Aliens : Colonial Marines

Aliens : Colonial Marines

Cela me fait toujours beaucoup de mal de voir un FPS multi-plateformes sortir à la fois sur consoles et PC. Car au-delà de la guéguerre futile, il y a une vérité : clavier + souris fournissent toujours un meilleur gameplay qu’une manette lorsque l’immersion proposée est old-school. Alors on scripte à outrance ou, mieux, comme Halo en son temps, on se spécifie aux consoles dans son gameplay. Le jeu de Gearbox réussit-il à proposer une expérience convenable ?

Instant Ripley !
2179, juste après les événements d’Aliens (le second film), des soldats de l’USMC sont déployés sur l’USS SULACO pour tenter d’en finir avec l’invasion des xénomorphes. Vous incarnez alors l’un des Marines de ce groupe qui, en pleine mission, verra la Veyland-Yutani débarquer avec ses gros bras de soldats surarmés pour tuer tout ce qui bouge. Pourquoi ? Pour le savoir, il va falloir travers la dizaine de longs niveaux proposés. Une quinzaine de niveaux d’environ 30 minutes chacun, pour la durée de vie “classique” d’un FPS du genre. Bref, on est dans du classique… Pas de raisons que cela ne fonctionne pas, n’est-ce pas ?
Et pourtant, c’est carrément mauvais. C’est triste, véritablement horrible pour les fans de la franchise, complètement injuste pour ce scénario volontairement placé entre deux films et qui avait de l’idée sur le papier, mais le jeu est un abrutissement total sur bien des points. Dès le premier niveau et l’arrivée sur l’USS SULACO, on rigole devant la première apparition complètement banale et sans surprise du premier alien à exploser. Les impacts se font à l’ancienne, sans que la créature ne bouge en se prenant des dégâts, celle-ci préférant prendre son temps pour venir vous taper au corps à corps. Les armes font un bruit d’outils de chantier, les impacts n’ont aucun effet spécifique qui rende le tout lourd et violent, sans parler des cris et de l’ambiance sonore inexistante.
On tente alors de positiver et on continue la mission. Des appels radio, des coéquipiers à suivre (qui se téléportent d’endroits à d’autres par moment), pas de doute : c’est mal terminé. Les développeurs n’ont pas du tout pris soin de leur bébé qui, au final, n’est pas bien propre sur lui. Visuellement, c’est carrément décevant : textures baveuses, modélisations grossières, effets de lumières abusifs cachant tous les détails moches du reste du jeu et surtout… Level-Design à la ramasse.
Ne cherche pas, t’es linéaire…
En gros vous avancerez toujours tout droit, mais le jeu vous fera croire à des embranchements. Seules quelques salles secrètes comportant une arme culte des films (armes boostée au maximum et abusée à l’utilisation) seront à trouver dans ce dédale linéaire à base de porte à ouvrir ou à dessouder. On passe de salle en salle, d’affrontement en affrontement, en se demandant comment on peut passer de n’importe quel Alien Vs. Predator (même le dernier) à ce cauchemar d’adaptation ratée.
Surtout, il n’y a vraiment aucune bonne sensation à découvrir. Le scénario n’est absolument pas bien mis en scène, la version française est une catastrophe vocale et au final, on se fout strictement de tout ce qui arrive à l’écran. Tout ce qu’on veut, tout ce que l’on recherche, c’est ce moment de baston avec des aliens qui font flipper et nous faire nous planquer tout en préparant des grenades pour nous couvrir. En l’état on a surtout une intelligence artificielle des plus stupides et un arsenal quelconque avec des grenades qui font “pouet” (littéralement, ce sont les pires grenades de toute l’histoire du jeu vidéo : inutiles, pas bruyante, sans aucun effet visuel et aux dégâts collatéraux inexistants).
Rien n’est à sauver, on s’ennuie ferme. Même le multijoueur est des plus quelconque même si déjà, on s’y amuse plus facilement que dans le solo. L’histoire est par ailleurs jouable en coopération, mais franchement, à moins d’en vouloir à trois amis, ce n’est pas une bonne idée de soirée.
Incroyable de nullité
C’est triste à dire, mais Aliens : Colonial Marines est impossible à sauver. Scénaristiquement, graphiquement, musicalement, tout est à jeter. Les personnages connus son très mal modélisés, on passe davantage de temps à dessouder de l’humain plutôt que de l’alien, les xénomorphes sont stupides et pas du tout effrayants, le capteur de mouvement n’en fait qu’à sa tête (certains scripts ou les aliens débarquent des conduits d’aération n’y sont pas inclus : bravo !) et globalement, on ne s’était pas aussi ennuyé devant un FPS depuis longtemps. Alors, je pourrais vous dire qu’on peut améliorer ses armes au fil des niveaux, qu’il y a du contrôle de robot comme dans les films, mais tout cela est tout aussi raté et mal amené que le reste.
Que dire si ce n’est que, malgré les différentes preview sorties auparavant, on ne s’attendait pas à une telle débâcle ? Une telle licence, des développeurs comme Gearbox capables du meilleur (Borderlands) comme du pire (Duke Nukem Forever) et une idée scénaristique intéressante ne devraient pas pouvoir accoucher d’un tel bébé mort-né. Déception, tristesse, colère…

