Sniper Elite: Nazi Zombie Army

Sniper Elite: Nazi Zombie Army

La Seconde Guerre mondiale c’est l’occasion pour les nazis d’expérimenter plein de trucs. Cette fois, un peu comme pour Hellboy, Hitler a joué avec les forces occultes, sauf qu’ici on ne va pas faire dans l’original et on va juste balancer du zombie à l’infini. Vous êtes un soldat américain, perdu sur le sol ennemi. Votre arme de prédilection entre les mains, vous armez, et appuyez sur la gâchette pour le tir fatal. Headshots à tour de bras, grenades, dynamites, morts-vivants allemands, kill cam de qualité, et fun entre amis. Voici tout ce que vous réserve le Stand Alone de Sniper Elite.

BOOM Headshot !

Sniper Elite, c’est un jeu de « simulation » de Sniper pendant la Seconde Guerre mondiale. Ici,un peu moins… La guerre est sur le point de finir, et Hitler sentant la fin arriver décide de déclencher le « Plan Z », pas besoin de vous expliquer ce que c’est hein, vous avez tous compris. Je ne vais pas tout faire traîner en longueur, je vais faire exactement comme le jeu et rentrer dans le tas sans prévenir. Nazi Zombie Army tient plus d’une grosse blague de développeurs faite en pleine nuit autour d’une pizza party plutôt qu’à un vrai DLC.

Et après tout, tant mieux ! On en demande pas forcement plus pour un jeu qui comporte des zombies et des nazis. Déjà aux anges avec le concept, en grand amateur de débilitude nanaresque que je suis, le jeu ne réserve malheureusement que très peu de surprises. À commencer par le scénario, surtout dû au fait qu’il est TOTALEMENT inexistant. On a bien quelques cutscenes par-ci, par-là, mais jamais de scénario. Votre perso ne parle pas, vous n’avez pas d’alliés, il n’y a pas de PNJ. Youhou, seul en pleine Allemagne avec vos armes à feu et des hordes de zombies prêts à vous bouffer le moindre bout de fesse qui dépasse.

Une fois l’excitation passée, je me souviens d’un détail important… c’est à la base un jeu de « simulation » de sniper… Et ben en fait pas vraiment, comme je l’ai dit, cet addon est unique et se détache sans complexe de son jeu originel (jeu non nécessaire à l’utilisation de ce titre). Tout ça uniquement pour la rigolade. Le coté sniper du jeu est donc plutôt simpliste et se limite à mettre des headshots. On oublie totalement la profondeur de la visée et de la balistique du jeu duquel est tiré ce titre.

Pour garder la forme cependant, le sniper aussi simpliste qu’il soit reste inévitable et jouissif par le biais d’une kill cam toujours aussi fun et dynamique. Rien de plus grisant qu’une animation sympa avec X-ray en cadeau pour nous montrer quel organe on a bien pu percer grâce à notre petit fusil chéri. Puis pour continuer sur l’arsenal à votre disposition le perso est équipé de deux armes secondaires, une mitraillette d’époque et un pistolet, ainsi que divers objets explosifs. Vous aurez le choix de votre barda avant de partir en mission. Chaque arme se décline en plusieurs modèles souvent d’origine américaine, soviétique ou allemande. À ce propos le jeu vous narguera souvent en vous privant régulièrement de munitions autres que les balles de fusil, et vous forçant à changer d’armes le plus possible. Le manque de munition est pour info dû au fait que le jeu est dépourvu d’objectifs autre qu’aller d’un point A à un point B, les munitions sont donc dans les planques et abris trouvé en chemins aux points de contrôle, un peu comme dans un L4D.

Ainsi, seule une petite icône jaune vous indiquera où vous devez aller pour déclencher la prochaine vague d’attaque. Système pas intéressant pour un clou. Cependant, ce choix peut être justifié, déjà par le prix, ensuite et surtout parce que le jeu est pensé pour le multi, et si existence d’un mode solo il y a c’est surtout afin de ne pas vendre un jeu trop avare en contenu. Je vous convierais donc aimablement à jouer à ce jeu avec vos amis si possible, quoi de mieux qu’une escouade de soldats en plein matraquage de nazis ?

Inglorious Undead

Partir battre les campagnes pour rallier un Berlin en ruines, sans aucun signe de vie et en proie aux forces des ténèbres appelées par le leader ennemi. En voilà un beau programme pour aller faire la fête à 4 et défoncer des crânes au passage, non ? Moi ça me tente en tout cas. Le coté sniper disparait encore plus une fois que vous êtes à 4, mais ça ne gène en rien le concept du jeu qui bascule alors dans une approche très arcade du TPS multijoueurs bien fun et frénétique. La campagne n’est donc pas scénarisée et les objectifs se résument à avancer ou défendre des zones. Et en multi c’est bien plus intéressant et drôle. Chacun cherche un point haut pour sniper, pose ses pièges, recharge ses armes, le jeu prend parfois des allures de Monster Hunter tant la stratégie, la préparation et la coopération peuvent être important dans certaines situations.
Bon OK j’ai eu un petit élan de compliment intense là, il ne faut pas oublier que le jeu est pauvre en contenu, et pas super intéressant niveau rejouabilité. Sans mentionner le fait que sans son multi le titre n’est rien, si vous comptez l’acheter pour y jouer tout seul vous pouvez déjà oublier afin d’éviter un TPS de plus sans histoire.

Petite note tout de même pour parler de l’apparence générale du titre, car il faut souligner que cet addon est plus beau que le jeu d’origine, ce qui est plutôt rare et mérite donc d’être mentionné. Je vais faire l’impasse sur la bande son, parce que pas vraiment mémorable et un poil répétitive. L’ambiance globale est quand même sauvée par le côté nanar assumé. Le jeu est bourré de clin d’œil aux films du genre, et les amateurs sauront retrouver toutes les références avec un grand sourire entre 2 headshots.

Pour finir, Sniper Elite: Nazi Zombie Army est un jeu de sniper bien arcade et plus que sympathique à pratiquer entre amis, pour peu que l’on aime jouer les scoots dans les jeux de tirs habituels, sinon passez définitivement votre chemin. Je vais mentionner quand même le prix qui est de 11€ sur Steam (à peine plus cher qu’une place de cinéma), il y a même possibilité de l’acheter en 4 pack pour environ 33€ (ce qui équivaut à une copie gratuite) et ainsi avoir déjà 4 exemplaires de prêts pour un achat groupé et pourquoi pas une nuit chips, bière et pizza à sauver l’Europe de l’avenir sombre que lui réserve les soldats impies d’Hitler. Soldat, retenez votre souffle, gardez l’épaule droite, le bras sûr et visez la tête !

Laisser un commentaire