Preview – Xenonauts (PC)

“Y’a rien de plus ressemblant à un X-Com qu’un autre X-Com” nous aurait dit Thierry Roland. Paix à son âme, car ce jeu indépendant déjà disponible en Early Access sur Steam nous prouve que cet adage de mauvais gout est, cette fois-ci, terriblement vrai. Mais est-ce vraiment un mal ?


Il fait tout comme son papa !

Développé par un studio de Londres, Goldhawk Interactive, et dirigé par Chris England, Xenonauts est clairement un X-Com dans l’âme. Après plusieurs heures passées sur la version Early Access disponible sur Steam, on peut vous dire que le jeu reprend clairement l’ambiance d’un UFO : Enemy Unknow, le premier épisode de la série des XCOM et que les possesseurs du dernier jeu en date (Xcom : Enemy Unknown par Firaxis) ne seront pas dépaysés. Tout est pareil, de long en large et même en travers.

Vous jouez donc le rôle d’un commandant d’une unité spéciale chargée de défendre la planète des extraterrestres venus l’envahir. Pour cela vous devez tout d’abord vous occuper de votre base : y faire des recherches technologiques, recruter du personnel scientifique et soldat… Plus vous mettrez de scientifiques dans un projet de recherche et plus celui-ci ira vite. Du côté des soldats, il vous faudra former des escouades, tout simplement. Tout cela dans le but de débarquer sur des zones habitées envahies par les petits gris déguisés en humanoïdes.

Vient alors une partie de tactical : vous bougez vos soldats sur le terrain quadrillé, avec un nombre d’actions précis pour chacun des personnages. En fonction du terrain, de leur équipement, de leur niveau, votre personnel peut plus ou moins se déplacer sur de grandes distances. Attention cependant : si vous comptez tirer, lancer une grenade, soigner ou quelle que soit l’action voulue, vous devrez y penser avant de dépenser tous vos PA dans vos déplacements ! S’en suivent alors des combats stratégiques, avec un principe de couverture simple, des pourcentages de réussite lors des tirs (plus ils sont éloignés de leur cible et plus les tireurs sont imprécis).

Hommage ultime ?

De retour à votre quartier général, vous pourrez aussi tenter d’intercepter des vaisseaux ennemis, engageant alors vos propres avions de chasse plus ou moins efficace en fonction de vos recherches effectuées. Vous l’avez vite compris : Xenonauts est le même jeu, à l’identique, tout du long. Et la seule chose qui l’empêche de passer pour un vil plagiat, c’est sa grande qualité visuelle et technique.

Car Xenonauts, entièrement réalisé en 2D, est très fluide et magnifique visuellement. Des traits amateurs se cachent effectivement sur certains visages, certains décors, mais le tout ressemble au plus beau remake 2D de UFO : Enemy Unknown jamais créé. Est-ce vraiment un nouveau jeu que ce Xenonauts ou est-ce que les développeurs tentent juste de financer leur remake non-officiel en ayant en tête qu’ils ont clairement l’envie de remettre au gout du jour et en 2D (contrairement à Firaxis et son excellent remake 3D) un jeu d’exception ? Et surtout, qui oserait leur en vouloir ?

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.