avez goûté du second, vous ne pouvez plus jamais retourner au premier sans avoir un arrière-goût insupportable au fond de la gorge. Tenter de jouer à n’importe quel jeu de plateforme après avoir passé plusieurs heures sur N++ est l’équivalent vidéo-ludique de tenter de
/
GoNNER

GoNNER

Une ambiance plutôt glauque, des couleurs néanmoins assez pétantes et flashy, des monstres au design relativement simple mais toujours accrocheur, une sorte de créature humanoïde sans tête… aucun doute, GoNNER est bien le nouveau jeu de Ditto ! Pour ceux qui ne sont pas familiers avec son oeuvre, Ditto est l’auteur de tout un tas de petits jeux tels que le merveilleux DAGDROM ou encore le très chouette hets, en quelque
/
Squishy the Suicidal Pig

Squishy the Suicidal Pig

Voilà donc la petite histoire de ce cochon tout rose qui aimerait bien mourir. Ses parents lui ayant été enlevé sous ses petits yeux porcins pour être emmenés à l’abattoir. Notre cochonou bien de chez nous n’a pas vraiment envie de finir seul et du coup il s’ôte la vie. Comme ça. Et hop ! Le diable ne l’entend pas ainsi et donne trente sept vies à notre ami à
/
dietostayalive

Interview – L’équipe de Die to Stay Alive (Hits Playtime)

Sans doute le projet le plus médiatisé au lancement du concours Hits Playtime, Die to Stay Alive n’est pourtant pas qu’une bonne promotion ! Les développeurs tous issus d’ISART Digital maitrisent leur sujet et proposent un prototype plus que jouable : addictif, aussi. Bonjour. Tout d’abord, pouvez-vous présenter l’équipe de développement ? Guillaume Martini : Hey salut , j’ai 23 ans et je suis Game Designer sur le jeu Die
/
volchaos-3

VolChaos

FunInfused Games est un petit studio indépendant développant sur XNA et nous proposant aujourd’hui un Die & Retry très inspiré d’un certain niveau diabolique d’un non moins difficile Megaman II. Vous aimez la lave ? Vous aimez tomber dedans ? Non, nous non plus. Et pourtant… Chronique d’un jeu cruel… Tout commence par la découverte d’une journée : Megaman II offert à un enfant, alors inconscient des nombreuses crises de
/