Shooting Chicken Brutal Suckers : l’aile ou la cuisse ?

Dans la catégorie “what the fuck ?”, je dois bien avouer que le titre de Kohei en tient une sacrée couche. Doté d’un scénario improbable et d’un prix abordable, le soft a de quoi séduire un grand nombre d’entre nous. D’ailleurs, laissez-moi vous détailler tout cela.

Shooting Chicken : Brutal Suckers (le nom à lui-seul en dit long sur le degrés de débilité du soft) fait partie d’un genre aujourd’hui assez peu répandu : le Contra-Like. Évoluant dans des décors en 2D à scrolling horizontal, le joueur se retrouve généralement confronté dans ce genre de jeu à des armées entières de monstres, défilant par vagues toujours plus nombreuses. Réflexes et calme étant alors deux qualités essentielles si l’on souhaite survivre.

Je vous passe les détails du scénario de Shooting Chicken, ce dernier tenant plus de la blague qu’autre chose (une fille qui traque des poulets…), et je tiens à attirer votre attention sur le fait que ce titre est sûrement l’une des meilleures productions XBLIG de ces derniers temps. En plus, à 80 MS, on aurait tord de s’en priver.

[youtube F4hdZhxHmiw 640 390]

Laisser un commentaire