0 réflexion au sujet de “Aliens : Colonial Marines”

  1. Merci de m’avoir fait économisé une trentaine d’euros qui vont finalement aller backer l’artbook Sun Bakery de Corey Lewis, et le jeu indé Artizen sur Ks.
    Je m’y attendais un peu, sachant le développement chaotique de ce jeu qui n’est finalement qu’une commande pour Gearbox qui est seulement capable du meilleur quand ils font un jeu bien à eux.
    Dommage, même si je ne m’attendais pas à une tuerie technique, j’espérais à minima que ce jeu serait fun à plusieurs, façon L4D chez les xénomorphes.
    Déception quand tu nous tiens 🙁

  2. Je vous trouve durs quand même c’est clairement pas un bon jeu, y’a trop de défauts, mais la musique si elle est a chier je sais pas ce qu’il vous faut vu que c’est le materiau des films arrangé pour être plus longs. Si vous connaissez les scores sur le bout des doigts vous reconnaitre la musique a mainte occasion.
    Graphiquement c’est pas top c’est sur, mais le décor est tellement fourni en détail que ça peut se comprendre (et y’a des msies en ambiance qui sont pile dans le ton des films et qui sont vraiment chouettes a l’oeil.
    Certes le scenar est cousu de fil blanc (en même temps c’est a peu de chose près les même évenements qui se déroulent dans les précédents avp), le level design est nul (mais sans vouloir tout excuser a gearbox, la partie hadley’s hope est un vrai casse tête niveau ld a rendre intéressante par ex), les gunfights sont mous (armes interchangeables sans grande différence).
    Mais il reste l’ambiance et la fidélité du film qui a mon sens empêche le jeu de basculer dans la catégorie “etron” auprès du fan d’alien.
    Alors oui un jeu bof, vite oublié, sans genie, mais pas la merde que vous décrivez a mon sens.

  3. Là ou ça m’embête c’est que justement, l’ambiance et la fidélité du film ne font pas un jeu (surtout que c’est une solution de facilité, de ne bien bosser que la dessus). Du coup ce que tu dis est vrai, mais est-ce qu’en tant que jeu vidéo c’est un argument valable pour la paraître moins naze ?
    Y’a toujours un brin de bonnes choses dans les adaptations ratées et je suis le premier à vouloir les mettre en avant. Mais là le gameplay est tellement indigeste qu’on ne prend, je pense, aucun plaisir à découvrir l’univers. Ou difficilement.

Laisser un commentaire