Orwell - Ignorance is Strength

Orwell – Ignorance is Strength

Après une première saison en 5 épisodes amplement réussie, Orwell revient avec une seconde saison sous-titrée « ignorance is strength » (« l’ignorance, c’est la force », un des slogans de l’ANGSOC dans 1984, de George Orwell). Que nous propose Osmotic Studios cette fois-ci ?
/
The Red Strings Club

The Red Strings Club

Habitué de la méthode, le studio valencien (pas les valenciens de France mais d’Espagne) renoue de nouveau avec des projets de jams pour en réaliser une version bien plus complète, tout comme ils l'ont fait avec leur précédent titre: Gods Will Be Watching. Afin de ne pas être trop perturbé dans leur processus de création, le studio a de nouveau signé avec Devolver Digital (rien d'étonnant étant donné que le titre
/
Danganronpa V3 : Killing Harmony

Danganronpa V3 : Killing Harmony

C’est la fin. Nous sommes dimanche soir…enfin lundi nuit du coup et il est 3h07. 3h07 précises. Mon œil a tourné machinalement son regard vers ma Freebox comme pour faire un STOP CHRONO. 3h07 putain. Quand l’avais-je entamé cette dernière partie de ma partie déjà ? Vers 22h30, il me semble.
/
Miniature Garden

Miniature Garden

L’endroit n’est peut être pas idéal pour débattre du travail de critique de jeu vidéo mais il s’avère que je n’avais pas de meilleure introduction à vous proposer pour vous parler honnêtement de « Miniature Garden ». Critiquer un jeu n’est pas un exercice compliqué en soi car tout ce qui vous est demandé est de donner votre opinion en l’entourant de mots et de quelques images.
/
ENIGMA :

ENIGMA :

C’est la fin. D’entrée de jeu, l’histoire de « Enigma : » ne nous laisse quasiment aucun espoir d’entrevoir une issue heureuse pour son héros, Chester. Malgré sa fin proche, ce blondinet nonchalant au sourire apaisant, à l’empathie prononcée et à la personnalité étrangement attirante ne semble pourtant pas triste. Il va mourir et semble pourtant, d’une manière incroyablement calme, l’accepter. Car il le sait : depuis qu’il a contracté
/
Along the Edge

Along the Edge

Nova-box n’est pas à proprement parler un studio dédié au jeu vidéo, mais une agence web & mobile qui touche un peu à tout. Après s’être essayé au jeu avec Echoes (sur iOs), la société française, basée à Bordeaux, récidive avec Along the Edge, un visual novel sur mobile, PC et Mac. Qu'est-ce que ça donne ?
/
Knee Deep

Knee Deep

Après une sortie passée totalement inaperçue sur PC, mi 2015, Knee Deep des américains Prologue Games débarque fraîchement sur consoles de salon. Le jeu se présente comme une pièce de théâtre, mettant en scène une enquête policière au fin fond des Etats Unis. C'est une idée rarement utilisée. Bienvenue dans la ville de Knee Deep.
/
Psycho Pass : Mandatory Happiness

Psycho Pass : Mandatory Happiness

Psycho Pass : Mandatory Happiness est un visual novel, genre très populaire au Japon, basé sur la série animée du même nom. Elle se situe quelque part dans la temporalité de sa première saison en explorant un peu plus son univers aux accents de Big Brother et de Minority Report. Quand bien même lire du texte sur un écran ne constitue pas mon passe-temps favori – fatigue des yeux oblige
/
Chase : Cold Case Investigations - Distant Memories

Chase : Cold Case Investigations – Distant Memories

En voilà un bien beau cadavre réanimé ! Six ans après la fermeture du studio CiNG pour cause de faillite, certains de ses membres se sont retrouvés chez Arc System Works. Six ans plus tard, ils se sont regroupés sous la tutelle de Taisuke Kanasaki (déjà réalisateur sur de nombreux jeux CiNG) pour un jeu dans la veine de ce pour quoi le studio était connu. Ainsi, Chase: Cold Case Investigations
/
Dyscourse

