Tiny Brains

Venu complètement de nulle part (et c’est pour cela qu’on en parle, mine de rien) ce Tiny Brains signé Spearhead Games, pour qui c’est leur premier jeu, tente de conquérir le cœur des amoureux de puzzle-game dynamiques jouables en coopération.
[singlepic id=35909 w=320 h=240 float=right]

Cerveaux complémentaires

Quatre animaux servant de cobayes à un scientifique un peu fou tentent de s’enfuir de leur prison faite de pièges et d’énigmes. Chaque animal possède un petit cerveau lui octroyant un pouvoir différent. Quatre pouvoirs pour quatre couleurs : le bleu peut créer des plateformes et y rebondir, le vert peut attirer des objets vers lui, le violet les repousse quant au rouge, il peut inter-changer sa position avec celle d’un objet visé. A l’aide de ces quatre pouvoirs très différents et, vous le découvrirez très vite, plutôt complémentaires, il faudra terminer les quatre longs niveaux proposés.
Tout est scénarisé à l’aide d’une voix-off très réussie, même en français, avec de bonnes blagues et des références bien senties. Tout se déroule alors dans une suite de machines faites de bric et de broc, dignes d’un « Incredible Machine » de notre enfance. Certaines salles apparaissant plus complexes que d’autres et nécessitant de passer de l’un à l’autre des petits cerveaux pour passer. En poussant des sphères, en propulsant des batteries sur le bon bouton, en sautant par-dessus un obstacle en créant une plateforme bleue… Rapidement, tout s’enchevêtre. Il faut propulser sa plateforme nouvellement crée puis sauter avec un bon timing pour envoyer un objet vers un point précis, entre autres exemples possibles.
L’intérêt de Tiny Brains, c’est de proposer un jeu en coopération en local ou en ligne. A tout moment, un joueur peut prendre une manette (ou un clavier et une souris) pour rejoindre un compère et passer de l’un à l’autre des animaux librement. Plus les joueurs sont nombreux (jusque quatre) plus le jeu est simple mais aussi amusant. Seul, on en fait vite le tour et les salles ont tendance à se suivre et se ressembler. Mais à plusieurs, c’est totalement prenant.
[singlepic id=35914 w=320 h=240 float=left]

Un peu court…

Jamais à court d’idées, le jeu pêche toutefois par une petite durée de vie. Plutôt facile qui-plus-est, Tiny Brains ne vaut réellement qu’à plusieurs. Le scénario et ces quatre missions se terminera en deux ou trois heures, grand maximum. Y retourner pour trouver toutes les parts de fromages ne devrait pas prendre bien plus d’une heure supplémentaire. Reste que quelques modes de jeux originaux sont disponibles.
En plus d’un mode Hardcore avec un personnage spécial (qui n’a qu’une vie jusqu’à la fin d’un niveau, alors que les vies sont justement infinies en mode normal) et la possibilité de rejouer la campagne à plusieurs en pouvant se ruiner la vie (au revoir la coopération), on notera la présence d’amusants défis nous demandant, par exemple, de garder une boule le plus longtemps sur une plateforme en rotation. Avec ses classements en ligne, ce mode est sympathique à défaut de tenir en haleine le joueur ayant déjà terminé la campagne.
Néanmoins, Tiny Brains est un jeu très correct. Bénéficiant d’un univers très humoristique et d’une réalisation honnête, le jeu pêche malgré tout par une grande facilité mais n’oublie pas d’être très amusant à plusieurs que ce soit en local ou en ligne. Et rien que pour cela, il mérite toute votre attention en cas de promotion intéressante.

Laisser un commentaire