Enfin le succès pour Final Fantasy XIV ?

Après une première version complètement passée inaperçue, assurée comme très mauvaise et rapidement abandonnée par Square Enix, voilà que Final Fantasy XIV trouve enfin son public avec cette nouvelle version, ce plus-ou-moins reboot de la série (puisque l’ancienne aventure est tout de même expliquée par une introduction très bien amenée). C’est en effet pas moins de 1,5 millions de joueurs inscrits en deux mois qu’annonce Square Enix aujourd’hui. Alors certes, il faut relativiser…

Payant via un abonnement de 10,99 € par mois, Final Fantasy XIV : A Realm Reborn a toutefois bénéficié de l’habituel mois gratuit pour tout joueur achetant sa version PC ou PlayStation 3. Il va donc falloir surveiller l’évolution de ce nombre de joueurs dans les mois à venir.

Square en profite pour nous annoncer que le gros patch prévu il y a peu, le 2.1, arrivera en décembre et ajoutera du PvP, de nouveaux donjons et les quartiers résidentiels. Évidemment, on peut aussi y attendre un événement pour les fêtes de fin d’années ! Si vous voulez découvrir Final Fantasy XIV en “temps réel”, on vous rappelle l’existence de nos petits Lives pour l’instant basés sur les quinze premiers niveaux d’évolution du personnage.

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Une pensée sur “Enfin le succès pour Final Fantasy XIV ?

  • 30/10/2013 à 14:59
    Permalink

    Il faut vraiment relativiser avec ce nombre : 1.5 millions d’inscrits. Cela ne veut nécessaire pas dire qu’1.5 millions de copies ont été vendues. Ils l’auraient précisé, sinon :)

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.