HarshQuad

Si on met peu en avant les puzzle-games ceux-ci sont pourtant parmi les titres les plus joués au monde. Et malgré toutes ces années, voilà que les Français de chez Monkey Moon tentent de réinventer le genre…

Pas Hexic-tement comme les autres.

Le plus connu de tous est sans doute « Tetris », vendu en bundle avec le Game boy il a fait le succès de celle-ci et a servi de modèle aux poncifs du genre le tout en un seul mot : EMPILER. En effet dans « Tetris » on empile des briques pour créer des lignes qui disparaitront. Dans « Docteur Mario » on empile des gélules en colonnes sur des microbes et dans « Columns » on empile des colonnes de 3 cristaux…etc.

Une seconde génération au nouveau concept verra le jour plus tard avec le terme PERMUTER. Cette notion sera souvent associée à une seconde à savoir ALIGNER reprenant les bases des reliques du genre pour nous pondre un « Bejeweled » ; ou bien REGROUPER comme « Hexic » par exemple. Certains titres se suffiront à une seule de ces notions « Flower » (gratuit sur Windows phone) propose simplement d’aligner des fleurs, ou Puzzle Bobble de regrouper des boules colorées.

À savoir que dans la majeure partie des cas les différentes pièces de puzzle arrivent du haut de l’écran afin de remplir celui-ci. Causant bien souvent une défaite inévitable. Tout ça, c’est bien joli, mais quel est le rapport avec HarshQuad ? Justement aucun ! Car si la plupart des puzzle-games actuels ne font que copier des concepts, Monkey Moon eux sont allés pêcher un tout nouveau verbe : ENCADRER.

Un concept Lumines-eux.

Concrètement c’est assez simple (comme la plupart du temps), l’écran est constitué d’un quadrillage de petits carrés colorés et il suffit de cliquer sur 4 carrés d’une même couleur formant un rectangle. Le contenu et les côtés de votre cadre peuvent être mélangés tant que vos 4 coins sont de couleur identique.

Une fois votre forme validée elle disparaitra et sera remplacée par un mélange aléatoire de carrés colorés. La principale difficulté réside dans le fait d’avoir une vue d’ensemble du patchwork pour trouver un cadre potentiel. Trois modes de jeux s’offrent à nous :

Infinite : Au départ seulement le bleu et le rose, puis viendront s’ajouter d’autres couleurs au fur et à mesure des niveaux, réduisant ainsi significativement les possibilités de former un rectangle. Le compte à rebours démarre à 60 secondes puis plus les rectangles formés seront grands et plus le bonus de temps ajouté sera conséquent.

Color challenge : Dans celui-ci le passage d’un niveau à l’autre ne dépend pas du score, mais d’objectifs. Il faudra former 4 cadres roses et 6 bleus, puis niveau suivant 10 bleus, 6 roses et 1 vert…etc. Avec toujours la présence du chronomètre à 60 sec.

Time Attack : Vous démarrez ici avec un patchwork de 6 couleurs et avez une minute pour faire le meilleur score possible. Classique, mais diablement efficace.

Chaque mode étant bien sûr agrémenté de bonus et malus allant du score doublé à la perte de temps sur le compte à rebours.

Tetris te ? Tu ne vois pas les couleurs ?

Si vous avez du mal à voir les couleurs, c’est que vous avez forcé sur la bière ou autre boisson du genre ou bien que vous êtes daltonien. Si vous avez trop bu, je ne peux que vous conseiller de m’inviter prochainement à vous rejoindre. Et si vous êtes daltonien, Monkey Moon a pensé à tout. En effet une forme est associée au code couleur de chaque carré rendant le jeu accessible à un maximum de personnes. Et avant le début de chaque partie, vous percevrez votre quadrillage en monochrome histoire de vous plonger dans les yeux d’environ 10% de la population principalement masculine pendant quelques secondes.

Pour le reste de la réalisation le jeu est coloré, le tactile répond à merveille et surtout est très fluide, on n’en attendait pas moins d’un jeu du genre. La musique est assez présente pour éviter la sensation de vide et assez discrète pour ne pas énerver. Une mention spéciale au tic-tac qui se déclenche une fois 20 secondes restantes et qui met vraiment la pression.

C’est Puyo si facile que les autres.

HarshQuad est un jeu original qui vous forcera à assimiler de nouveaux mécanismes dans un genre pourtant déjà bien exploité. Il semblera certainement plus dur que ses confrères sans doute à cause de la logique particulière qu’il entraîne.  Il suffira cependant de seulement quelques parties pour appréhender les techniques et commencer à faire du score. Les 3 modes sont assez différents pour varier les plaisirs et diversifier l’expérience de jeu. De plus, un système de succès propre au titre augmentera les objectifs et par conséquent la durée de vie du jeu. Dommage que Microsoft facilite l’accès aux succès xbox live à des jeux comme « Parking mania » et non comme celui-ci…

En résumé, tous les possesseurs de Windows Phone 8 devraient se jeter sur ce titre (seulement 1.29€ et pas la moindre pub). Le jeu est à la fois original, simple et captivant. Ajoutons à cela qu’il est fait par des Français bien de chez nous et vous n’avez plus d’excuses pour ne pas l’acheter si vous êtes un minimum amateur de ce type de jeu.

Sur ce je m’en vais aux toilettes, car qu’on le dise une fois pour toutes : c’est quand même le meilleur moment et le meilleur endroit pour jouer aux puzzle-games…

Chezmoa

Tous mes articles pour GSS sont sous licence Beerware.

Chezmoa

Chezmoa

Tous mes articles pour GSS sont sous licence Beerware.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.