EvoFish

Déjà sorti sur iOS et Android, voilà qu’Evofish tente de se faire un nom sur la dernière console de Nintendo. Avec son concept déjà vu mais qui tente d’être sublimé, l’évolution du poisson joueur saura-t-elle convaincre le grand public ?
[singlepic id=39784 w=320 h=240 float=right]

Petit poisson…

Dans l’eau, vous êtes un plancton. Enfin pas vraiment, mais vous êtes vraiment petit et sans défense. Et puis vous vous mettez à grandir en dévorant plus petit que vous encore, dans une petite zone de jeu qu’il est agréable de découvrir le Gamepad à la main. À l’écran, vous vous dirigez vers vos proies pour évoluer, et à chaque évolution, vous changez de niveau après un très court chargement (toutefois bien présent et dommage pour les amateurs d’expériences sans temps morts).
Douze niveaux d’évolutions sont proposés et au bout de cette douzaine, vous débloquerez d’autres poissons. En jeu, vous avez aussi accès à plusieurs bonus tels que de la vie, une bombe pour éloigner les prédateurs alentours en cas de coups durs et autres idées de gameplay classique mais efficace. Le problème ? Eh bien, mine de rien, Evofish sur WiiU n’est pas franchement amusant en solo. Heureusement, il y a le mode multijoueur…
[singlepic id=39781 w=320 h=240 float=left]

… Deviendra grand ?

Avec ses quelques modes de jeu, le multijoueur transforme le solo EvoFish en veritable Party Game. En tous les cas, c’est la première volonté des développeurs et si au final, rien n’est totalement concluant, on ne peut que saluer l’effort. Surtout qu’effectivement, les premières parties en duel ou en coopération, sur écran splitté et avec le Gamepad rendent l’action de deux à cinq joueurs plutôt originales. Dommage que là aussi, sur le long terme, tout s’essoufle.
Néanmoins, pour des enfants, pour des parents en mal de jeux paisibles et intelligents à proposer à leurs marmots, ce mode multijoueur est une aubaine et peut divertir pendant une après-midi pluvieuse sans problème. Vendu à petit prix, environ 4 €, EvoFish n’est pas un grand jeu mais reste intéressant pour les plus jeunes et pour son concept qui, poussé davantage et techniquement mieux mis en scène, pourrait donner quelque chose d’unique. Espérons que les développeurs n’en resteront pas là…

Laisser un commentaire