Super Stickman Golf 2

Il y a tellement de daubes sur les marchés des smartphones et tablettes que désormais, les plus érudits jugent sur l’icône du jeu, sur sa description, sur ses quelques images… C’est pourquoi Super Stickman Golf 2 ne m’avait jamais apparu comme autre chose qu’un énième jeu de golf très moche, aux visuels trop épurés et amateurs et destiné à rafler un peu d’argent chez les joueurs les moins connaisseurs. Sauf qu’en fait, il en est tout autrement !

Parfait pour le monde du Smartphone

Un simple bâton blanc en guise de personnages, des niveaux assez vides avec seulement les plateformes à atteindre et les obstacles à éviter : forcément, au premier abord, Super Stickman Golf 2 ne donne pas envie. Mais on se prête vite au jeu : proposant une évolution à base de points d’expérience, que l’on glane au fil des réussites, ce jeu met à disposition cinq pistes de trois parcours, avec neuf trous chacun. Pour débloquer les pistes les plus difficiles, il faudra alors monter de niveau en maîtrisant au mieux les premières.

Le jeu se joue très simplement : vous dirigez la direction de votre balle de gauche à droite via des flèches sur un pad tactile. Un bouton “Go” vous permet de lancer la balle, sachant qu’une jauge de force sera aussi de la partie comme dans tout bon jeu de golf qui se respecte. Mais alors, quelle est l’originalité de ce titre face à ses concurrents du même genre ? Le style, l’ambiance, les délires, le gameplay décomplexé.

Car les petits gars de NoodleCake maîtrisent le monde de l’iOS avec une certaine classe. Ils ont bien compris qu’il fallait du jeu instantané, de la rejouabilité, une “carotte” pour faire revenir le joueur et tout un tas de petites choses qui bouleversent le gameplay à chaque nouveau niveau. C’est pour cela qu’on commence dans une plaine avec de simples trous, pour découvrir des balles qui collent aux parois, des plateformes mouvantes, des aimants qui repoussent votre balle et autres fioritures à chaque fois originales et changeant définitivement votre manière de jouer.

Aprioris oubliés…

En plus des parcours qui changent, vous débloquerez aussi des balles aux capacités originales. Coûtant un point de compétence sur la petite dizaine qui vous est allouée à chaque nouveau parcours commencé (il vous faut donc les garder pour les 9 trous), les pouvoirs vous permettent d’annuler un tir, mais aussi de transformer votre balle en aimant ou en balle collante entre autres bonus à découvrir. Cela permet donc de revenir sur nos pas, recommencer des niveaux avec des possibilités plus grandes et ainsi, de faire un meilleur score.

Mieux encore : des billets sont dispersés dans chaque niveau. Les obtenir tous vous donne un bonus de point, mais surtout, les billets servent de monnaie d’échange pour une petite loterie où vous obtiendrez des chapeaux (c’est à la mode) et de nouveaux personnages. Une personnalisation amusante qui, pour certaines, vous donnera quelques pourcentages bonus sur la force de vos tirs et autres compétences.

Les mêmes graphismes que l’on peut trouver honteux en voyant les quelques screenshots du magasin en ligne sont au final assez ravissants. Simples à l’extrême, ils permettent une bonne visibilité de l’action et ne s’embêtant pas avec les détails, ils deviennent faciles à comprendre dès qu’on entre dans un nouveau niveau. Tout cela est ponctué par des musiques très quelconques et des sons qui remplissent bien leur objectif de donner un peu d’ambiance supplémentaire au tout. En clair : Super Stickman Golf 2 est réellement un bon jeu vos pour smartphones et tablettes et est l’ultime titre pour nous prouver que ce marché peut proposer de belles choses qui ne payent pourtant pas de mine aux premiers abords. Difficile pour des joueurs érudits, habitués aux grosses machines, aux consoles et PC, de réussir à avoir un bon feeling sur le marché Apple et Android. Du coup, il faut essayer au hasard, s’intéresser au Top des achats et faire preuve de curiosité. Sans quoi on pourrait passer à côté de ce genre de petit bijou de fun et d’inventivité.

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.