GamesCom 2012 – Wargame : Airland Battle (Eugen Systems)

Après Act of War et R.U.S.E, les deux frères créatifs à la tête d’Eugen Systems nous ont proposé un Wargame loin d’être passé inaperçu : carte stratégique très réaliste, effet de zoom étonnant, communauté énorme et passionnante… C’est donc tout naturel qu’une suite pointe le bout de son nez.

Ce jeu de stratégie assez poussé, ce Wargame dans le plus pur sens du terme, avais pour ambition de simplifier certaines mécaniques de jeu et de proposer un environnement assez beau et détaillé pour amplifier le bonheur qu’a ensuite le joueur à s’occuper de l’aspect la plus complexe de sa partie : la stratégie, la tactique, ses plans machiavéliques pour empêcher “l’autre” de gagner.
On retrouve l’uchronie historique proposée dans Wargame premier du nom : la Guerre Froide a vue sa température grimper considérablement jusqu’à ce transformer en véritable conflit mondial. On nous avait alors inventé toute une nouvelle histoire, basée sur celle que l’on connait. Très appréciée, cette idée est amenée plus loin dans ce second épisode à venir : l’uchronie globale sera elle-même jonchée de petits événements aléatoires venant changer la donne (la mort d’un président par exemple), mais aussi de décisions que vous devrez faire en plein combat ce qui aura de grandes conséquences sur la suite de vos parties. Des champs de bataille se reposeront uniquement sur vos décisions précédentes, le but avoué étant évidemment de prendre aux tripes le passionné d’Histoire, qui peut jouer ici plusieurs scénarios complètement différents de partie en partie.
En plus d’un relief amélioré (la nouvelle version du moteur m’a été montrée, affichant une Scandinavie particulièrement saisissante de réalisme) et la mise en place de “banlieues” placées de façon réaliste (et pas juste pour permettre au joueur d’y entreposer/cacher ses unités), le jeu améliore ses unités avec de véritables identités existantes et surtout, un passage de 350 à 750 unités uniques. Ajoutez à cela l’apparition des Avions, qui pourront faire office de force d’attaque puissante et salvatrice. Cependant, pas question de jouer les Command & Conquer : les avions ne seront pas cheatés et on fait le sujet de très longs mois d’équilibrage pour être utilisés de la façon la plus réaliste et honnête possible. Les missiles ne toucheront pas toujours leur cible, très rarement même. Comme dans la vraie vie…
30 heures de campagne stratégique est annoncée, aussi en coopération. Concernant les équipes multijoueur, on passe aussi à du 10vs10 plutôt prometteur. En plus de tout cela, ajoutez la possibilité assez étonnante (et géniale à mon sens) d’un “broadcast” de vos parties : vous pouvez partager vos meilleurs affrontements pour qu’ils soient lus ensuite par d’autres joueurs, par des débutants qui voudraient apprendre quelques fins coups de stratège par exemple. En tant que spectateur, ce titre n’est plus à prendre à la légère : on peut suivre une bataille avec ses propres angles de vues et grâce au moteur du jeu, amélioré, Eugen Systems a l’envie de proposer au joueur de réaliser ici son “propre” film guerrier. Les amateurs du genre apprécieront fortement.
Avec une communauté solide, respectée par des développeurs à l’écoute et clairement inspirés pour cette suite, Wargame 2 est à surveiller. Parce que mine de rien, ce n’est pas tous les joueurs qu’un créatif vous dit que “son premier souci, c’est de proposer de la qualité”. On connait Eugen Systems pour leur montée en puissance du point de vue des critiques, pour leur amour du genre tactique et stratégique, mais à titre personnel je ne les savais pas aussi impliqués et passionnés. Voilà qui est chose faite et qui augure du meilleur ou en tous les cas, force le respect.

[youtube YFSPfq2SlUk 640 390]

 

Laisser un commentaire