Binding of Isaac Rebirth : du sang, de l’horreur et du caca

The Binding of Isaac. L’évocation de ce seul nom suffit à faire frémir le plus endurci des gamers, provoquant chez lui crise de délires et une paranoïa extrême. Et bien vous savez quoi ? Nous allons en reprendre plein la tête, avec un remake de ce grand jeu indépendant.

Cependant, à l’annonce de cet évènement, une question s’est tout de suite glissé dans mon esprit : “une nouvelle version ? Déjà ? Pourquoi ?”. Bon d’accord, ça fait plus d’une question, mais avouez qu’il y a tout de même de quoi rester perplexe quant à l’avenir de ce rogue-like, qui espérons-le, ne finira pas dans le marchandising à outrance. Mais ne vous y trompez pas, j’accueille cette nouvelle avec joie, et je bave d’avance à la simple vue du programme proposé.

Car à l’instar de la première extension, “Wrath of the Lamb”, le contenu proposé est tout simplement hallucinant. Il faut dire qu’Edmund McMillen sait se montrer généreux avec ce remake baptisé Rebirth, qui contient le jeu de base, l’extension, de nouveaux items, ennemis et surtout deux personnages supplémentaires. N’oublions pas non plus de nouveaux chapitres, deux nouvelles fins ainsi qu’un mode coopératif (local). Bref, que du lourd. Cependant, il faudra se montrer (très) patient, car cette nouvelle mouture basée sur la version Flash du jeu ne sortira pas avant fin 2013, sur PC, Vita, PS3. Le bon côté, c’est que nous tenons en avance le cadeau idéal pour un ami gamer…

 

Laisser un commentaire