Toren, un jeu qui a le sang chaud

Toren et Swordtales, retenez bien ces deux noms. Le premier est le titre d’un jeu très prometteur, et le second le studio brésilien responsable de son développement. Et croyez-nous, le jeu possède un grand potentiel, d’ailleurs ce n’est pas pour rien qu’il est finaliste au Brasil Game Show, dans la catégorie art et design.

Jugez plutôt. Le soft, basé sur l’exploration en 3D, s’est inspiré de grands noms du genre, Zelda en tête. Le joueur incarne dans Toren une princesse, qui doit trouver le moyen de sortir d’une tour dans laquelle elle est piégée. Cependant, dans le même temps, un mystérieux chevalier semble s’être donné comme objectif de la sauver. Normal vous me direz, un chevalier sauve toujours une princesse en détresse ! Sauf que le soft ne brille pas forcément par son scénario, mais sa réalisation. Hyper colorés, oniriques et enchanteurs, les graphismes du jeu plongent le joueur dans un monde féerique, dont il semble bien difficile de décrocher. Hélas, nous n’avons ni date de sortie ni plate-forme.

Petit nouveau.

Hiji

Petit nouveau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.