A Story About My Uncle

Édité avec élégance par les talents de chez Coffee Stain Studios (Sanctum, Goat Simulator…) ce petit jeu d’aventure/puzzle a débarqué sur Steam sans prévenir et étonne par son titre, ces quelques images et sa narration annoncée. Au final, la surprise est-elle à la hauteur ?

C’est l’histoire d’un mec…

Un homme raconte à son enfant l’épopée incroyable qui lui est arrivée dans ses plus jeunes années. L’histoire de son oncle, un scientifique aux milles idées, qui découvre un portail vers un monde extraordinaire d’îles volantes et d’un peuple mi-humain, mi-batracien. Tout commence en mode exploration : on peut avancer, zoomer et interagir avec des objets surlignés. Puis la découverte d’un gant aux propriétés incroyables ouvre les portes du gameplay au joueur curieux de voir vers ou le mène ce jeu hors du commun. Et on y découvre de la plateforme, du grappin, des sauts, des chutes, bref… de l’aventure plutôt dynamique.
Le gant possède la capacité de charger de l’énergie permettant d’améliorer les sauts réalisés avec la combinaison trouvé dans le laboratoire. Vous pressez votre clic droit et une fois chargé, en le lachant, vous vous envolez dans les airs. Ceci est à combiner avec la course, l’habituelle touche Shift pour ceux qui continuent de jouer (à raison) au clavier et à la souris. Si vous courrez et sautez avec votre énergie, alors vous ferez un bond majestueux mais plus difficilement contrôlable.
Au fil de l’aventure, le gant gagne en propriétés. Sur le dos du gant, un cercle est entouré de trois barres d’énergie. Au début du jeu vous n’en avez qu’une et vous en gagnerez deux autres. Celles-ci vous permettent d’utiliser un grappin télékinesique : il vous suffit de viser quelque chose de solide pour vous y accrocher et vous voir transporté jusqu’à ce point. Vous pouvez vous en servir pour prendre de la vitesse et jouer avec la physique pour atteindre des endroits plus complexes. En début du jeu vous ne pourrez utiliser ce grappin qu’une seule fois par saut… puis vous débloquerez la possibilité de vous en servir deux fois, puis trois fois par essai.

Encore une histoire de grappin ?

Clairement le jeu s’oriente vers une sorte de simulateur d’homme-araignée dans un contexte visuel complètement enchanteur. Les environnements sont magnifiques, lumineux et c’est un réel plaisir des les parcourir. vous passerez des plaines luxurieuses à de sombres grottes en passant par une très réussi caverne de glace assez oppressante. Il y a aussi quelques surprises que nous n’allons pas vous révéler aussi, principalement en terme de protagoniste ennemi (le jeu ne proposant absolument aucun combat et l’adversité n’étant que le vide et la complexité du parcours).
Après l’utilisation des trois grappins et le saut chargé, vous débloquerez aussi des bottes vous permettant un boost façon jetpack en plein ciel. L’occasion de sauver des situations désespérées. On reprochera à ce pouvoir qu’une seule chose : son manque d’effet de vitesse, le rendant presque un peu mou. Autre défaut de ce jeu : son manque d’ambition, de grandeur, d’ampleur, alors qu’il y était prédestiné. Il avait tout du petit jeu au souvenir impérissable et finalement il ne sort pas vraiment du lot, c’est tout juste si il fera parler de lui via son amusement, bien présent, mais pas transcendant.
C’est une belle petite épopée à la fin très décevante, mais jolie. C’est déjà cela. On lui reprochera tout de même quelques défauts, une certaine répétitivité (même si c’est inhérent au genre et que quelques originalités viennent relancer l’intérêt des trois/quatre heures demandées pour terminer la partie), des personnages qui jurent visuellement face aux jolis environnements. Mais c’est un jeu largement conseillable, vraiment intéressant, qu’on prendra tout de même beaucoup de plaisir à parcourir si on aime le genre. il faut juste faire attention à ne pas le payer trop cher…

[youtube rBmttcM__SA 640 390]

Laisser un commentaire