Dyscourse

Discourse en anglais, ça veut dire le discours, la conversation voire la conférence. Sauf qu’ici, il y a un Y à la place d’un I. Cette dissonance orthographique a de quoi donner la puce à l’oreille quant à la particularité de ce titre. Attendez-vous à un jeu d’aventure où il faudra prendre les bonnes décisions pour espérer survivre.
/
Always Sometimes Monsters

Always Sometimes Monsters

Il fut un temps où l’épique impliquait des dragons, des conquêtes militaires, un danger menaçant la Terre et l’humanité, un élu, de la magie et un niveau 99. Mais pourquoi aller chercher si loin, après tout ? Développé par Vagabond Dog, Always Sometimes Monsters entend montrer que l’épique, le vrai, est celui de tous les jours. Adieu l’heroic-fantasy, bonjour l’heroic-quotidien.
/
10

Always Sometimes Monsters nous parle d’amour…

Devolver Digital nous annonce avec fierté leur partenariat avec le développeur Vagabond Dog pour la sortie prochaine sur Steam de leur jeu de rôle « réaliste » : Always Sometimes Monsters. Un jeu qui nous parle d’amour et de tout ce que cela peut entraîner de mauvais en terme de sentiments. L’héroïne ou le héros de l’histoire vient de découvrir que l’amour de sa vie va en épouser un(e) autre. Complètement ravagé(e) par
/
The YAWHG

The YAWHG

Dans six semaines, le Yawhg sera là. Dans six semaines seulement. Il amènera avec lui la fin du monde, inévitable angoisse pour qui le sait. Quatre individus qui ne se connaissent pas vont chacun vivre ce qui leur reste de temps sans savoir ce qui se dessine pour eux à l’horizon. Deux hommes et deux femmes composent le quatuor d’acteurs de cette comédie tragique. Choisissez-en deux au minimum, jusqu’à quatre
/
Actual Sunlight

Actual Sunlight

Voilà encore un petit ovni vidéoludique focalisé sur l’aspect narratif. Développé par Will O’Neill, Actual Sunlight est une expérience à part, profondément mature, sorte de visual novel dont on ne ressort pas indemne. Il y est sujet de dépression.
/
Loren : the Amazon Princess

Loren : the Amazon Princess

Loren – the Amazon Princess est un visual novel développé par Winter Wolves prenant place dans un univers typé fantasy et saupoudré de RPG au tour par tour. Voilà de quoi piquer notre curiosité, alors que le jeu est disponible sur Steam depuis peu.
/
The Novelist

The Novelist

Le monde de l’indé continue son exploration des possibilités des jeux narratifs. The Novelist s’inscrit en effet totalement dans cette mouvance, et expose l’histoire banale mais pleine de dilemmes d’une famille somme toute normale (quoique portée vers l’art et la littérature). Le tout sous un angle mature et donc forcément dépressif.
/
Leviathan : The Last Day of the Decade

Leviathan : The Last Day of the Decade

Les visual novels sont à la mode ces temps-ci. Longtemps quasi circonscrits au Japon, on voit de plus en plus d’avatars du genre en provenance d’Amérique du Nord (les jeux de Christina Love, par exemple) ou même d’Europe. C’est le cas de Leviathan : the Last Day of the Decade, développé par le studio russe Lostwood Games. Comment le visual novel est-il abordé ici, et que nous raconte le jeu ?
/
Long Live The Queen

Long Live The Queen

L’apprentissage du règne n’est pas chose aisée, en particulier lorsque l’on est encore une jeune fille de quatorze ans, à qui la couronne est promise suite au décès de sa mère. C’est pourtant ce que nous propose Long Live The Queen, au travers d’un jeu se présentant sous la forme d’un visual novel lorgnant fortement sur le RPG. Une bonne surprise ?
/
Loading...