Le Top 5 des jeux 2012 de LeenUyth

Je suis étudiante et une grosse feignasse, c’est un fait. Par conséquent, je fais toujours tout à la dernière minute, je panique, et je perds encore plus de temps. Le pire dans tout ça, c’est que mon temps libre, je le passe à me demander « qu’est-ce que je vais faaaiiiire ? » pour finir par me relancer un jeu sur lequel j’ai déjà 30 heures de jeux sous prétexte que je n’ai pas le temps d’en commencer un nouveau. Mais cette année en plus de ça, j’ai trouvé une nouvelle occupation. Non je ne travaille pas, faut pas déconner, mais ça me prend tout de même pas mal de temps. Entre ça, mes études et la procrastination, je suis passé à côté de beaucoup de choses cette année en ce qui concerne le jeu vidéo. Je regrette beaucoup certains tels que Dishonored, The Walking Dead et FarCry 3, mais je ne désespère pas d’y mettre mes papattes un jour. En attendant, voici les jeux sur lesquels j’ai passé le plus de temps cette année. Que ça vous plaise ou non, certains datent « un peu ». Tant pis.

Borderlands 2

 

Évidemment, après l’avoir attendu impatiemment et m’être languis devant la démo de la Gamescom, il n’était pas imaginable pour moi de rater la suite de Borderlands. Et je n’ai franchement pas été déçue. Probablement le meilleur jeu de cette année 2012 que j’ai pu finir, en coopération avec mon Skywilly. C’était exactement ce dont j’avais besoin pour la rentrée de septembre : du fun, de la fracasse, du fun et de la fracasse et de la fracasse et du fun.

Bref, de quoi commencer l’année en faisant un beau doigt d’honneur aux bonnes résolutions annuelles « cette fois, je bosse en rentrant à la maison le soir et je sèche pas un seul cours ! » De toute façon, je n’ai jamais vraiment eu l’intention de tenir cette promesse. Mais au moins pour une fois, je l’ai fait en beauté et je ne le regrette aucunement.

Theme Hospital

 

Oui, c’est un jeu de l’année 2012 grâce à GOG.com qui a rendu compatible Theme Hospital sur beaucoup de machines. C’est en tout cas le jeu qui m’a grignoté la moitié de mes vacances d’été. Il m’a replongé dans ma tendre enfance, à l’époque de la Playstation où le jeu pas traduit (à moins que c’était moi qui ne savais pas encore bien lire?) était disponible en démo.

J’ai pu y rejouer aisément sur mon PC et me rendre compte que Theme Hospital est encore incroyablement fun et addictif de nos jours, malgré son vieil âge. J’ai parfois envie de le relancer, pour enfin sauver mon grand hôpital laissé en faillite… oh, mais c’est qu’il est réaliste en plus ?

no images were found

DIRT : Showdown

 

J’aime les jeux de voitures. Beaucoup. Mais je n’aime pas les jeux de simulation, où quand notre bolide effleure un mur, c’est la catastrophe et on perd la course. Non, moi mon premier jeu de voiture c’était Gran Turismo 3 et dans les virages, je fonçais dans les autres voitures pour tourner. C’est pour ça que j’ai voulu Dirt Showdown : un bon je de courses sans prise de têtes, avec plusieurs modes de jeu, des jolies voitures et de la fracasse !

Même si finalement le jeu est bien meilleur pour ses courses que pour ses arènes, ce n’est pas grave, puisqu’on peut quand même défoncer les concurrents dans les virages et foncer ensuite à toute vitesse sans que personne ne vienne nous casser les… pots d’échappement avec des ralentis obligatoires. Et ça, c’est ce que j’appelle un bon jeu de simulation. Euh… oui bon, je n’ai pas mon permis de conduire.

no images were found

Bit. Trip

 

Bon, si je dis Bit.Trip.Core sur Steam, j’ai bien le droit de rentrer dans la catégorie 2012 ? Peu importe, de toute façon je parle principalement de Core, Runner et Beat puisque je n’ai pas eu l’occasion de jouer aux autres sur Wii. Cette série de jeu de Gaijin est une pépite pour ceux qui aiment le rythme et la difficulté. Chaque jeu est différent de par son genre, mais restent les mêmes grâce au style des musiques chiptune, aux graphismes joliment pixelisés et n’oublions pas ce Commander Video qui, malgré le fait d’être « seulement un homme », nous emporte dans ses aventures extraordinaires pour regagner sa maison.

Je ne pourrai pas vous parler ici des 3 Bit.Trip sortit sur Steam, mais sachez que notamment Runner et Core m’ont fait passer à temps fou et de nombreux ragequit pour au final, rester au niveau de fin. Mais je ne désespère pas, j’en viendrai à bout !

no images were found

Alley Cat

 

Ok donc là, je n’ai aucune excuse pour le faire entrer en 2012. Mais tant pis, de toute façon je suis la femme du chef, je fais ce que je veux. Pourquoi Alley Cat ? Parce qu’il n’y a pas si longtemps, je suis tombée par hasard sur une vidéo montrant des images de très vieux jeux. J’ai tout de suite repéré Alley Cat, jeu auquel j’ai « joué » alors que je devais avoir probablement moins de 4 ans.

Sans attendre, je suis allée le rechercher sur Abandonware, puis j’y ai joué pendant des heures. Mais qu’est-ce qu’Alley Cat ? C’est un jeu où l’on incarne un petit chat dans une ruelle et qui doit retrouver son amoureuse. Pour cela, il faut se hisser jusqu’aux fenêtres et accomplir la mission qui nous est présentée. Ceci débloquera des fenêtres « spéciales » qui nous offrent une mission pour aller sauver la princesse. Et basiquement… c’est tout. Mais oui, malgré mon jeune âge, je suis nostalgique, et j’aime les petits chats. Et puis de toute façon, je suis la femme du chef, je fais ce que je veux.

no images were found

Alors oui, j’aurai pu vous parler de Mass Effect 3, Diablo 3 ou encore Darksiders 2 mais ce ne sont pas ceux qui m’ont le plus marqué. Je les ai certes plus ou moins adorés, certains étaient même « meilleurs » que d’autres de la liste, mais il ne m’ont pas fait mon année 2012 pour des raisons que même moi j’ignore. Je regrette aussi les jeux que j’ai ratés, mais auxquels j’ai joué par procuration. C’est le cas du magnifique Journey par exemple. Mais faute à une mauvaise installation, j’ai complètement délaissé les pauvres consoles… j’ai donc passé le plus clair de mon temps sur mon PC, à jouer aux jeux de mon top, mais aussi à des petites pépites telles que Really Big Sky, Chivalry ou Overdriven et à des jeux pas vraiment récents. Et chaque minute passée à jouer fut un plaisir, comme toujours.

Laisser un commentaire