Les gagnants Xbox 360/Windows Phone du Dream Build Play 2012

Microsoft, déjà connu pour avoir mis en avant un bon nombre de devs indés avec son XBLA, ne s’est pas arrêté là et possède également une compétition “maison” pour les petits, réservée jusque là aux jeux Xbox 360. Je veux bien sûr parler de Dream Build Play, la compétition où de parfaits inconnus peuvent gagner une belle somme et mettre en avant leur jeu. Elle est pas belle la vie ?

L’édition 2012 du Dream Build Play est donc maintenant terminé, c’est donc l’occasion pour moi de vous présenter les heureux gagnants pour la catégorie Xbox 360.

La 4e place a été décernée à Gateways, un jeu déjà sorti sur PC dans lequel vous devez aider Ed, un inventeur, à s’échapper de son laboratoire devenu incontrolable, à l’aide de son “gateway gun” vous permettant de vous téléporter, de voyager dans le temps, de changer la gravité et bien d’autres choses !

Le 3e gagnant se nomme Ninja Crash et a été développé par la Team Devil. C’est un jeu de combat dans la lignée de Super Smash Bros sauf que dans ce titre, vous pouvez voler grâce à des ballons ! Mais cet atout de choix devra être protégé de toutes vos forces car vos adversaires essaieront de les percer et s’ils y parviennent, votre chute pourrait bien être fatal.

En deuxième position se trouve un jeu que je connais depuis un bon moment : Dead Pixels. Bien qu’il parait être un simple jeu de zombies en 2D très arcade, ce petit jeu en a bien plus dans son sac : des niveaux générés aléatoirement, un aspect RPG renforcé par un nombre hallucinant d’armes, du scoring et énormément d’autres détails qui vous feront adorer ce titre vendu à un prix minuscule. Foncez, foncez, foncez !

Décidément, le jury de cette édition devait adorer les jeux de baston. En effet, le vainqueur de cette édition porte le doux nom de One Finger Death Punch et pour la seconde fois, il y est question de bagarre. Vous y incarnez un petit personnage en papier devant tuer tout ce qui bouge. Mais ce n’est pas tout : il y a énormément de niveaux et plusieurs modes de jeu sont présents. Ce titre a été développé par le studio Silver Dollar et en parlant d’argent, on peut dire qu’ils en ont obtenu un beau paquet, ils ont en effet gagné un joli chèque de 40 000 $.

Et comme Microsoft a décidé d’agrandir son influence en sortant ses Windows Phone il y a un petit moment, une autre catégorie a également été créé cette année récompensant cette fois-ci les jeux développés pour la plateforme. Les récompenses sont bien évidemment moins importantes que pour les jeux Xbox 360 mais cela n’a pas empêché les développeurs de participer et finalement, les jeux Windows Phone se sont révélés plus intéressants que les autres.

En quatrième place, on retrouve un tower-defense nommé Cradle To The Grave dans lequel vous devrez riposter à des hordes de zombies. De l’artisanat, de la création des armes et même du scoring sont de la partie dans ce jeu créé par COLTRAN Studios.

Le jeu montant sur la 3e marche du podium est un excellent jeu de plateformes déjà sorti sur PC portant le joli nom d’Alter Ego dans lequel vous contrôlez deux personnages à la fois et devez les utiliser avec patience et réflexion afin de parvenir à l’objectif des différentes salles dans laquelle vous évoluez. Denis Grachev, le créateur de cette merveille a touché la jolie somme de 5000 $.

Le dauphin de cette compétition se nomme Pixel Blocked! et est un jeu de réflexion où votre but est de résoudre divers puzzles à difficulté progressive. Une grosse durée de vie est également présente : en effet, vous devrez résoudre plus de 180 puzzles !

Et pour finir, le gagnant de la catégorie a été créé par Kenneth Bugeja qui a gagné la bagatelle de 20 000 dollars. Nommé Smirkers, c’est un jeu très original basé sur un concept très sympathique, vous devez en effet envoyer des boules vertes vers des sphères d’autres couleurs afin de toutes les convertir à votre teinture. Il faudra faire attention aux boules noires qui, si vous les touchez, vous donneront une mauvaise couleur réduisant ainsi vos chances d’arriver à vos fins.

Laisser un commentaire