Splash or Crash

Enfant, vous avez fait comme tout le monde : vous adoriez jouer avec la physique des choses et vous êtes forcément amusé à jeter des pierres dans un trou, dans un puits, juste pour voir quand et si cela allait faire Splash, ou Crash. Le jeu de Poisoft reprend exactement la même idée.
[singlepic id=24513 w=320 h=240 float=left]Un peu de Splash…
Vous prenez une pierre sur l’écran tactile, activez votre effet Relief et c’est parti. La pierre tombe dans le puits où se trouvent mille-et-un obstacles à éviter. Vous pouvez passer à travers les Donuts pour prendre de l’accélération et récupérer des ballons pour vous redonner de la vie. Un chrono défile, histoire de vous forcer à atteindre l’eau du fond du puits le plus vite possible. Enfin, vous éclaboussez tout sur votre passage : vous avez terminé le niveau. Voici ce que propose Splash or Crash, un jeu faisant honneur à un effet relief du plus bel acabit.
Surtout que le level design joue beaucoup avec ce relief, qui vous permet d’en prendre plein les yeux en sensations : vous esquivez des poutres, vous faites avoir par de faux donuts peints sur des planches, tentez d’éviter ces parts de pizza ambulantes… Oui, le jeu ne se prend absolument pas au sérieux, mais c’est au service d’un gameplay vraiment amusant à jouer. Bon, le vrai problème, c’est qu’il n’y a que dix niveaux en tout et pour tout.


[singlepic id=24511 w=320 h=240 float=right]… Trop de Crash ?
Dix niveaux ! Je n’en revenais pas moi-même, d’avoir terminé de débloquer tous les niveaux du jeu en moins d’une heure. Alors certes après, il va vous falloir faire le meilleur score, mais aucun classement en ligne n’est disponible. Seul le StreetPass vous permet de rencontrer des gens possédant le jeu et d’échanger vos scores pour la comparaison et le défi. C’est assez maigre surtout que comme d’habitude, le StreetPass n’est pas aussi bien installé en Europe qu’au Japon. Les habitudes des joueurs ne sont pas les mêmes d’un pays à l’autre.
Alors, vous avez quand même des pierres à débloquer, sous forme de pastèques ou de poupées russes, avec chacune leur jauge de vie, leur accélération, leur vitesse globale, mais ça reste très faible. Splash or Crash est cependant très amusant, surtout pour les trois petits euros qu’il demande et si le concept vous plait, n’hésitez pas. Après il est clair que point de vue durée de vie, c’est vraiment trop peu !

Laisser un commentaire