Strike Suit Infinity

On nous l’a déja faite non, avec la série Strike Suit ? Kickstarté avec succès, le premier jeu nommé Strike Suit Zero fut sympathique mais manquait sérieusement de stabilité dans sa difficulté et d’une certaine profondeur scénaristique. Aujourd’hui, l’équipe de développemment nous propose finalement de ne jouer qu’avec les qualités du jeu original dans un titre de scoring plutôt osé économiquement parlant…

On reprend les mêmes !

Si vous n’avez pas lu notre test de Strike Suit Zero, je vous conseille furieusement d’aller voir cela de plus près avant de continuer. Si vous connaissez déjà le jeu, alors vous serez dans un univers déjà conquis : très bleuté, aux inspirations japonaises évidentes, se voulant pourtant le digne successeur de jeux comme Wing Commander dans l’esprit “dogfight dans l’espace”, Strike Suit Infinity est un Stand-Alone, une sorte d’extension ne nécessitant pas le jeu original, se détachant complètement d’un quelconque scénario pour ne proposer que des arènes dans l’espace.

Des vagues d’ennemis débarqueront au long d’une quinzaine d’actes de plus en plus difficiles d’accès. Chaque ennemi abbatu vous amène des points et surtout, un principe de Combo est proposé permettant à deux ennemis détruits à la suite de vous ramener encore davantage de score. Tout cela pour au final nettoyer la zone à bord de son engin de guerre, bien décidé à se frayer un chemin jusqu’à la première place du classement en ligne. Car oui, Strike Suit Infinity n’est pas non plus un jeu multijoueur autrement que via son décompte de points. C’est du Scoring, purement et simplement.

6 € le tir aux pigeons dans l’espace ?

Pigeons, c’est pour l’expression. Car Strike Suit Infinity vaut vraiment son coût au final. Se détachant totalement du jeu original pour n’en servir que les ingrédients les plus purs, rapides à assimiler  ils se permet ainsi de faire dans la réussite simple mais efficace. On y retrouve toutes les qualités visuelles, évidentes, combinées à des animations d’un vaisseau se transformant en mécha avec une réelle classe. Ajoutez à cela un petit coté stratégique ou à chaque début de vague, vous pourrez améliorer la puissance de vos alliés et leur nombre.

Le gameplay est d’ailleurs excellent, légèrement paufiné depuis Strike Suit Zero est propose de très belles stratégies de transformation en vaisseau / en mécha selon les ennemis qui se trouvent en face  On va pas vous refaire les explications, mais c’est encore une fois le meilleur du premier jeu proposé à petit prix dans un titre de scoring qui s’y prêt bien plus. Chaque fin de mission vous permettant, moyennant les finances glanées, de débloquer du nouveau contenu pour améliorer votre vaisseau et aller toujours plus loin dans les vagues. Du coup, difficile de ne pas le conseiller à tous les amateurs de shoot spatiaux bourrins, tant il propose un menu très convaincant ! Moins ambitieux, le jeu devient franchement plus décontracté et passionnant. Comme quoi, cela ne sert à rien de voir trop loin dès le début, messieurs les développeurs…

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.