Grimind : l’horreur en 2D

La plate-forme bien joyeuse à la Super Mario, c’est terminé. Place à l’horreur, à l’obscurité, au gore ! Et oui ma bonne Dame, les standards évoluent de nos jours, que voulez-vous il faudra s’y faire. Planquez donc votre petit frère, enfermez-vous à double tour et préparez-vous à vivre un cauchemar !

Relativisons tout de même, Grimind n’est pas un survival-horror en puissance digne d’un Resident Evil ou d’un Silent Hill. A vrai dire, je ne pense pas que l’objectif de Pawel Mogila au travers de son soft est d’effrayer qui que ce soit. Bon d’accord, on remarque une légère influence de la part d’Amnesia, mais la comparaison s’arrête là. Ici, il sera davantage question d’exploration que de fuite, de gestion de la physique plutôt que de la réserve d’huile. Si je serai fou, j’oserai même dire que nous tenons là une version dark de Super Meat Boy !

Mais bon, cesse de comparaisons. Le titre est prévu sur PC, Mac et Linux pour…on ne sait pas. D’ailleurs, son créateur (ou sa créatrice ? Avec un nom pareil je ne sais pas) l’ignore lui-même.

[youtube tfjF_ku5K4M#! 640 390]

Laisser un commentaire