Empêchez Icare de se bruler les ailes !

Triste constat : la presse papier ne vendra plus jamais comme à la belle époque. Si cela est grave, mais compréhensif pour des revues d’actualités, on reste un peu pantois devant l’absence de public pour les textes plus profonds. Icare Mag n°2 est sorti dans les kiosques et a furieusement besoin de vous…
L’histoire est belle : faire un magazine autour d’un jeu vidéo ou plus principalement, du premier thème qu’il en ressort. Pour ce second numéro, Icare parle de Deus Ex et du transhumanisme. On peut ne pas aimer l’exercice de style, mais l’idée semble clairement à défendre dans un monde du jeu vidéo qui a furieusement tendance à trop se ressembler.
L’appel est lancé : si vous possédez 8,50 € et voulez défendre un bon magazine, l’empêcher de faire faillite, alors il vous reste moins de deux semaines pour le faire et tenter de renverser la situation. Vous pouvez même le commander en ligne, via ce lien, si le coeur vous en dit. Enfin, plus que tout, n’hésitez pas à donner votre avis sur ce second numéro. Son auteur en a foncièrement besoin, toute critique étant bonne à prendre.

[youtube ZEPUhiD7YQY 640 390]

0 réflexion au sujet de « Empêchez Icare de se bruler les ailes ! »

  1. Le problème de ce magazine à mon avis, c’est qu’il est trop ciblé. Comme j’ai jamais joué à aucun Deus Ex, j’ai pas tellement envie de l’acheter quoi.

    Répondre
  2. Le problème de ce genre de magazine, comme IG Mag, c’est que cela tourne vite à la branlette intellectuelle. Et désolé, mais plus de 8€ pour un livre, ça fait cher alors qu’en cherchant bien sur le Net on peut trouver des articles d’aussi bonne qualité, si ce n’est plus.

    Répondre
  3. Le travail de recherche d’Icare va bien plus loin que ce que vous trouverez sur internet. Les dossiers, les interviews, tout… tout est exclusif et instructif. Ca, en plus de toute la partie plus “fiction” du magazine. C’est pas juste de l’information justement.
    Hiji, je te met au défi de trouver mieux sur le net :p (Surtout regroupé dans une même “bible”, au même endroit etc…)

    Répondre
  4. Puis avoir un objet entre ses mains, c’est quand-même mieux que le dématérialisé. (pour moi, j’entends) C’est vrai qu’on peut tout trouver sur le net maintenant. Mais par exemple pour lire un roman, tous les kindle et autres marques du monde ne remplaceront jamais la sensation des pages qui glissent sous les doigts, de l’odeur si particulière du papier, du plaisir de le coller dans sa poche comme un objet de convoitise ou de contempler la jolie reliure en cuir qui trône sur une étagère. Enfin là je remonte peut-être un peu loin, j’en suis toujours à regretter les vieilles reliures en cuir et déplorer les couvertures plastifiées!! M’enfin le tout-dématérialisé, vaste débat. J’ai déjà accompagné 3 magazines dans le dépôt de bilan, malheureusement la presse papier aura bien du mal à survivre aux assauts du net, quoi qu’on y fasse. M’enfin tant qu’on peut repousser l’échéance, c’est toujours ça de pris!

    Répondre
  5. J’ai jamais essayé avec de la presse, mais les e-books je trouve ça vachement cool perso. Enfin, ça offre plus de “possibilités”, si je puis dire. Et ça aide pour les flemmards, vu qu’on a moins besoin de bouger son bras quand on tourne les pages \o/

    Répondre

Laisser un commentaire