Preview – Deadlock (PC)

Imaginé par le petit studio indépendant français 5 Bits Games, pour le concours 7 Days FPS, Deadlock est un jeu de plate-forme en vue interne. Le but est simple, sauter de bloc en bloc pour atteindre le sommet d’une immense tour le plus rapidement possible.

[singlepic id=35825 w=320 h=240 float=right]

Pas d’ascenseur ? Tant pis, j’irai en sautant !

Une idée a germé petit à petit dans la tête des développeurs suite au prototype réalisé en une semaine : pourquoi ne pas continuer à travailler dessus pour en faire un vrai jeu ? Ils ont donc lancé une campagne Ulule pour financer le projet et pouvoir développer de façon professionnelle leur titre. Le succès a été au rendez-vous car environ 5500€ ont été récoltés alors qu’il leur en fallait 3500.

Un an de travail plus tard, la version Alpha du jeu vient d’être mise en ligne. Vous débutez l’aventure dans une pièce circulaire remplies de blocs en lévitation avec pour seule indication un petit texte affiché sur une pancarte holographique. Vous comprenez rapidement qu’il n’y a qu’un seul but, sauter de plate-formes en plate-forme pour atteindre la sortie et vous échapper de ce lieu étrange sans tomber dans le vide. L’environnement est robotique et épuré, sorte de croisement entre Portal et Tron dans les nuages.

Vous pourrez uniquement sauter au départ, mais vous récupérerez très rapidement une arme pour activer les interrupteurs à distance (et étourdir certains ennemis), un double saut et enfin un dash pour avoir toujours plus de liberté dans vos déplacements. Faire un dash consomme un peu d’énergie et même si vous pouvez en enchaîner deux ou trois de suite, cela aura pour effet de créer une surcharge, vous empêchant d’utiliser à nouveau cette compétence pendant quelques secondes, faites donc bien attention à vos timings lorsque vous survolez un précipice.

Plates-formes mobiles, ventilateurs, robots de défense, canons, murs énergétiques, les niveaux se compliquent peu à peu pour proposer un vrai défi au joueur. Pour le moment trois des cinq niveaux prévus sont disponibles dans la version alpha. Si le premier est une promenade de santé, le troisième nécessitera une bonne dextérité pour en venir à bout, mais rassurez-vous, des points de passage sont répartis tout le long de la course pour ne jamais recommencer de trop loin.

[singlepic id=35821 w=320 h=240 float=left]

Profession speed runner

Boucler les trois niveaux ne sera pas très long, environ 1h/1h30 suivant votre habitude de ce type de jeu. Mais le but est évidemment tout autre. Une fois le mode histoire terminé, vous pourrez lancer le mode speed run pour redécouvrir le jeu et ses niveaux.

Le trajet n’est pas fixe et les possibilités augmenteront à chaque fois que vous récupérerez une amélioration de déplacement. Vous pourrez à terme éviter des zones entières en coupant au plus court au-dessus du vide pour atteindre plus rapidement la ligne d’arrivée. Le double saut et surtout le dash permettent des choix vraiment osés et vous aurez un agréable sentiment de liberté. De toute façon, en cas de chute, un simple appui sur la touche R vous fera réapparaître au dernier point de passage traversé pour ne pas perdre trop de temps.

Les niveaux sont très vastes et comportent de nombreux blocs, il vous faudra donc réessayer encore et encore pour optimiser votre parcours et améliorer petit à petit votre temps. On peut d’ailleurs noter qu’il est affiché en permanence à l’écran sur votre arme pour vous rappeler à quel point il est important dans le jeu et pour vous pousser à toujours vous surpasser.

On sent que les développeurs ont vraiment travaillé sur l’architecture des niveaux, aussi bien pour varier les environnements et donner la sensation de progresser dans l’ascension de la tour, que pour l’agencement des plate-formes et offrir ainsi un vaste terrain de jeu au joueur. Un classement en ligne est disponible et certains alpha testeurs ont déjà manifestement passé de nombreuses heures sur le jeu tant leur temps semblent incroyables !

[singlepic id=35823 w=320 h=240 float=right]

Un jeu pour tous les amoureux de plate-forme ?

Deadlock est vraiment prometteur. Les graphismes sont jolis (même si l’ambiance est peut-être un peu trop froide), les niveaux sont intelligemment conçus pour offrir une grande rejouabilité et les améliorations de déplacement récoltées permettent une grande liberté ainsi que des choix de route très osés.

Il a par contre un « défaut », il s’adresse surtout à une niche de joueurs, ceux intéressés par le speed running. Sans cela, le titre se boucle bien trop vite et je ne pense pas que les deux niveaux manquants apporteront la durée de vie nécessaire pour un joueur aimant uniquement parcourir un jeu en mode histoire. D’après le blog des développeurs, le quatrième niveau inclura des plates-formes magnétiques, on peut donc imaginer un côté puzzle un peu plus poussé que ce que l’on peut rencontrer dans les trois premiers (il y a bien quelques passages de réflexion mais rien de bien poussé).

En conclusion, si vous aimez relever des défis en bouclant des niveaux le plus vite possible je vous conseille fortement ce jeu (surtout que les jeux de plate-forme en vue première personne sont rares). Si par contre vous préférez les puzzles et le mode histoire des jeux, je vous conseillerais d’attendre un peu la suite du développement pour voir ce qu’apporteront les deux prochains stages ainsi que les futurs ajouts (compétences supplémentaires, éditeur de niveau ?).

Laisser un commentaire