Skylanders : Swap Forces annoncé !

Le troisième épisode des Skylanders, ces figurines d’Activision au succès retentissant, s’annonce pour l’automne prochain avec quelques originalités bienvenues. 16 véritables nouveaux personnages seront de la partie.

Dans Cloudbreak Islands, un volcan entre en éruption tous les cent ans pour remplir le monde de magie. C’est sans compter sur Kaos qui, bien décidé à dominer les Skylands, construit une machine diabolique nommée l’Evil-izer pour corrompre le volcan. C’est pourquoi la Swap Force fait son apparition : des Skylanders d’un nouveau type au corps interchangeable.

Les 16 nouvelles figurines auront en effet cette particularité de pouvoir être séparées en deux : le haut et le bas. Vous pourrez placer le haut d’une Skylanders d’eau sur les roues d’un Skylanders Tech pour mixer les deux pouvoirs. Le nombre de combinaison différente est du coup assez sympathique et promet beaucoup. Mais surtout, il sera désormais possible de sauter… Ce changement de gameplay sera sans aucun doute un bouleversement pour le level-design de la série qui, du premier au second épisode, se ressemblait beaucoup il faut l’avouer. Enfin, le jeu semble nettement plus joli (ce qui n’est pas du luxe).

Skylanders : Swap Forces est annoncé pour l’automne 2013 et s’il ne fait aucun doute que la poule aux oeufs d’or est encore en marche (une trentaine de “vieilles” figurines remises au gout du jour est bien entendu de la partie en plus des nouveautés), on ne peut pas nier que les développeurs ont de la suite dans les idées !

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.