The Age of Decadence : hit en vue !

Woah, juste woah. Voilà ce qui m’est venu à l’esprit à la vue du dernier trailer de The Age of Decadence, le RPG indépendant que nous devons au studio Iron Towers. Alors oui je sais, j’ai tendance à légèrement m’emporter et à qualifier pas mal de titres d’innovants, mais là vous allez voir, c’est du lourd !

En développement depuis maintenant près de 4 ans, le projet d’Iron Towers n’a de cesse de susciter l’émoi de la communauté indépendante. Je vous épargne le côté scénaristique de la chose, car il s’agit de l’éternel affrontement entre plusieurs cités, sur fond de ténèbres voulant dominer le monde encore une fois. Non, la richesse du titre se trouve ailleurs, dans les possibilités de jeu pour être précis.

Et pour être franc, elles sont tout simplement énormes. Hormis la traditionnelle customisation des personnages, The Age of Decadence vous propose tout simplement de vitre l’aventure telle que vous la voyez, en choisissant par exemple qui sont vos amis et surtout vos ennemis. Négocier, assassiner, voler, tuer, etc..tout cela est prévu pour le soft, qui du coup, se décline à la façon d’un Oblivion façon indie game. Le soft est disponible en pré-commande à cette adresse, et nous vous encourageons vivement à passer à la caisse (non, je n’ai pas d’actions ou de primes de la part du studio). Espérons juste que le jeu inclut la langue française de ses options, sinon cela serait bien dommage pour les non-anglophones…

[youtube e-Oz5Jn3JQU 640 390]

1 réflexion au sujet de « The Age of Decadence : hit en vue ! »

  1. Le jeu à l’air vraiment bien mais il n’est vraiment pas fait pour ma situation. Je sais d’avance que ma première partie durera 3 heures et que j’aurais à peine terminé le tutorial ! Bref beaucoup trop de contenu condensé à mon goût.

    En revanche je suis extrêmement curieux d’en apprendre plus le système de combat qui semble faire preuve d’un bon aspect stratégique avec un système de tout par tour avec des particularités d’actions par zone.

    Répondre

Laisser un commentaire