Wizschool : Le Grimoire des Anciens

Le monde de puzzle-game est tellement varié que les petites pépites ne sortent pas forcément du lot lorsqu’on cherche à se divertir sur les différents magasins en lignes de nos smartphones. C’est pourquoi il fallait absolument vous parler de WizSchool !

Un monde de fées et de magie…
Attention, ne vous attendez pas à de l’incroyable et du bouleversant point de vue gameplay, car WizSchool ne joue pas la carte de la grosse originalité. Il est juste créé par de vrais passionnés du genre qui nous proposent plusieurs styles de jeu en une seule application. C’est tout d’abord dans le monde de Gaya que les développeurs de OWLOH vous transposent, ou vous rencontrez rapidement les charmantes élèves de l’école d’Elandry que sont Alicia, Mimisy, Sylvia et Lethy.
Vous allez suivre une grande aventure pleine de magie, très enfantine, mais tout droit tirée d’un bon roman pour adolescents du type Harry Potter. Les références sont évidentes, les développeurs ne s’en cachent pas. Visuellement, c’est assez étonnant. Cela mélange plusieurs styles : davantage européens dans sa manière de raconter une histoire, de proposer des décors vastes et très colorés, le jeu possède aussi un peu de cet art coréen qu’on retrouve de plus en plus dans le monde vidéoludique (avec Guild Wars 2 par exemple). Je ne sais pas si cela est voulu, s’il est surtout question d’un fourre-tout artistique, mais il n’empêche que la sauce prend parfaitement que malgré la surcharge de couleurs à l’écran, le jeu est plus que plaisant à parcourir. Le character design des fées et des monstres étant qui plus est réellement réussi.
Plusieurs jeux en un ?
Tout au long d’un scénario divisé en plusieurs épreuves, vous allez découvrir le gameplay de Wizschool. Même s’il est davantage questions de gameplays, au pluriel. Car si vous commencez tout bêtement par valider des séries d’au minimum trois symboles identiques dans une aire de jeu en 7×7, le chaudron placé à droite de l’écran n’est pas la pour faire beau : il faut valider un bon nombre de plusieurs symboles pour créer une potion. Cette potion terminée, elle ajoutera des étoiles à votre compteur. Une fois le compteur atteint, vous obtenez un badge : chaque niveau de ce type demande trois badges en un temps limité pour être validé.
S’en suivent les “Pokers”. Vous participez à un challenge contre l’intelligence artificielle. Chacun votre tour, vous devez valider un maximum de symboles en cinq secondes pour remplir ici aussi votre chaudron. Le premier à avoir terminé gagne la manche, il faut en gagner minimum deux sur trois pour continuer. Enfin, il y a aussi les affrontements magiques qui se déroulent exactement comme les Pokers, à la différence prêt qu’il est question de votre propre vie. Une jauge de santé apparait à l’écran et seuls quelques bons symboles placés ou des objets de votre inventaire peuvent venir vous sauver en cas de grosse attaque adverse.
Long, complet, sans arnaque…
Au fil des parties vous obtenez des écus, vous permettant d’acheter des potions de soins ,augmentant vos caractéristiques, ou bien d’autres objets encore. Ici, pas de micropaiement, pas de triche, tout se fait assez logiquement et avec un équilibre quasi parfait. La difficulté n’est pas très élevée, mais proposera ses quelques complications par moments. Aussi, le jeu ne vous tiendra pratiquement jamais par la main ce qui est plus qu’agréable. Reste le joueur, ses stratégies et la bonne utilisation des symboles magiques et des potions dont on peut équiper notre personnage (histoire de grimper quelques statistiques et de proposer des “super coups” en plein jeu).
Emprunt d’un univers visuel complet, très professionnel, assez enchanteur par moment, Wizschool est assurément une excellente surprise pour nos Smartphones. Les amoureux du genre vont forcément adorer et le scénario plaira à tous les amateurs d’univers féériques modernes. Aussi, si les musiques passent un peu inaperçues pour la plupart, le thème principal du jeu reste longtemps en tête. Clairement, Wizschool n’est pas à prendre à la légère et semble être une belle rencontre artistique ayant accouché d’un bien beau bébé.

Laisser un commentaire