PyroTouch

Tout le monde aime les feux d’artifice et il est bien naturel de retrouver cette jolie distraction dans de nombreux jeux vidéo. Depuis le mythique Fantavision sur PlayStation 2, on en revient toujours au même : un beau spectacle de sons et de lumière…

Mais le gameplay dans tout cela ?
PyroTouch vous demande de jouer de vos doigts sur un écran tactile vous montrant la plus belle vue “sur la mer” de Vancouver, la nuit. Des projectiles sont lancés et des symboles sont indiqués : un rond ? Tapotez-le pour que le feu éclate. Un trait ? Glissez votre doigt de gauche à droite sur ce symbole pour en faire de même. Voici le gameplay du jeu expliqué le plus simplement du monde. Maintenant, il va falloir enchainer tout cela tout au long des vingt missions gratuites proposées dans l’atmosphère de cette grande ville canadienne.
Au fil des niveaux, vous débloquez de nouvelles possibilités. Par exemple avec des ronds à tapoter deux fois avant qu’ils n’explosent en une jolie couleur. Le but de chaque niveau est d’engranger un maximum de bonheur de la part de vos concitoyens, représenté sous la forme de petits smileys heureux en bas de l’écran. Il faut les récupérer, juste en glissant son doigt dessus. Une jauge augmente alors pour vous indiquer si oui ou non, vous rendez la ville joviale et attrayante, s’il fait bon y vivre et si les gens y sont épanouis. C’est fou ce que les feux d’artifice peuvent apporter au monde !
Vancouver gratuit, le reste payant…
Ce concept de Freemium qui envahit nos smartphones et tablettes se retrouve ici dans une sympathique forme. Les vingt niveaux de la ville de Vancouver sont entièrement gratuits et proposent une certaine rejouabilité : avoir le meilleur score, collecter les trois étoiles filantes ou encore, comparer ses scores en ligne. Ensuite, il est nécessaire d’acheter des villes (à 0,79 € centimes chacune) pour pouvoir accéder à de nouveaux défis. On y retrouve pour l’instant Taipei et New York City, mais d’autres villes comme Shanghai sont d’ors et déjà prévues.
Est-ce que le jeu se suffit avec son seul contenu gratuit ? Absolument pas. C’est une grosse version de démonstration, assez convaincante. On y découvre tout l’intérêt du gameplay, amusant, mais aussi ses défauts : c’est peu ludique, pas franchement incroyable d’originalité à chaque partie. La réalisation est excellente, c’est un fait, comme le travail sonore réalisé pour nous permettre de nous y croire réellement. Néanmoins, les symboles à glisser/cliquer son grossiers et gâchent un peu l’univers “réaliste” du jeu.
Reste que Pyrotouch est parfait pour les petits moments de détente devant son iDevice. Il ne paye pas de mine, n’est pas incroyable de qualité, mais a le mérite d’être le meilleur jeu du “genre” et à ne pas se moquer du consommateur. Vingt niveaux pour se faire une idée, c’est largement assez. Surtout quand on sait que la suite n’est pas non plus vendue à un prix excessif. En clair : cela ne coute rien de télécharger cette application intéressante, encore plus pour les plus jeunes. Ne vous en privez pas.

Laisser un commentaire