Gorogoa : une image vaut 1000 mots

Argh, un puzzle-game. Je déteste ça. C’est simple, dès qu’il n’est pas question de tirer sur des monstres avec un fusil-à-pompe, je décroche. Mais bon, pour vous mes petits amis, je veux bien faire un effort et me frotter à ce genre de jeux, ne serait-ce que pour vos beaux yeux !

Gorogoa, voilà le nom de la bête. Son créateur, Jason Roberts, est un américain qui semble passionné par les puzzles et surtout le dessin, au point de créer entièrement son jeu à base de ses œuvres. Le monsieur étant du genre futé, il a décidé de participer au festival IndieCade 2012, dans l’espoir de se faire remarquer. Bien lui en pris, car son soft est retenu dans la catégorie “nominés”.

Une petite sucess-story qui s’explique par un concept innovant. En effet, il ne suffit pas ici d’assembler des pièces, mais plutôt de les placer de façon intelligente afin de créer des scènes qui s’animeront par la suite. Alors on zoome, on effectue des rotations, on cherche, on creuse et au final ça s’anime. Frais et surprenant, le jeu mérite d’être découvert via sa démo.

Petit nouveau.

Hiji

Petit nouveau.

Une pensée sur “Gorogoa : une image vaut 1000 mots

  • 06/10/2012 à 13:09
    Permalink

    Un indice pour télécharger la demo: ça demande un username (qui est “demo”) et un mot de passe que je ne trouve/connaîs pas… ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.